Interview Spéciale > Penelope Ward

433953itw

Je souhaite d’abord remercier Stéphanie et les éditions Hugo & Cie de m’avoir donner la possibilité de poser quelques questions à Penelope Ward. Et merci à Penelope d’avoir pris le temps d’y répondre.

405439roomhate

Je commence avec une série de questions concernant le roman [Room Hate] pour lequel j’ai eu un énorme coup de ❤

*Comment l’histoire de Justin et Amelia a-t-elle germé dans votre esprit ?

Penelope : Je vis près de Newport, Rhode Islan, où l’histoire à lieu. J’ai donc commencé à rêver d’une histoire qui aurait lieu dans une villa en bord de mer et c’est comme ça que l’histoire de Justin et Amelia est née.

*Sur quels critères vous basez vous pour étoffer la personnalités de vos personnages ? 

Penelope : Je savais que je voulais que Justin soit méchant au début, mais vraiment méchant parce qu’il se protégeait des blessures infligées par Amelia. Leurs personnalités reflétaient la façon dont je les imaginais réagir compte tenu de leur passé.

*J’ai perçu des valeurs importantes au travers de ce récit, était-ce important pour vous de faire ressortir certains thèmes qui sont chers à vos yeux ? Tels que la famille, l’amitié mais aussi la fidélité ? Ainsi qu’une morale résolument positive qui restera longtemps dans les mémoires de vos lecteurs ?

Penelope : C’est toujours un défi d’écrire une histoire intéressante tout en gardant aussi une certaine norme morale. Certains de mes livres parlent de tromperie, par exemple, tandis que d’autres ne le font pas. J’essaie simplement d’écrire l’histoire que je vois dans ma tête sans tenir compte de tout ordre moral. Mais mes livres soulignent tous l’importance de la famille et les difficultés des relations amoureuses.

*L’érotisme dans le roman est vraiment modéré, quel était l’impact que vous souhaitiez avoir sur vos lecteurs en faisant un tel choix ? 

Penelope : Eh bien tout d’abord, ma mère n’a pas le droit de lire mes romans 🙂 Deuxièmement, je sens qu’avec l’accumulation et la tension sexuelle présente dans cette histoire, la composante sexuelle devait être forte et gratifiante. Mes lecteurs savent s’attendre à une atmosphère sexuelle modérée dans tous mes livres et j’espère que c’est une des raisons qui fait qu’ils continuent de me lire.

*Y a-t-il un message spécifique que vous souhaitiez faire passer à vos lecteurs au travers de l’histoire de Justin et Amelia ? 

Penelope : Et bien, le message du pardon est la clé de cette histoire. Justin et Amelia ont dû apprendre à se pardonner mutuellement afin de voir que ce qu’ils avaient ensemble n’a jamais disparu. Il a juste été enterré sous beaucoup de sentiments et de craintes.

Retrouvez mon avis coup de ❤ —> ICI


840618lauteure

Passons à des questions plus générales sur la vie d’écrivaine de Penelope Ward.

*Depuis quand écrivez-vous ? Est-ce une vocation ou est-ce que cela vous est tombé dessus comme cela ? 

Penelope : J’écris depuis 2013. Cela a commencé comme un hobby et grâce à mes lecteurs c’est devenu une merveilleuse carrière.

*Avez-vous des manies lors de vos sessions d’écriture ? Un rituel ? Un moment propice à l’écriture ?

Penelope : J’ai besoin de beaucoup de café pour écrire et d’une maison tranquille ce qui est un véritable défi avec deux enfants. Je préfère écrire le matin et en début d’après-midi quand je suis plus alerte et que la créativité est à son apogée.

*La romance est-il votre genre de prédilection ? Que représente la romance à vos yeux ? 

Penelope : La romance est le seul genre que j’ai envie d’écrire. La romance signifie pour moi une forte accumulation sexuelle (c’est à dire une combustion lente) en conjonction avec une forte connexion émotionnelle. Et, surtout, le développement et l’expression de l’amour vrai avec une fin heureuse.

*Votre vie personnelle a-t-elle un impact sur les romans que vous écrivez ? 

Penelope : Mon imagination est à 100% la source de mes histoires. Les seules choses qui viennent de ma vie réelle sont les choix de musique, qui souvent me sont conseillés par mon mari, qui est un fanatique de musique.

*Vous êtes la cadette d’une fratrie de cinq frères, cela a-t-il été utile pour imaginer vos personnages masculins ? Vos frères ont-ils influencé votre façon de voir la gent masculine ? 

Penelope : Je pense qu’avoir cinq frères m’a aidé à penser un peu comme un homme et cela m’a peut-être donc aidé dans mon écriture des points de vue masculin.


630947projet

Quelques questions sur les projets de Penelope et questions diverses. 

*Nous sommes curieuses, pouvez-vous nous parler un peu de vos projets en cours et à venir ? 

Penelope : Mon prochain livre sortant aux Etats-Unis est [Mack Daddy], un standalone sur les secondes chances, au sujet d’un père célibataire qui essaie de reconquérir celle qui lui a échappé, qui est maintenant le professeur de première année de son fils. En France, deux de mes livres co-écrits avec Vi Keeland sortent aux éditions Hugo New Romance : [Cocky Bastard], qui sort en mars, un road-trip amusant et [Avec toi, malgré moi], qui sort en avril, une histoire qui commence par la perte d’un téléphone dans un train.

*Une info exclusive à nous confier ? Promis cela reste entre nous ^^

Penelope : J’ai également un nouveau livre co-écrit avec Vi Keeland qui va paraître aux Etats-Unis en avril, intitulé [Mister Moneybags] et il se pourrait bien que ce soit notre histoire la plus intéressante ! Et puis bien d’autres aventures à venir 🙂

*Un petit message à faire passer à vos fans français ? Etes-vous impatiente de venir à la rencontre de vos fans français ? Serait-ce un de vos projets dans l’avenir ? 

Penelope : Je veux que mes lecteurs français sachent combien je les aime et j’apprécie tout leur soutien et toutes les belles photos de mes livres que je vois sur Instagram et les autres réseaux sociaux, blogs. Cela me fait très plaisir de voir que mes lecteurs français prennent du plaisir avec mes livres. J’ai une terrible peur de prendre l’avion et je n’ai pas volé depuis des années et c’est la raison pour laquelle je ne suis pas capable de voyager. C’est quelque chose que je regrette et qui me fait de la peine.

*La dernière question, pouvez-vous nous parler un peu de vous ? Une façon de mieux faire connaissance 🙂 

Penelope : Je suis une mère sensible, passionnée, aimant le café et mes deux enfants (dont un autiste) qui vit pour sa famille, ses amis et ses lecteurs. Je me sens très chanceuse d’avoir trouvé une passion pour l’écriture plus tard dans la vie (à partir de la fin de la trentaine) et je ne pouvais pas imaginer une vie où je ne créais pas des mondes imaginaires.


Voilà c’est déjà fini, encore merci à Penelope pour toutes ces confidences et pour le temps qu’elle m’a accordé. J’ai hâte de découvrir ses prochains romans et je ne manquerais pas de vous en parler sur le blog. 

Penelope : Merci beaucoup à vous et pour le soutien de votre blog  ❤


Pour suivre l’actualité de Penelope Ward n’hésitez pas à la suivre sur les réseaux sociaux. 

Facebook – Twitter – Instagram – Site officiel

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s