Never Forget > Monica Murphy

never-tear-us-apart-tome-1-861983-264-432

ÉditeurHarlequin

CollectionCollection &H

Date de sortie : 8 mars 2017

Liens d’achatAmazon – Site Harlequin – Extrait gratuit

Mensonges. Trahison. Secrets. Amour. L’entrée fracassante d’une grande voix de la romance contemporaine dans l’univers sombre et bouleversant de la dark romance.

Quand Ethan s’est lancé à la recherche de Katie, la fille qu’il a sauvée des griffes de son kidnappeur, huit ans plus tôt, il voulait simplement s’assurer qu’elle allait bien, qu’elle avait repris le contrôle de sa vie, qu’elle était heureuse, peut-être. Enfin, ça, c’est l’excuse qu’il s’est donnée, car, à la seconde où il a posé les yeux sur elle, il a su qu’il voulait plus. Beaucoup plus. Alors, il a fait tout ce qu’il s’était toujours interdit : il est entré dans sa vie, sous son nouveau nom, sa nouvelle identité. Et, chaque jour qui passe, il s’enfonce un peu plus dans le mensonge.

Mais comment faire autrement, alors qu’il est le fils du monstre qui a changé sa vie à jamais ?

426702coupdecoeur

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin pour leur confiance et ce service presse. 

J’ai lu ce roman en LC avec ma copinaute Emilie du blog Mystères Livresques. Vous pourrez retrouver son avis à la fin de ma chronique.

À la lecture du résumé, je m’étais préparée psychologiquement avant de débuter ce roman. Et encore plus en lisant l’introduction de l’auteure qui met des mots justes sur les intentions qu’elle avait en écrivant ce roman.

[Never Forget] c’est une histoire sombre forte en émotions, une histoire qui prend aux tripes dès les premières pages. L’histoire d’un drame où la violence physique et psychologique auront d’énormes impacts sur la vie de notre héroïne mais aussi une histoire pleine d’espoir qui donne envie de se relever et d’avancer vers le bonheur.

Katie a vécu l’impensable, kidnappée à douze ans, elle sortira des griffes de son bourreau grâce à Will, le fils de celui-ci. Leur rencontre sera comme une évidence, Will est le sauveur de Katie, son ange gardien. Un lien s’est crée entre eux. Ils étaient les seuls à se comprendre parce qu’ils avaient vécu cela de l’intérieur.

Les années ont passées, huit années exactement, et Katherine n’est plus qu’une coquille vide, elle survit. Elle n’a jamais oublié, comment le pourrait-elle ? Sa vie est triste et sans saveur, elle se renferme sur elle-même, essayant d’aller de l’avant mais ses démons rôdent autour d’elle et ne la laissent pas tranquille. Ce qu’elle a subit dans son enfance, ce que son bourreau lui a volé, son innocence, Katie ne la retrouvera jamais.

Will, qui a changé de nom et qui se prénomme maintenant Ethan, ne devrait pas replonger dans ses souvenirs, dans les souvenirs qu’il a de cette enfant douce et pure, de sa Katie qu’il a sauvé il y a huit ans. Pourtant la revoir à l’écran de sa télévision va être comme un détonateur dans sa tête, et l’obsession de savoir qu’elle va bien le hante nuit et jour. Il sait qu’il n’a pas le droit de faire irruption dans sa vie, il n’y a pas de place pour lui dans sa vie, mais une chose en entraînant une autre il va se rapprocher de Katie, sous sa nouvelle identité elle ne peut rien deviner, mais plus il s’enfonce dans le mensonge et plus cela devient difficile à gérer pour lui.

Mais comment taire un amour si puissant ? Une attraction si vitale ? Il est son sauveur, elle est sa raison de vivre. En amour, le bien et le mal n’existe pas. 

Ce roman m’a fait l’effet d’une claque dans la figure, un vertige émotionnel grandissant au fil des pages. Le thème central est bien sûr très poignant, ce qui en fait un roman d’exception, cependant en le débutant j’ai eu tout de même des craintes, j’avais peur que l’auteure aille trop loin, traiter le viol d’une adolescente c’est carrément un challenge à part entière. Et Monica Murphy n’a fait aucune fausse note à ce niveau. Tout est suffisamment éloquent pour que l’on soit touché par l’histoire de Katie, et l’auteure ne tombe pas dans le morbide en nous faisant part de détails qui auraient pu créer un malaise durant la lecture.

Les forces de ce roman sont multiples. Tout d’abord un scénario cohérent avec des thèmes difficiles et bien traités, ensuite des personnages criant de vérité. Et enfin une plume addictive, émouvante et poignante.

