(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire > Stéphanie Pélerin

111697345Editeur : Mazarine – Fayard

Date de sortie : 15 juin 2016

Broché : ICI  15€

Kindle : ICI  10,99€

Ebook : ICI  10,99€

Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d’amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi.
Tentant d’ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l’offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise… Heureusement, il reste les amies et le bon vin.
À travers des expériences étonnantes, Ivana doit réapprendre à prendre soin d’elle. Mais rien ne sert de courir… il suffit juste d’être au bon endroit, au bon moment.

Chronique

Je remercie Marie et les éditions Mazarine pour leur confiance et ce service presse. 

En recherche de lectures pour l’été je ne pouvais pas passer à côté du roman de Stéphanie Pélerin. La couverture représente à merveille ce roman qui a un côté pétillant et acidulé. 

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire est un roman dans l’air du temps qui aborde des thèmes de société. Une rupture, des remises en questions, se remettre sur le marché de l’amour…pas simple pour notre Ivana. 

Après s’être fait larguer par Baptiste elle va rebondir très rapidement pour ne pas sombrer dans la dépression. Après huit ans de vie commune c’est le moment de faire le bilan pour Ivana et ce qu’elle constate n’est pas joli joli. Bien décidée à se reprendre en main elle va se lancer dans de nombreuses démarches pour reprendre sereinement le cours de sa vie. 

La notion importante de ce roman c’est de prendre soin de soin, de ne voir que son propre bonheur et ne plus s’occuper du qu’en dira-t-on. Et c’est ce que va faire Ivana, mais attention le chemin sera parsemé d’obstacles…

Ce roman idéal pour l’été m’a tenu compagnie le temps d’une soirée, j’ai dès le début été entraînée dans l’histoire de notre héroïne. Ivana, elle est pourrait être vous ou moi, c’est une femme accessible auquel on peut s’identifier sans difficultés. Ce que j’ai aimé c’est son grain de folie et son tempérament. Elle aurait pu se morfondre après sa séparation mais elle a choisi d’affronter la situation avec beaucoup d’applomb. Elle n’a peut-être pas toujours fait les bons choix ce qui l’a mené à vivre des expériences pour le moins cocasses et je peux vous assurer que sur « Be My Boy », le site de rencontre que lui a conseillé son amie Suzy, elle va faire de sacrées rencontres…De quoi vous dégoûter de la gent masculine. 

Stéphanie soulève un point important dans son roman, la difficulté de se remettre sur le marché de l’amour après avoir été en couple pendant si longtemps. Avant nous faisions des rencontres naturellement, sur nos lieux de travail, dans les bars ou les discothèques…à l’heure d’aujourd’hui avec les sites de rencontres c’est vraiment différent, les gens se cachent souvent derrière des profils bidons… Mais cela reste un moyen simplifié pour rencontrer l’amour. 

Mais dans le cas d’Ivana ça n’a rien d’agréable et elle désespère… Comment vivra-t-elle son célibat ? 

Je dirais que si j’ai trouvé cette lecture légère elle m’a néanmoins fait réfléchir sur notre société actuelle. Le personnage d’Ivana illustre à merveille les doutes qui peuvent faire surface après une rupture. Les remises en question des femmes sur leur physique et leurs attentes dans la vie. 

Je me suis régalée avec Ivana et son amie Suzy qui est vraiment de bon conseil. Malgré la distance elle l’épaule au mieux durant cette période difficile. Vous allez donc vivre les péripéties d’Ivana durant ces 200 pages de bonheur ! Avec une fin que j’ai trouvé juste trop mignonne. 

En bref, je vous recommande de découvrir ce roman autour de la piscine, à la plage ou tout simplement au fond de votre lit 🙂 Au rendez-vous de l’humour avec des scènes drôles et cocasses, des rencontres farfelues mais pas que et bien sûr un beau message pour toutes les trentenaires célibataire, ce n’est pas un fatalité, ni une maladie d’être célibataire et qui sait il suffit de se trouver au bon endroit au bon moment pour faire LA rencontre qui changera votre vie. 

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire, à déguster sans modération. 

EXTRAIT

photo_1 (25)

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s