La Bonne Fortune d’Elisabeth Wellington > Robin Lee Hatcher

wellington

Editeur: Archipoche

Collection: Romans Etrangers

Livre: Ici

À bord du paquebot qui l’emmène en Amérique, Elisabeth Wellington peine à croire en sa vie nouvelle.
Après le décès inattendu de son père, qui la destinait à épouser le duc d’Altberry dans l’espoir d’éponger ses dettes, elle a décidé de quitter l’Angleterre. Libre désormais de tout engagement, elle se rend, pleine de rêves et d’espoirs, dans le Montana, où elle se destine à devenir institutrice.
Pourtant, à la fin du xixe siècle, c’est une région encore peu peuplée, où les conditions de vie sont rudes. Qu’importe ! Elisabeth est prête à tout.
Il n’y a cependant un obstacle qu’elle n’aurait jamais imaginé. Et celui-ci porte le nom d’un homme : Garrett Steele. Pourquoi se montre-t-il si froid, si farouche, face à la jeune et audacieuse Elisabeth ? Elle qui est pourtant l’institutrice de son fils Janie.
On connaît l’adage : « Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis ». Alors quand des sentiments naissent d’un terreau si aride, la passion peut prendre les formes les plus inattendues…

tiss4

Merci aux Editions de l’Archipel, Archipoche et à LP Conseils pour ce service presse.

Tout plaquer, partir à l’autre  bout du monde et repartir à zéro, cela peut faire rêver, mais à la fin du XIXe siècle, qui plus est pour une femme, cela relève de l’inconcevable et pourtant c’est bien ce qu’Elisabeth Wellington fait. L’Angleterre et Londres derrières elle, elle se rend aux Etats Unis dans la toute petite ville de New Prospects pour démarrer une nouvelle vie aux antipodes de la précédentes.

Elisabeth est une femme qui vient de la haute société anglaise, elle transpire l’élégance, le raffinement, le tact et les bonne manières et pourtant sous cet aspect lisse du personnage on découvre très vite une femme sûre d’elle, ambitieuse, têtue, volontaire, qui n’a pas peur de l’inconnu mais également douce, compréhensive et dotée d’un grand cœur. Elle dénote totalement des femmes de sa nouvelle contrée et on ne peut qu’éprouver du respect en la voyant s’adapter avec classe, c’est une femme particulièrement stable et gentille, rien ne peut altérer ses motivations et ses ambitions, une héroïne qui ne peut que nous charmer et nous faire rêver.

Garrett, lui est le Cow Boy dans toute sa splendeur, charismatique, courageux, téméraire, un peu bourru, caractériel mais également très sexy, il nous attire immédiatement par son charme brut mais surtout par l’amour qu’il éprouve pour sa petite fille. La dualité du personnage est saisissante et captivante, on passe de l’attirance à la tendresse pour cet homme avec une facilité déconcertante. De plus, sous sa carapace on découvre au fil des pages un homme brisé et blessé en amour ce qui le rend d’autant plus intéressant, on éprouve une forte envie de le voir apaisé et enfin heureux.

Un autre personnage très intéressant dans cette histoire c’est Janie la fille de Garrett. Cette petite fille de 10ans est le lien entre nos deux précédents protagonistes, mais c’est surtout sa maturité qui nous envoute le plus. Elle est douce, volontaire, débrouillarde, intelligente et dotée d’une très forte envie de tout faire pour avoir le droit à une famille complète et épanouie, on ne peut que se prendre d’affection pour elle.

Quant à l’histoire en elle même, bien qu’elle soit sans surprise et qu’on devine très vite la fin, elle est très agréable, les choses se font en douceur et avec délicatesse, le tout ponctué d’évènements y apportant de la vivacité et de l’intérêt. Un point particulièrement intéressant, c’est la description que nous offre l’auteur tant sur les paysages, que sur les lieux et les personnages, on arrive très facilement à visualiser et à s’imprégner, on se retrouve plonger dans ce passé souvent inconnu des lecteurs et c’est un bon en arrière à la fois instructif et captivant.

En conclusion, une belle romance historique qui nous fait voyager dans un lieu magnifique et qui nous fait rêver par cette histoire d’amour comme on les aime.

 

 

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s