Rose – Tome 1 > Emilie Alibert & Denis Lapière

rose-tome-1

Editeur : Dupuis

Broché : ICI

Kindle : ICI

Jeune fille discrète, Rose a un secret : elle a le pouvoir de se dédoubler ! Son esprit peut quitter son corps et pénétrer dans les appartements pour regarder vivre les gens. Ce don, elle ne le comprend pas. Elle l’appelle « sa maladie ». Elle n’a jamais réussi à en parler : ni à sa mère, morte après sa naissance, ni à son père, devenu détective privé à la mort de sa femme.

Un jour, tout bascule : son père est abattu d’une balle dans la tête ! Rose décide alors de reprendre l’affaire de son père pour découvrir son assassin. Enfin, son pouvoir va lui être utile ! Mais son double va faire une rencontre étonnante : celle de 3 fantômes qui vivent, coincés par un envoûtement, dans l’immeuble paternel. Et ils en savent long sur l’histoire familiale.

Détective malgré elle, Rose va devoir enquêter sur des morts suspectes liées à un tableau célèbre mais aussi sur une malédiction vieille de 500 ans. Et si la clé de ces énigmes se trouvait dans le secret de sa naissance ?

4-etoiles

Pour commencer mon premier ressenti en ayant fini cette bande dessinée est que j’ai apprécié cette lecture passionnante. Dès le départ on trouve le déroulement intrigant et il en est de même jusqu’à la fin et pour cause beaucoup de questions restent sans réponses ce qui donne envie d’en savoir davantage et d’élucider les mystères qui tournent autour de Rose et de sa famille.

Car effectivement Rose présente une particularité, elle a le don de se dédoubler, et cela ,depuis son plus jeune âge. Et depuis elle en sait toujours pas davantage à ce sujet et ni d’où peut provenir ce don extraordinaire qui lui permet de se faufiler n’importe où et de laisser traîner ses oreilles là où elle ne devrait pas. De plus, son père a été assassiné dans de mystérieuses circonstances. Elle va devoir mener son enquête pour découvrir qui a tué son père et pour quelles raisons. Ce don va s’avérer utile. Un Polar/fantastique sous forme de bande dessinée qui permet aux jeunes lecteurs de mettre un pied à l’étrier dans ces deux genres.

Au niveau de l’illustration, de jolis dessins nous sont présentés dans cette bande dessinée avec des couleurs assez sombres qui représente assez bien le côté mystérieux voir sinistre de l’histoire. Mais je trouve qu’il y a quand même pas mal d’illustrations vide c’est-à-dire sans bulle (dialogue) de ce fait je trouve que cela manque de consistance (ceci n’est que mon avis) après cela ne nuit pas au déroulement de l’histoire, on l’apprécie tout autant quoiqu’on en sache pas plus que ce que l’on sait dès le départ. Mais je pense que ceci est dû au fait que c’est seulement le premier tome.

En conclusion, un premier tome intéressant qui se termine sur bien des mystères qui nous donnent envie de découvrir les tomes suivants et que je vous encourage à lire si vous êtes (ou pas) lecteurs de bande-dessinées.

2 réflexions sur “Rose – Tome 1 > Emilie Alibert & Denis Lapière

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s