The Team #2 – Addiction > Lynda Aicher

the-team-tome-2-addiction-845633-264-432

ÉditeurHarlequin

CollectionCollection &H

Date de sortie : 4 janvier 2017

Liens d’achatAmazon – Numilog

Et si l’amour était la pire des drogues ?

Un cachet pour la douleur, un pour patiner plus vite, puis un autre pour oublier… Scott ne saurait dire depuis combien de temps c’est devenu son quotidien. Trop, sans doute. Mais c’est un bien faible prix à payer pour tenir son rôle de capitaine de l’équipe des Minnesota Glaciers. Le hockey, c’est toute sa vie, son oxygène… jusqu’à sa rencontre avec Rachel Fielding. Rachel est belle, libre, excitante. Rachel lui donne envie de croire qu’une autre vie est possible. Mais peut-il vraiment changer ? Sans les cachets, il ne peut pas jouer. Et sans le hockey, il ne sait plus qui il est…

5-etoiles

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin pour leur confiance et ce service presse.

Nous replongeons dans l’univers du hockey pour en découvrir une toute autre facette. Ici, le thème central de cet opus, c’est l’addiction. L’addiction médicamenteuse qui s’apparente clairement à une drogue très puissante dont il est difficile de se défaire.

Lynda Aicher nous livre là un tome beaucoup plus sombre avec un accent plus grave que le premier ce qui nous entraîne dans une ambiance moins détendue mais tout aussi agréable. J’ai une fois de plus dévoré ce roman en quelques heures tellement j’étais prise dans l’histoire de Scott et Rachel.

Scott, 34 ans est un joueur de hockey, il évolue dans l’équipe de Glaciers aux côtés de Rylie, le héros du premier opus. Scott arrive à la fin de sa carrière, mais le hockey c’est toute sa vie et il n’est pas encore prêt à ranger ses patins au placard. Mais pour tenir physiquement suite à de nombreuses blessures il n’a pas trouvé d’autres solutions que de compenser la douleur avec des médicaments. Depuis bientôt deux ans c’est la seule solution qu’il a trouvé pour tenir le choc… Mais le constat est là il est drogué, impossible de reprendre le dessus sur cette addiction jusqu’à sa rencontre avec Rachel Fielding… Cette jeune femme pleine de fantaisie, libre et terriblement excitante lui fait entrevoir l’espoir d’un avenir moins sombre… Mais comment reprendre sa vie en main ? Peut-il continuer d’exister sans le hockey ? sans son oxygène ? L’amour peut-il devenir sa nouvelle addiction ? 

Je reste sur une très bonne impression à la fin de ma lecture. Ce tome est beaucoup plus sérieux par rapport au précédent. Les personnages sont plus âgés et plus ancrés dans une réalité où leur avenir est en jeu. Scott est un personnage vraiment intéressant, et j’ai vraiment eu envie dès le départ qu’il se sorte de cette spirale infernale, lorsqu’il prend la décision de faire ce qu’il faut pour s’en sortir j’ai ressenti comme un soulagement qu’il ne choisisse pas la solution de facilité, il a affronté ses démons et je peux vous assurer que cela n’a pas été facile. Ses réactions sont compréhensibles et en même temps il est guidé par la douleur et la frustration de voir sa carrière prendre fin. C’est un homme piégé dans un corps qui le lâche peu à peu… Ça le rend très humain. Je l’ai trouvé très attirant, et je me suis vite attachée à lui. Il représente un héros très proche de la réalité, un trentenaire qui ne demande qu’à trouver le bonheur.

Rachel, quant à elle est une sacré nana. Totalement à l’aise avec le monde qui l’entoure, elle est très spontanée, ce qui plaira énormément à Scott. Elle a aussi la trentaine et ce fut très facile pour moi de m’identifier à elle. Elle a une joie de vivre communicative malgré le fait qu’elle aussi soit dans une phase de recherche d’elle-même. Elle adore son job et sa famille mais elle doit reconnaître qu’il lui manque cette petite flamme au fond. La flamme que seul un homme peut allumer. J’ai adoré son personnages atypique, elle apporte beaucoup de douceur et de fraîcheur dans l’histoire. Elle a une grande force de caractère et elle s’affirme auprès de Scott. Un peu têtue sur les bords elle fera des mauvais choix qui la pousseront à se remettre en question.

L’ensemble de l’histoire m’a totalement convaincue. Lynda Aicher aborde un thème très sensible dans le milieu sportif et j’ai trouvé qu’elle avait trouvé le ton juste pour en faire un roman très intéressant et agréable à lire. Au niveau de l’érotisme elle s’approprie toujours aussi bien le genre en insérant les difficultés que nos héros rencontrent. Elle n’enjolive pas la situation. Et cela a rendu certaines scènes vraiment très intenses et pleines d’émotions. Avec ce tome l’auteure met en lumière les concessions que l’on doit faire lorsque l’on forme un couple, elle aborde aussi certains problèmes qui peuvent survenir dans la sexualité de tout à chacun.

En bref, ce second tome est pour moi une belle réussite. Lynda Aicher n’est pas du tout resté sur le même schéma qu’avec son premier tome. La notion d’addiction est traité avec justesse et beaucoup de tact et d’intelligence. Nos héros sont ancrés dans leur réalité et s’apercevront qu’à deux les choses peuvent être moins difficile à surmonter. Ce roman est aussi divertissant que pertinent, il nous mène doucement vers une réflexion qui s’impose à nous. J’ai hâte de découvrir le troisième tome de cette saga qui n’a pas fini de m’étonner.

975391extrait

-Venez. Je pense que dans l’immédiat nous devrions aller danser. Nous nous préoccuperons du reste quand cela s’avérera nécessaire.

Il l’enveloppa d’un long regard attentif qui la fit douter. Avait-elle mal évalué les signaux ? Au moment où elle commençait à ne plus y croire, il glissa lentement sa main dans la sienne et se leva. Une sensation de chaleur envahit sa paume et serpenta le long de son bras. Il la dépassait d’une quinzaine de centimètres, ce qui était la perfection même.

-Vous oubliez une étape.

Une flamme brûlait dans les yeux du hockeyeur. Elle entendit un message d’alerte résonner dans sa tête mais ne bougea pas.

-Quelle étape ?

La terrasse s’effaça tandis qu’il posait la main sur sa joue. Il inclina son visage, s’arrêta à un millimètre de sa bouche.

-Notre premier baiser.

Il lui laissa la possibilité de refuser, juste quelques secondes, un délai qui lui fit bondir le cœur.

Mon avis sur [The Team #1 – Compétition] – ICI

Une réflexion sur “The Team #2 – Addiction > Lynda Aicher

  1. Pingback: The Team #3 – Prolongation > Lynda Aicher | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s