Le Caméléon > Angela Behelle

pal-diminution-chronique41bmftw5frlEditeur : Pygmalion

Kindle : ICI

Livre : ICI

Et si les hommes étaient d’extraordinaires caméléons du sentiment ? Les garçons croient-ils aux contes de fées ? Drôle de question ! Surtout quand ils approchent la trentaine, ressemblent à des anges au corps sublime, gagnent bien leur vie grâce à un travail qui les éclate, conduisent des voitures de luxe, ont un appartement de rêve, des copains à la pelle et une petite amie qui recueille les suffrages de leur famille tout en flattant leur orgueil. Franchement, à quoi ça servirait de verser dans des fariboles de ce genre ? Un train entre Lille et Paris n’a rien d’un carrosse, un appartement parisien, rien d’un palais, et une clé USB, rien d’une baguette magique. Chaque femme vit plusieurs existences à la fois. Tour à tour fille, amie, sœur, mère, compagne… amante. Derrière la façade lisse d’un quotidien presque banal se cache bien souvent l’autre femme, celle de l’ombre, de la nuit, celle qui rêve, celle qui fantasme, celle qui aime.

coup-de-coeurPfiouuuuu, alors, que vous dire ?

Avant de l’avoir entre les mains, ce livre me tentait depuis sa sortie. Alors qu’il soit entre mes mains était déjà un bonheur. En lisant le résumé, je m’attendais à une romance teintée d’humour, mais aussi de moments difficiles. Ben oui quoi, l’aristocratie n’a rien de simple et encore moins lorsqu’elle fait le sujet d’un roman.

Une rencontre dans un train, des regards échangés, une clé USB oubliée, comment cela pourrait être le début d’une merveilleuse histoire qui ne peut laisser le lecteur indifférent, mais qui bien que remplie d’émotions, vous tourmente autant que les personnages le sont ?

C’est pourtant ce qu’a réussi avec brio Angela Behelle en écrivant « Le caméléon ».

Alexandra et Matthias sont deux personnes qui cachent un secret, au départ nous connaissons celui de Matthias, mais celui de la belle Alex reste un mystère jusqu’à loin dans le livre, ce qui fait que je me suis malgré tout posé pas mal de questions. Avant la révélation de ce secret qu’elle cache, je m’étais faite une hypothèse, qui à ma grande joie c’est révélée être la bonne, mais pas dans son entièreté. En effet, il y a une foule de détails que je n’avais pas vu venir et qui pourtant paraissent logique au fil des pages.

« Le caméléon », c’est l’histoire de deux personnes secrètes qui va commencer par un simple regard dans un train, qui va se poursuivre sur une colocation qui va se remplir de non-dits, une double vie pour un, une méfiance pour l’autre. Deux esprits qui vont se chercher, qui vont jouer, qui vont s’aimer, qui vont se déchirer.

Comment un tel bordel peut-il se finir ? Un happy end ou pas ?

En bonne auteure sadique, Angela m’a retournée dans tout les sens, autant que ces pauvres personnages à qui elle en a fait voir de toute les couleurs.

Une très belle histoire pour laquelle j’ai eu un coup de coeur, et que je ne peux que vous conseiller de découvrir si ce n’est pas déjà fait ☺

sans-titre-1

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s