Samantha ou le chemin de l’amour est pavé de psychopathes > Tome 1 > Louisa Méonis

108239680Auteur : Louisa Méonis

Editeur : Harlequin HQN

Date de sortie : 09/12/2015

Ebook : 90 pages

Liens d’achats

Kindle  2,99€

Epub  2,99€

Moi, c’est Samantha, et ma vie, c’est pire que le rayon chocolat la veille de Noël. Avant, je m’ennuyais. Avant, j’étais seule. Avant, je rêvais d’une vie sexy et trépidante de super héroïne forte-à-l’extérieur-mais-fragile-à-l’intérieur. En fait, j’étais complètement stupide. Car maintenant, mes souhaits ont été exaucés, et c’est un sacré bordel. La grande disette sentimentale est enfin terminée mais il se trouve que mon nouveau mec est un peu… bizarre. Du genre à avoir des petites manies étranges qui me font me demander s’il ne découperait pas des gens à la hache au lieu de colorier des mandalas pour se détendre. Mais c’est aussi un dieu du sexe et mon nouveau distributeur à orgasmes. Alors, bon, hein, après tout, personne n’est parfait, non ? 

Chronique

 Tout d’abord je remercie les éditions Harlequin HQN pour leur confiance et ce service presse.

Je dois vous dire que ce qui m’a attirée dans cette saga c’est la couverture et le titre, j’ai trouvé le tout très attirant, et totalement loufoque, je me suis ensuite penchée sur le résumé pour parfaire mon choix de lecture…et je peux vous dire que je n’ai pas hésité longtemps avant de découvrir ce que Louisa Méonis me réservait.

12373340_704302216372237_4923908531948700271_n

Dans ce premier épisode on fait la connaissance de Samantha, une héroïne hors du commun, c’est le moins que l’on puisse dire car elle est en fait bien plus que cela. Samantha c’est un tempérament de feu, une femme de 28 ans complètement déjantée qui comme elle le dit : »A une vie pourrie ». Samantha c’est la « Bonne copine », vous savez celle que les hommes trouvent « gentille »…Mais elle se qu’elle veut c’est qu’on la trouve attirante, sexy, elle en a marre d’être celle que l’on ne remarque pas ! Mais elle ne se décrit pas comme une nana qui attire le regard. Et c’est là la force de cette histoire, l’héroïne est une fille simple, bon nombre de lectrices pourraient facilement s’identifier à elle. Ce qu’elle considère comme des défauts la rendent unique et ça renforce l’intérêt que l’on a pour elle. 

Avec sa copine, Emma, elle passe de bon moments, mais elle aimerait être comme son amie, une femme sûre d’elle qui assume d’être différente. Samantha a un sacré sens de l’humour et vit pas mal dans l’autodérision. 

Que réserve l’avenir à notre Samantha ? Si on fait référence au titre, je pense que la suite des aventures de Samantha ne va pas être triste ! Ça promet ! 

Mon dieu, alors une chose me vient à l’esprit, là, tout de suite maintenant que je viens de terminer cet épisode…Il me faut la suite de toute urgence ! J’ai dévoré ces 20 pages en un rien de temps ! Je découvre la plume de Louisa Méonis avec cette saga, et je crois que je peux directement vous dire que je suis conquise. Mon dieu, je crois que ça fait bien longtemps que je n’ai pas autant ri ! Je suis déjà très attachée à Samantha, en peu de pages l’auteure a su me faire adhérer complètement à son histoire, et j’en redemande. 

La recette est assez simple et pourtant aussi très complexe. Car actuellement sur le marché littéraire il faut savoir se démarquer et c’est certain avec Louisa Méonis vous êtes sûres d’être totalement dépaysées. 

Envie d’égayer votre journée ? Envie d’une lecture terriblement drôle et qui sorte de l’ordinaire ? Alors je suis sûre que cette saga saura vous divertir autant que moi. Je vous retrouve très bientôt pour la suite des aventures de Samantha. 

 Extrait :

 Je regarde à droite, à gauche, rougis tandis qu’une veille dame passe à côté de moi. Je me place de façon à cacher ce que je tiens et rougis de plus belle. J’attends qu’elle prenne ce qu’elle veut dans le rayon et s’en aille. Je jette un nouveau coup d’oeil circulaire. Personne. Je reprends la boîte et la considère, perplexe.

Est-ce qu’il vaut mieux que je prenne une taille standard ? Ou XL ? Ou même carrément XXL ? me demandé-je en remettant mes lunettes en place avec une grimace.

Je détaille l’emballage en soupirant. Pourquoi il existe autant de modèles !

Orgasmique, classic, parfumé, performa….Et ceux-là sont nervurés pour plus de plaisir !

Je me sens de plus en plus désespérée. Pourquoi il n’existe pas un modèle NORMAL !

Je soupire à nouveau, replace une mèche rousse qui s’est échappée de ma queue de cheval et retourne à mes réflexions phalliques.

Tout ça ne m’informe aucunement sur la taille de son engin ! Je l’appellerais bien, mais je me vois mal lui dire : « Salut, oui, ça va et toi ? Sinon, tu te situes où ? Standard, XL ou XXL ? ».

To Be Continued…

Je remercie les éditions Harlequin HQN pour leur confiance et ce service presse.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s