Ensorcelée – Le nouveau roman de Marjorie D. Lafond

Marjorie D. Lafond nous revient avec un nouveau roman, il s’intitule [Ensorcelée] et il est paru le 25 janvier chez Evidence éditions dans la collection I-Mage-In-Air, une collection qui se décline en trois catégories, science-fiction, fantasy et fantastique/horreur.

couv-ensorcelee-immateriel-210x300Nous sommes sous les cieux celtiques il y a fort longtemps… Aurélia a 17 ans. Elle vient d’apprendre la destinée qu’on lui a tracée : elle, princesse de Bourgogne, est fiancée à Cédric, riche héritier du duché de Bretagne. Affligée de ne pas pouvoir choisir elle-même son futur époux, elle demeure tout de même raisonnable : son titre convoité requiert des sacrifices. De son coté, Cédric, jeune duc de Bretagne ne se montre guère égayé face à cette nouvelle. Victime d’un tragique drame amoureux par le passé, il entretient à présent des ambitions qui excluent femme et amour.

Heureusement, contre toute attente, les deux jeunes promis forment un couple très bien assorti. Pas de doute là-dessus, l’attirance est au rendez-vous. Ces deux-là ont tout pour mener une existence prospère l’un aux côtés de l’autre. Or, sur le chemin de leur union parsemé de doutes, une entité obscure provenant de l’ancienne religion, poussée par la vengeance, a décidé de s’en mêler…

Lors d’une nuit austère dominée par la peur et la violence, Aurélia réalise que quelque chose cloche dans ce château où elle résidera sous peu. Une force surhumaine aux airs maléfiques semble rôder sur la résidence du jeune duc… Cette créature enchanteresse à la chevelure flamboyante, à la voix mélodieuse, trop angélique, que dissimule-t-elle ? Que lui veut-elle ?

Par ailleurs, dans quel but le jeune duc repousse-t-il sa fiancée sans ménagement ? La princesse, rêveuse et idéaliste, voit venir d’un mauvais œil cette relation douloureuse à sens unique. Devant ces sombres circonstances, elle se dit qu’il vaudrait mieux que cette promesse d’union soit rompue. À l’époque où l’amour n’est qu’accessoire au sein d’un couple de haut rang, où les valeurs chrétiennes s’imposent, peut-on malgré tout rêver de passion ? Lorsqu’un sort nous est lancé, où chercher la clé qui ramènera l’harmonie ?

Ensorcelée est une histoire d’amour poignante où s’entremêlent, dans un tourbillon d’émotions typiques des premiers amours passionnés, intrigues, sensualité et univers fantastique. Parions que vous vous laisserez ensorceler…

Romantique et féerique à souhait, retrouvez le 5ème roman de Marjorie D. Lafond disponible sur toutes les plateformes en ligne et sur la boutique Évidence Editions.

Liens d’achat : 

Amazon : Papier – Kindle

Boutique Évidence EditionsPapier – Epub – Marque page – Poster – Coffret Ensorcelée

Un petit extrait pour tenter

-Êtes-vous déjà si pressée de vous mettre au lit, belle Aurélia ?

Voyant son air offensé, il regretta ces stupides paroles. La jeune fille semblait vouloir l’ignorer.

-Commentaire déplacé, c’est ça ?

-Oui, mon seigneur, bien vu ! lança-t-elle, arrogante.

Puis, contre toute attention, elle se détourna de lui et le laissa en plan.

Mais Aurélia jouait à un jeu et elle avait peur de mal le cacher. Juste de penser qu’elle irait au lit avec lui la nuit venue, son cœur s’emballa d’affolement dans sa poitrine. D’où cet homme tenait-il autant de charme ? Pourquoi l’impressionnait-il autant ? Peut-être allait-elle trop loin en le défiant ? Était-ce seulement dans sa tête ou ce dernier semblait plus ouvert à elle ? Le contact de la main du jeune duc agrippant son bras lorsqu’il voulut la retenir lui donna la chair de poule.

-Où pensez-vous aller comme ça ? Ne vous sauvez pas si vite… Nous sommes mariés dorénavant, nous allons devoir apprendre à vivre en harmonie l’un avec l’autre. Il nous faudra nous aimer et nous soutenir mutuellement jusqu’à la fin de nos jours… ce n’est pas ce que vous vouliez ?

Ces paroles réveillèrent en la jeune fille une colère incompréhensible.

-Vous n’avez aucune idée de ce que je veux ou de ce que je ressens ! Vous me connaissez à peine ! Comment pouvez-vous prétendre deviner les sentiments que j’éprouve à votre égard ?

Surpris du comportement effarouché de son épouse à l’air habituellement si angélique, il posa ses deux mains sur les épaules de la princesse afin de la forcer à le regarder.

-Pourquoi êtes-vous si froide ? Je sais que je me suis mal comporté envers vous le mois dernier et que je vous ai blessée, mais s’il vous plait, je vous demande de me pardonner.

Aurélia baissa les yeux et ne répondit rien. Comment lui avouer qu’il lui avait complètement brisé le cœur ? Qu’il était même en mille miettes à cause de lui depuis cette nuit obscure. Que depuis, les cauchemars ne la quittaient plus. Qu’elle dormait si mal. Que son retour en Bretagne lui faisait peur. Qui plus est, cette femme enchanteresse, dans l’obscurité de ses rêves, cette voix trop angélique qui la hantait, tellement divine qu’elle semblait y dissimuler l’enfer… C’était à se demander si le château du Duc de Bretagne n’était pas maudit…

Retrouvez deux autres extraits sur le site de l’éditeur juste ICI.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s