Késako #2 Qu’est-ce qu’un best-seller ?

kesakoQu’est-ce qu’un best-seller ?

Voila une question que je trouve intéressante de se poser. Surtout lorsque l’on peut voir certains posts sur Facebook qui disent que tel ou tel livre en est un, que certains auteurs ont les chevilles qui gonflent en déclarant leurs livres best-sellers (je ne donnerai pas de noms cela va de soi).

Certains ont raison, mais d’autres pas.

Voici donc un article avec lequel je vais répondre à la grande question de savoir ce qu’est un best-seller. Je ne vais pas donner des infos que j’aurais inventées, mais chacune est vérifiable sur le net.

best-seller

Le terme de best-seller vient de l’anglais américain et se traduit littéralement par « meilleure vente ».

Un best-seller, ou bestseller ou livre à succès ou encore succès d’édition, est un livre dont le titre figure en haut des listes basées sur les chiffres de l’industrie de l’édition et des bibliothèques : meilleures ventes en unités, statistiques d’emprunt en bibliothèque. Ces listes sont régulièrement publiées dans la presse spécialisée.

Les best-sellers sont habituellement divisés en deux groupes : fiction et non-fiction. Dans le cas de romans, un important effort marketing est fourni par les différents acteurs de la chaîne de publication pour créer un engouement autour du titre.

L’idée de best-seller est relativement récente dans l’histoire de l’humanité, car il faut une capacité de :

  • produire d’énormes quantités de livres ;
  • distribuer ces livres ;
  • mesurer ces quantités ;
  • transmettre les informations voulues à de nombreuses personnes.

Les best-sellers peuvent aussi être classés selon leur couverture: rigide (hardcover) ou souple (paperback). Chronologiquement, le livre à couverture rigide, plus prestigieux, sort quelques mois avant sa contrepartie à couverture souple, moins coûteux. La notoriété de la version à couverture rigide influe souvent sur l’autre.

Les listes de best-seller, construites selon différents paramètres, varient beaucoup de l’une à l’autre. Les listes de Book Sense ne se basent que sur les ventes effectuées par les librairies indépendantes, alors que celles produites par The New York Times comptabilisent les ventes au gros et au détail de différentes sources. Un livre qui s’écoule bien dans les boutiques-souvenirs et les supermarchés peut apparaître sur l’une des listes du New York Times, mais pas sur celles de Book Sense.

Les listes du site Amazon, le plus important vendeur en ligne de livres, s’appuient uniquement sur les ventes effectuées par le truchement de son site Web et sont mises à jour sur une base horaire. Les ventes de gros ne sont pas incluses. D’ailleurs, plusieurs sites Web offrent des conseils aux auteurs pour augmenter artificiellement et temporairement la position de leurs livres sur cette liste en incitant les acheteurs à se procurer leurs livres à un moment précis. Cette brève apparition permet aux auteurs, par après, d’affirmer que tel livre a fait partie des 100 meilleurs vendeurs d’Amazon, même s’il est en général peu vendu.

Le format et le prix d’un livre peut influencer la position d’un livre dans les listes d’Amazon.com. En effet, elles tendent à favoriser les livres à couverture rigide qui sont plus chers, mais sont souvent expédiés gratuitement. Les livres à couverture souple, moins chers, font habituellement mieux sur les listes du New York Times. Estimant que le marché visé diffère, Book Sense et Publisher’s Weekly séparent les livres à couverture rigide des livres à couverture souple.

Au Royaume-Uni, un livre à couverture rigide est estimé un best-seller lorsqu’il s’en vend entre 4 000 et 25 000 exemplaires par semaine. Au Canada, c’est plutôt 5 000 exemplaires. Dans tous les cas, ces nombres sont relativisés. Par exemple, un livre de sociologie peut se vendre à 300 exemplaires par semaine et être étiqueté best-seller, car la plupart des livres dans ce domaine se vendent nettement moins bien.

Infos que j’ai trouvé sur le site Wikipédia.


Voici un autre site qui nous parlent de best-seller : Communication


Donc être numéro 1 des ventes ne signifie pas que le livre est un best-seller, non seulement il faut tenir le nombre de ventes mais aussi tenir dans le temps.

Quels sont les auteurs qui peuvent réellement dire qu’ils ont écrit un best-seller ?

Certainement pas tout ceux qui le disent.


J’espère avoir éclairé un peu votre lanterne sur ce sujet.

A bientôt pour un nouveau Késako ☺

4 réflexions sur “Késako #2 Qu’est-ce qu’un best-seller ?

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s