Le scénario m’a vraiment convaincue, les choix de l’auteure ont été convaincants tant sur le choix de la narration, à double voix entre passé et présent que sur ses choix quant au déroulement de l’histoire. On se retrouve dans la tête de nos personnages, au moment des faits, donc à l’adolescence et dans le présent huit ans plus tard. Les retours en arrière nous permettent de comprendre les événements mais aussi le lien qui a uni nos deux héros. Les chapitres qui nous narrent le présent sont tout aussi intenses.

Parlons des personnages. Katie, notre héroïne est vraiment réelle aux yeux des lecteurs, elle nous apparaît comme une jeune femme qui aurait arrêté de vivre à l’âge de 12 ans. Le traumatisme est profond, on la découvre pleine de contradiction. Entre les choses qu’elle voudrait vivre et celles qu’elle s’autorise à vivre. La peur fait partie de son quotidien, et malgré son envie d’avancer, elle ne peut oublier. Jusqu’à ce qu’elle croise la route d’Ethan…Entre eux le lien est toujours présent, même si Katie ne sait pas qu’il est en réalité « son Will ». Mais aux côtés d’Ethan, elle se met à rêver d’un futur plus heureux, avec lui elle se sent bien et apaisée sans trop savoir pourquoi. J’ai développé un sentiments d’empathie pour Katie, vraiment, mais je n’ai pas eu envie de ressentir de la pitié pour elle, non, je voulais la voir comme Ethan la voit. L’accompagner vers une vie meilleure, avancer étape par étape avec elle pour qu’elle trouve la confiance de reprendre sa vie en main. Non pas d’oublier son passé, mais bien de vivre avec le plus sereinement possible.

Ethan, est un personnage très important et Monica Murphy a fait en sorte qu’on le perçoive aussi torturé que Katie. Différemment bien sûr, mais tout aussi marqué par la vie. Son personnage m’a fait ressentir énormément d’émotions, page après page on le découvre dans le passé et le présent et cela a renforcé mon attachement pour lui.

Les personnages secondaires sont nombreux, la famille de Katie et sa psy sont omniprésents dans sa vie. Et les situations que l’auteure nous expose sont captivantes. Les médias sont aussi assez présents dans cette histoire. Monica Murphy a choisi de nous parler du côté médiatique d’un tel drame et les répercussions que cela peut avoir dans la vie des « survivants ».

La plume de l’auteure m’a baladé dans tous les sens. Un grand huit émotionnel. Je suis passé par tous les stades. J’ai été horrifiée par ce qui est arrivé à Katie, cela m’a profondément touché parce que l’auteure  a donné à son récit un ton juste, sans en faire des tonnes. J’ai été affectée de découvrir son quotidien. Mais comme les chapitres entre passé et présent s’alternent et bien je ne suis jamais restée sur la même émotion très longtemps car l’espoir s’entremêle dans les passages les plus durs.

En bref, cette histoire est vraiment magnifique malgré le côté sombre. J’ai eu un vrai coup de cœur pour la plume de Monica Murphy et pour ce qu’elle nous a livré dans son histoire. Le destin de nos personnages s’est lié dans un moment de noirceur intense et pourtant ce lien est pur et sincère. Entre passé et présent on vit chaque page de ce récit, ce qui a rendu ma lecture vraiment très poignante. L’auteure distille l’espoir tout au long de ce premier tome, j’ai été émerveillée par l’évolution de Katie malgré l’énorme épée de Damoclès qui flottait au dessus de sa tête avec les mensonges d’Ethan. Je termine ce premier opus à bout de souffle et la frustration est grande, très grande.

[Never Forget] c’est donc une histoire sombre et pourtant lumineuse avec sa part d’espoir. C’est la lumière au milieu des ténèbres. Un amour qui ne connait ni le bien ni le mal. Un récit bouleversant tellement les émotions sont vraies et sincères. Un genre sombre et addictif qui ravira tous les amateurs de romances hors normes. Un de mes plus gros coup de cœur de ce début d’année 2017.

975391extrait

Depuis quelques temps, elle apparaît même dans mes rêves. Son visage d’enfant les hante et se mélange avec de vieux souvenirs pour se transformer en celui de Katie adulte. Katherine. Elle vient vers moi les yeux brillants, un doux sourire aux lèvres et elle me parle.

« Tu es là. Je savais que tu finirais par me retrouver. »

Elle veut que je la retrouve. C’est le thème qui revient toujours dans mes rêves. Elle ne fait confiance à personne, elle ne veut de personne…

A part moi.

Chronique d’Emilie – Mystères Livresques – ICI

2 réflexions sur “Never Forget > Monica Murphy

  1. Pingback: Never Forget, de Monica Murphy – Mystères Livresques

  2. Pingback: Les incontournables #19 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s