Romance érotique

Dark Romance > Penelope Douglas

dark-romance-849038-264-432

ÉditeurHarlequin

CollectionCollection &H

Date de sortie : 8 février 2017

Liens d’achatAmazon – Numilog

Le grand début de la dark romance en France. Personne n’explore aussi bien la frontière entre la destruction et l’amour que Penelope Douglas. Un nom à retenir.

Leur amour peut les sauver… ou les détruire.

Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée.

426702coupdecoeur

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin pour leur confiance et ce service presse. 

Lorsque j’ai appris que les éditions Harlequin allaient publier de la Dark romance je vous avoue que j’étais vraiment excitée de découvrir ce que ces romans allaient nous réserver. Et celui-ci m’a totalement transcendée du début à la fin.

Penelope Douglas est une auteure que j’ai découvert avec ce roman et je peux à présent affirmer qu’elle a un talent indéniable pour faire frissonner son lectorat. A la lecture du résumé une montagne de question a afflué dans mon esprit. Et cela a continué à mesure que je tournais les pages. Le récit que j’ai découvert est si sombre et complexe que ça m’a dérouté à plusieurs reprises et c’est exactement ce que je recherche avec ce genre de lecture. Et je vous avoue avoir été très surprise par le contenu de ce roman.

Le mystère plane d’entrée de jeu. On commence l’histoire avec le point de vue de Rika, notre héroïne, qui s’avère être une jeune fille hors du commun. Douce et sensible, Rika dissimule une part plus sombre…Sa personnalité est captivante, cette héroïne ne ressemble à aucune autre et vous vous délecterez de faire connaissance avec elle. Son attitude est régie par ses sentiments pour Michael. Elle le désire autant qu’elle a peur de lui et cette peur accentue encore plus son désir, la peur est le moteur de son attirance pour lui. Ce qui pourrait paraître totalement incompréhensible pour bon nombre d’entre nous et pourtant je n’ai eu aucun mal à ressentir son attirance pour Michael et encore moins sa peur qui m’a tenaillée du début à la fin.

Michael Crist est un personnage masculin perturbant tant il est charismatique et tant il dégage quelque chose qui glacerait le sang de n’importe qui. Je dois avouer que j’ai été sous sa coupe dès les premières pages. L’auteure le met en lumière d’un telle façon qu’on ne peux que craindre de tomber sous son charme malgré le fait qu’il ait une attitude profondément dévastatrice. Au fil des pages j’ai frissonné à cause de lui, de peur mais aussi d’envie. Et oui je ne suis pas restée insensible face à certaines scènes où l’auteure m’a poussée délibérément en dehors de ma zone de confort en me faisant ressentir des émotions contradictoires.

Je ne vous parlerai pas des personnages secondaires de peur de dévoiler une part importante de l’intrigue. Mais je peux vous dire que leur rôle détermine beaucoup de chose dans le scénario de l’auteure. Et que leur personnalité est tout aussi passionnante que celle de nos deux héros.

Rika a malgré tout choisi de reprendre sa vie en main en laissant tout derrière elle. Le choix qu’elle a fait était une sorte de libération pour elle, s’éloigner de tout ce qui la raccroche de près ou de loin à Michael mais aussi à la famille Crist qui depuis des années est trop ancrée dans son quotidien. C’est à partir de là que l’on comprend vraiment où l’auteure veut en venir et ce qu’elle a prévu dans son scénario est totalement machiavélique.

Pour autant, ce récit m’a totalement conquise. La noirceur de l’histoire est entremêlée de sentiments violents, d’amour, d’amitié, de sexe et d’autodestruction, ajoutez à cela une manipulation malsaine et une détermination à faire le mal et vous aurez à peu près tous les éléments qui composent ce récit. Et Penelope Douglas a orchestré tout ceci d’une main de maître, il n’y a pas d’autre mot. Je ne rentre pas dans les détails de l’histoire, j’en parle en surface, sans dévoiler le contenu que vous ayez la totale surprise. Mais je peux vous assurer que l’auteure n’a pas de limite, elle a l’audace d’assumer son histoire et de pousser à bout ses personnages mais aussi ses lecteurs.

Si je vous parle de la plume de Penelope Douglas, je dirais qu’elle est véritablement addictive. Elle a réussi à me manipuler, à me mettre hors de moi, à m’exciter avec des scènes qui auraient dû me mettre mal à l’aise. Elle m’a totalement fait tourner la tête avec des révélations et des situations qui m’ont retourné l’estomac tout en me filant des papillons dans le bas ventre. Oui, les mots de cette auteure ont été de véritables armes de destruction massive et même si j’aurai voulu ne pas réagir à la lecture de certaines scènes, le constat était bien là…Et c’est là toute la magie de l’écriture. Penelope Douglas nous permet de bien comprendre dans quoi elle nous embarque avec des retours en arrières très intenses, entre passé et présent nous assemblons les pièces d’un puzzle effrayant. Je retrouve bien sûr une narration que j’adore, à la première personne avec l’alternance des points de vues de Rika et Michael.

Le scénario est doué d’intelligence, nos personnages sont très nébuleux, n’imaginez pas que vous allez les cerner dès les premières pages. Là encore Penelope nous pousse dans nos retranchement et comment cautionner certaines scènes qui se passent dans cette histoire ? Impossible, et pourtant j’en redemande tellement c’était addictif et dérangeant.

Je me suis laissée envahir par l’ambiance anxiogène de ce roman, engloutir même. Restant parfois en apnée, en retenant ma respiration face au déferlement des émotions. Et c’est bien pour cela que je le classe dans mes coups de cœur. Parce que ce roman a eu de l’emprise sur moi et sur ma raison de penser que ce que je lisais était mal, mais tellement bon. Le récit à un côté érotique qui assombrit encore plus l’ensemble, certaines scènes vous paraîtront très certainement trop hard, pas tant sur ce qu’il s’y passe mais surtout vis à vis du contexte et encore une fois Penelope Douglas a fait des choix très risqués et cela ne passera pas chez toutes les lectrices c’est sûr. Mais cela reste vraiment sur sa ligne de conduite et c’est vraiment des plus cohérent quand cela arrive dans le récit.

En bref, préparez-vous à affronter quelque chose de différent avec cette lecture. L’ouverture d’esprit est de mise avec ce genre qu’il ne faut pas mettre entre toutes les mains. Violence, sexe, manipulation, vengeance et amour sont au rendez-vous de ce moment exceptionnel de lecture. Si vous avez envie de découvrir un nouveau genre, de sortir de votre zone de confort et de vous laissez happer par un récit sombre et complexe alors Penelope Douglas vous a concocté une histoire qui est faite pour vous. Mais en sortirez-vous indemne ? Telle est la question.

975391extrait

16730608_1078657865613812_8537280317554010944_n

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s