Inhumains > François Dumortier

inhumains

Editeur: Atramenta

Kindle: Ici

Ebook: Ici

Dans ce recueil de nouvelles contemporain et surprenant, l’auteur nous interpelle, avec son style percutant, sur l’indifférence glacée par le manque d’empathie que nous portons, parfois même sans nous en rendre compte.

Aller-retour

Chaque jour, Paul Hublet, solitaire frustré, prend le métro à la même heure, voit les mêmes têtes, fait le même trajet. Mais aujourd’hui quelqu’un veut parler. Vous parleriez, vous, à un inconnu dans le métro ?

Mort de rire

Le jour, Alex Kapak nettoyait les vitres. La nuit, il nettoyait les rues. Sociopathe, l’envie lui vint cette fois de se débarrasser d’un humoriste.

Septième étage

Craig Melton, matérialiste notoire, rentre à son luxueux appartement après une journée de travail et constate que le lieu a été intégralement vidé. Mais comment donc est-ce arrivé ?

La gifle

Je suis acculé. Condamné. Aucune chance que je m’en sorte, trop tard. Il ne reste plus au bourreau qu’à faire son office. On va me jeter en pâture sur la place publique. Tout le monde va assister à ma chute.

Dédale

Lorsque Max entre dans l’hôtel de ville, il est d’humeur guillerette. Un seul détail le sépare d’un séjour paradisiaque : l’obtention de son passeport. Démarche simple et rapide, si elle n’était pas compliquée par une froideur administrative aux conséquences absurdes.

Cette nuit je fais le mur

Y’en a marre d’êt’ enfermée. Cette nuit j’sors, que je m’disais. Et bien, ça y est : cette nuit j’ai fait l’mur. Merci, Lola, d’êt’ v’nue m’chercher.

À vos ordres

Le cap’tain a dit : z’allez pêcher des infos. Alors on a été pêcher des infos. Parce que l’cap’tain l’a dit. Un chef, ça s’respecte. C’est pas pour rien qu’c’est lui l’chef.

Troc

Quand Karl Swinnen, enfant, découvre le troc au cours d’un jeu scout, il décide d’en faire un usage intensif. Toute sa vie, il échangera des objets.

Doublage en règle

Une comédienne prétentieuse, hésitante à accepter un rôle de doublage, se rend finalement au studio. Sur la route, elle rencontre toutes les peines du monde pour ne pas arriver trop en retard.

tiss5

Merci à François Dumortier pour ce service presse.

Ce recueil est une véritable claque que nous livre l’auteur, tout est là pour nous percuter et nous faire prendre conscience de nos gestes et nos attitudes inappropriées et antipathiques que nous utilisons ou ressentons au quotidien souvent sans s’en rendre compte. Des situations réalistes et quotidiennes aux cas plus imaginaires mais néanmoins troublants, on se retrouve face à nos erreurs et nos maladresses, c’est une prise de conscience efficace et explicite et on en ressort touché avec l’envie de modifier nos propres comportements. François Dumortier a également brillamment réussi son style d’écriture, en effet, il change à chaque texte s’adaptant ainsi à l’univers dans lequel il nous plonge, c’est très intéressant car on a l’impression d’avoir à faire à différents auteurs avec leurs propres styles, mais cela nous permet également de bien dissocier chaque histoire et ainsi de mieux en saisir le message. C’est un recueil court qui se lit rapidement et qui devrait passer dans les mains de bon nombre de personne afin de nous faire réfléchir quant à nos actes au quotidien dans l’espoir de modifier nos attitudes.

2 réflexions sur “Inhumains > François Dumortier

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s