Il suffit d’une nuit #1 > Frédérique Arnould

4175-dr2dlEditeur : L’ivre-book

Kindle : ICI

Cela fait un an que Théa est plongée dans la dépression. Quand enfin elle parvient à remonter la pente, une nouvelle catastrophe lui tombe dessus.
Difficile dans ces conditions de s’ouvrir à l’amour…
C’est pourtant bien lui qui va venir frapper à la porte de la jeune femme. Théa devra alors surmonter les obstacles qui se dressent devant elle et se battre pour tenter de renouer avec le bonheur. Mais cela sera-t-il suffisant ?

4-5

Malgré la rapidité de l’histoire due aux nombre de pages peu élevé, et un petit point qui pour moi est négatif, je dois dire que j’ai passé un très bon moment en compagnie de Théa et Julien.

Le point qui pour moi est négatif, c’est le fait que les relations charnelles ne sont pas protégées. J’estime qu’à l’heure actuelle cela devrait être obligatoire dans chacune des relations que l’on trouve au cours d’une histoire. Bien entendu, ce n’est que ma perception des choses, peut-être n’est-ce pas la vôtre.

Mais revenons à l’histoire.

Théa est maman d’un petit garçon, elle a perdu son mari depuis un peu plus d’un an, depuis cette terrible perte elle est complètement dépressive et avance comme elle peut, mais la nouvelle que vient de lui apprendre le médecin n’est pas faite pour lui remonter le moral, bien au contraire.

Sa soeur et sa meilleure amie font ce qu’elle peuvent pour l’aider à surmonter sa dépression, sans grands succès. Pour la soulager un peu, sa soeur lui propose de garder son fils durant ses vacances dans un camping au bord de mer. Si elle a réussi à avouer son secret à son amie, elle n’a pas trouvé le courage de le dire à sa soeur.

C’est alors qu’elle se trouve chez sa meilleure amie, qu’il fera son apparition. Bien qu’elle le connaisse depuis longtemps, elle ne l’a pas vu depuis un moment vu qu’il vit au Canada. Julien, le fils de son amie a changé, c’est un homme plein de charme, séduisant, et le voir lui fait quelque chose. Au fil des jours qui passent, la relation va se mettre en place, doucement.

Le souci, c’est que Théa ne veut plus aimer, elle ne veut pas faire souffrir une autre personne à cause de ce que lui a dit le médecin. Et pourtant, elle devra rapidement se rendre à l’évidence, Julien éveille en elle des choses oubliées, qui n’étaient pas aussi forte avec son mari.

Comment affronter les sentiments naissants, la maladie, la jeunesse de Julien, le fait qu’il soit le fils de sa meilleure amie, la différence d’âge ? Beaucoup de questions dont certaines trouvent leurs réponses et d’autres qui les trouveront dans la suite de cette aventure.

Bon, eh bien je ne m’attarde pas, je file lire le tome 2 et je reviendrai vous en parler 😉

Merci à Frédérique pour sa confiance.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s