Again #1 – Irrésistible > Charlène Libel

51q1pu3hipl-_sx260_

EditeurCity Editions

CollectionMy Eden Ebooks

Date de sortie : 25 janvier 2017

Liens d’achatAmazon – Numilog

Pendant un trajet en métro, Sophia est happée par l’intense regard d’un inconnu. A-t-il ressenti cette forte attraction ? Se reverront-ils ? À nouveau, dans la rue, puis dans un bar, elle croise l’inconnu du métro. Un baiser volé, une étreinte furtive, et il disparaît. À chaque nouvelle rencontre, l’homme reste silencieux.

Quelques jours après, la jeune femme rencontre Max. Son regard a quelque chose de familier… C’est chez lui, qu’un soir, elle tombe nez à nez avec le garçon du métro. C’est Alex, son frère, un garçon arrogant, un séducteur qui multiplie les aventures d’un soir.

Alex n’aurait-il que l’intention de jouer avec Sophia ? Il semble bien incapable d’une relation durable…

Tout les sépare. Mais ils sont irrésistiblement attirés l’un vers l’autre.

1-etoile

Je remercie Marilyne et les éditions City pour leur confiance et ce service presse. 

J’ai pas mal hésité avant d’écrire ma chronique. Je ne savais d’ailleurs pas si j’allais en écrire une étant donné que je n’ai vraiment accroché avec cette histoire. Mais c’est le jeu, on ne peut pas tout aimer et je ne me voyais pas dire le contraire.

J’ai tout de suite été séduite par la couverture qui est vraiment accrocheuse et le résumé nous promettais une histoire tumultueuse pleine de mystère… Hélas de mon côté je suis TOTALEMENT passée à côté de cette lecture. 

Dès le départ j’ai été septique sur le déroulé de l’histoire tant sur le fond que sur la forme. Un gros manque de cohérence et de crédibilité dès le premier chapitre. L’idée était pourtant originale, deux inconnus qui se rencontrent par hasard, qui s’accrochent dès le premier regard.. Sauf que la magie n’a pas opéré comme je l’espérais.

Sophia est une jeune institutrice dans une classe de maternelle, elle a donc de sacrées responsabilité dans sa vie professionnelle et pourtant j’ai trouvé que sa personnalité ne collait pas du tout à l’image que je me fais de la jeune maîtresse d’école. Elle enchaîne les soirées beuveries tout au long de la semaine en se couchant à pas d’heure, j’ai tiqué d’entrée de jeu. Impossible de m’attacher à son personnage tant elle est indécise et légèrement immature et tant elle n’arrive pas à gérer sa vie sentimentale. Je l’ai trouvé agaçante et ses changements d’attitude ont eu raison de moi. Elle se laisse dicter par le désir quel ressent pour cet inconnu sans jamais réfléchir une seule seconde.

Alex, notre mystérieux inconnu va vite se dévoiler et je n’ai pas aimé ce que j’ai découvert. Vous voyez je le classe dans la catégorie des « connards » mais pas dans le bon sens du terme. Il est arrogant, imbu de lui-même, il impose et exige alors que son attitude est imbuvable.. Non vraiment ça l’a pas fait du tout avec moi. Sa façon de traiter Sophia m’a fait hurler intérieurement et que l’héroïne en redemande m’a encore plus usée.

Les personnages secondaires suivent le même schéma, aucunes descriptions nous permettant de les découvrir sous un nouveau jour. Cela s’est limité à une bande d’amis qui enchaînent les soirées et les plans d’un soir comme si ils n’avaient rien d’autre à faire dans la vie. Max est aussi déstabilisant que son frère, à croire qu’ils ne pensent qu’à picoler, fumer et coucher avec le plus de nanas différentes possible.

Je n’aime pas abandonner une lecture, j’ai persisté jusqu’au bout attendant que la dynamique de l’histoire se modifie, en vain. J’attendais de la consistance dans le récit, ce petit quelque chose qui m’aurait motivé à poursuivre mais je suis restée sur ma faim. On est vraiment dans un « Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis… » avec coucherie à droite à gauche.. A croire qu’ils n’arrivaient pas à maîtriser leur libido. Personnellement, et je le vois comme ça, si j’ai un mec en tête je vais pas me précipiter dans le lit d’un autre juste par vengeance ou désespoir. J’ai vraiment eu l’impression que les personnages ne faisaient par leur âge, leur attitude m’a fait penser à un groupe d’adolescents avec les hormones en ébullition.

La plume de l’auteure à pourtant de belles qualités, l’ensemble se lit très bien et la narration à deux voix est intéressantes mais arrive un peu tard dans le récit, j’aurais aimé avoir les pensées d’Alex dès le début pour mieux comprendre son personnage et moins le détester. J’ai aussi été perturbée par la chronologie de l’histoire qui se déroule trop vite, en zappant des détails importants pour se concentrer uniquement sur les soirées de l’ensemble de nos personnages. On passe du coq à l’âne sans réellement comprendre ce qui nous arrive. J’ai dû relire certains passages plusieurs fois pour voir si je n’avais pas loupé quelque chose.

En bref, et cela n’engage que moi, j’ai vraiment été déçue par cette lecture. Charlène Libel a un vrai potentiel d’écrivaine et je trouve qu’elle ne l’a pas exploité à sa juste valeur. Je respecte pleinement son travail et je suis sûre que sa série trouvera son public, hélas je n’en fais pas partie. Je ne poursuivrais pas cette série, l’aventure s’arrête ici pour moi.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s