Jeux Insolents > Emma Green

jeux-insolents-l-integrale-788038-264-432

ÉditeurEditions Addictives

Date de sortie : 26 mai 2016

BrochéICI, KindleICI

Définition de Tristan Quinn : nom masculin évoquant l’arrogance et le sex-appeal. Synonymes : ex-petit copain, mais surtout roi des emmerdeurs.

« À 15 ans, il était mon pire ennemi. À 18 ans, mon premier amour. À 25 ans, je le retrouve, par le plus triste hasard de la vie… Sauf qu’il est redevenu tout ce que je déteste. Que je dois à nouveau cohabiter avec lui. Que les drames nous poursuivent et qu’aucun de nous ne s’en est jamais remis. »

Liv Sawyer et Tristan Quinn se déchirent autant qu’ils s’attirent, et ça fait dix ans que ça dure ! Le fantôme d’Harry, le petit dernier du clan Quinn mystérieusement disparu des années plus tôt, plane encore sur leur histoire d’amour impossible. C’était sans compter sur le contrat qui les lie désormais : pour honorer les dernières volontés de Craig, le père de Liv, ils doivent vivre 365 jours sous le même toit. La passion renaît, les cœurs s’ouvrent à nouveau, plus rien ne saurait interdire leur passion. Et pourtant, le destin n’a pas dit son dernier mot… Retrouvez Liv et Tristan, les héros de Jeux interdits.

426702coupdecoeur

Je remercie Carole et les éditions Addictives pour leur confiance et ce service presse. 

La fin de [Jeux Interdits] m’avait laissée totalement désemparée. Le final déchirant et les derniers rebondissements du précédent opus m’avait vraiment fait décrocher le coup de cœur pour l’histoire de Liv et Tristan.

J’ai toujours l’appréhension avant de commencer la suite d’une histoire de peur que ce soit un peu la même routine, le même cercle vicieux et bien j’ai été une fois de plus étonnée avec [Jeux Insolents]. Nous retrouvons nos héros, six ans après dans des circonstances un peu sombres étant donné que c’est à l’occasion du décès de Craig, le père de Liv que nos amoureux maudits vont se retrouver.

Si la dynamique de leur couple reste la même malgré le fait qu’ils aient chacun mûrit j’ai trouvé le reste du récit vraiment prenant et je me suis laissé prendre à mon propre jeu du début à la fin. 

Liv a passé les six dernières années à Paris aux côtés de son père, mais elle est de retour Key West pour reprendre sa vie là où elle l’a laissée. Difficile de revenir dans cette ville qui lui rappelle tant de souvenirs, aussi déchirants que vivifiants. Elle retrouve Betty Sue, qui sera d’ailleurs encore une épaule solide sur laquelle Liv pourra se reposer. Liv est devenue une véritable femme d’affaire, elle se donne à corps perdu dans le travail pour éviter de trop s’épancher sur sa vie privée…Ou plutôt son absence de vie privée…En six ans elle n’a pas vraiment réussi à tourner la page sur son histoire avec Tristan.

Tristan, quant à lui, n’est plus que l’ombre de lui-même, depuis la disparition de son frère. Il a tout abandonné pour se lancé à la recherche d’Harrison. Six ans qu’il le cherche, il n’abandonne pas et porte le poids de la culpabilité. Tristan n’est plus qu’une coquille vide qui enchaîne les plans d’un soir, il ne fait de promesses à personne, il n’a rien à offrir. J’ai trouvé le personnage de Tristan encore plus émouvant que dans [Jeux Interdits], ici il peut essayer de cacher sa souffrance derrière son masque de mec arrogant mais ça ne prend plus. Il est bien trop marqué et dévasté par son passé pour être encore cet homme sans cœur et sans considération pour ceux qui l’entourent.

On retrouve également Bonnie, les membres de l’ancien groupe de Tristan, les Key Why. Roméo, le collègue et associé du père de Liv est aussi très présent dans cette suite et j’ai adoré son personnage, il est vraiment l’homme de toutes les situations. Il sera vraiment très avenant avec Liv sans jamais aller trop loin pour lui montrer ses sentiments. C’est un homme respectueux et très attirant. Liv va se lier d’amitié avec ses collègues féminines ce qui apporte une petite touche girly à l’ensemble du roman.

Parlons de l’intrigue, le duo d’auteure a réunit nos deux héros sous le même toit et ce pendant un an.. Je vous assure que pour Liv et Tristan cela va paraître une éternité, parce que s’ils se sont retrouvés cela ne veut pas dire que leur idylle va reprendre et que tout le monde sera heureux. Loin de là, nos héros vont devoir affronter de nombreux obstacles avant de pouvoir prétendre au bonheur. L’enquête sur la disparition d’Harry est au centre de l’intrigue et franchement je n’ai rien vu venir. Il faut dire que je ne suis pas forcément très bonne en déduction et en plus j’aime me laisser porter par les histoires et être surprise au moment où les révélations tombent. Les auteures sont d’un sadisme sans limite, elles nous distillent les indices au compte goutte, le dénouement arrive tardivement mais cela ne m’a pas dérangée parce que j’ai profité de chaque moment.

Le couple que Liv et Tristan forme est toujours aussi explosif et dans tous les sens du terme. Ils s’aiment d’un amour qui fini par être destructeur parce que depuis la disparition d’Harry ils sont comme des amants maudits condamnés à ne jamais être heureux. Nos héros vont lutter contre leur attirance, mais je peux vous dire que dans leurs moments de faiblesse la chaleur grimpe à toute vitesse. Ce qui rend l’érotisme si bon dans ce récit c’est la perception des sentiments amoureux que nos personnages ressentent. Leur amour est magnifique, indestructible malgré leur destin. Et ensemble ils vont être plus forts que tout ce qui se dresse sur leur chemin.

En bref, [Jeux Insolents] se conclu sur un beau coup de cœur. Le duo d’auteure a su me faire aimer chaque personnage de cette histoire. Le scénario est tellement touchant, déchirant, beau et sincère. Une histoire d’amour impossible mais pleine d’espoir. Une intrigue à suspense qui m’a pris aux tripes parce que je m’étais énormément attachée à Harry dans [Jeux Interdits]. Liv et Tristan est un couple qui m’aura fait rêver. J’ai adoré m’arracher les cheveux avec leurs provocations et leur joutes verbales horripilantes, j’ai adoré les voir s’aimer et se déchirer en ayant toujours cette notion d’amour éternel. J’ai adoré les scènes so sexy qui m’ont donné de nombreux coups de chaud, merci les filles pour l’économie de chauffage ^^ Une série qui restera gravée dans mon cœur.

975391extrait

-Non. Enfin oui, mais… Cette fois c’est différent.On a décidé que ce serait juste du sexe.

Suis-je vraiment en train de parler à ma grand-mère de 83 ans ?

– Juste du sexe… , répète t-elle, incrédule. Parce-que, avant, parce que avant vous faisiez aussi scrabble et tricot ?

– J’ai essayé de ne plus t’aimer, il y a sept ans, murmuré-je d’une voix groggy.
– Impossible, sourit-il. Tristan Quinn ne s’oublie pas…
– Petit con.
– Fille à papa.
– Insolent…
– Amour de ma vie…

Mon avis sur [Jeux Interdits] – ICI

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s