Sage comme une image > Tan Hagmann

41mxGmAJe1LAuteur : Tan Hagmann

Le LivreICI

Erik Jorgensen, Consul du Danemark à Paris, reçoit chez lui Joren Hässel, un auteur compatriote, qui vient de recevoir un important prix littéraire français.

Le fils du consul, Kristian, un lycéen déluré, tombe sous le charme de cet auteur dont il a lu le dernier roman.

Joren Hässel n’est pas insensible aux provocations de ce dernier. Il devient l’amant du jeune homme et devra gérer au mieux, une relation qu’il juge gênante, si ce n’est coupable, et un adolescent difficile à tenir.

avisPour ma seconde lecture M&M j’ai choisis ce roman de Tan Hagmann, pour plusieurs raisons, d’abord j’avais envie de découvrir la plume de cette auteur, sa façon de traiter un sujet tel que celui ci. De plus le synopsis du roman m’a vraiment intriguée ! J’entends déjà les moralisateurs criés au scandale d’une relation tel que celle que Kristian et Joren vont entretenir. Justement ça m’a donné envie d’aller au delà de la différence d’âge de ces deux personnages et au delà de ce que pense la morale.

Kristian est un adolescent de quinze et demi, on pourrait dire qu’il est en pleine crise d’adolescence mais son attitude n’est que le reflet de ses nombreuses souffrances psychologiques. En effet il aura été chouchouté par sa mère toute sa jeune enfance…mais d’une façon très étrange. La mère de Kristian ne voulait pas d’un garçon, son désir était d’avoir une fille, elle aura une attitude des plus perturbante avec son fils ! 

Kristian ne se sent pas aimé, son père n’est jamais là et n’a pour ainsi dire jamais vraiment porté d’attention pour son enfants, sa mère, depuis qu’il est arrivé à un âge ou on ne peut plus cacher qu’il est bien un garçon l’a violemment délaissé. Il ne lui reste que son frère Edvard, pour qui il a un amour inconditionnel.

Un soir, lors d’un dîner de convenance auquel Kristian est obligé d’assister il va faire la connaissance de Joren Hässel, écrivain. Un écrivain dont il connaît tous les ouvrages, il est captiver par cet auteur d’une quarantaine d’année, je dirais même qu’il est irrésistiblement attiré par lui. Après une soirée à discuter quasiment en tête à tête, Kristian tente le tout pour le tout, il n’a rien à perdre et sais que l’écrivain est aussi sous son charme… Joren sera surpris par l’audace de cet « enfant ».

Ca part de là, que va t-il se passer entre les deux hommes ? Dans quelle relation s’embarque t-ils ? La différence d’âge sera t-elle un frein ou au contraire une motivation ? Je vous invite vivement à le découvrir par vous même ! 

Ce livre m’a vraiment passionné, j’étais curieuse de découvrir la plume de l’auteur sur des sujets qui je pense sont assez difficile à traiter avec tact. J’entends par là le fait qu’une relation entre un adolescent et un homme mûr puisse être possible, mais aussi tout ce qu’il y a à coté, la souffrance de Kristian vis à vis de son mal être de ne pas se sentir aimer. Et bien évidemment le fait que Kristian ne soit qu’un enfant car à cet âge on est pas forcément assez solide émotionnellement  pour envisager une relation sereine.

L’écriture de Tan Hagmann est vraiment très soutenue, un langage riche et adapté à la condition sociale de nos personnages. Pour moi ce roman est une véritable réussite, j’ai été emporter dans la relation de Kristian et Joren, elle dépeint très bien les difficultés qu’ils peuvent rencontrer par rapport à leur différence d’âge. Kristian est un adolescent fragile qui a le besoin de se sentir aimer, il a besoin d’être important aux yeux de Joren. Il a évidemment des réactions parfois un peu énervante mais dite moi quel adolescent n’a pas sa période difficile ? De plus Kristian a quand même un passé torturé à cause de sa mère et la relation qu’il entretient avec Joren le fait se sentir vivant, il existe pour quelqu’un et c’est tout ce qu’il recherche.

Joren, lui est un homme divorcé et il c’était dit de ne plus jamais se lancer dans des relations compliquées, qui nécessiterait de sa part trop d’investissement, avec Kristian…il ne contrôlera plus rien, son attirance et son désir pour cet enfant est si puissant qu’il ne saura écouter sa raison. 

Ce roman est aussi très sensuel, les relations de Kristian et Joren sont tellement belles, aucune vulgarité, que de la passion, de l’amour, un lien indéfectible. Un vocabulaire vraiment adapté laissant notre imagination faire son chemin, on se laisse porter par leur envies, leurs fantasmes. 

Je suis passé par beaucoup d’émotions lors de cette lecture, la compassion vis à vis de l’histoire de Kristian, le désir de voir ses deux hommes succomber à leur charme, l’angoisse ( je ne peux pas vous dire pourquoi ce serait révéler trop de chose sur l’histoire).

Je ressort enrichie à la fin de cet lecture, une histoire qui traverse les âges, qui défie toute les conventions. Pourquoi l’amour devrait-il se cantonner à des règles et régies par qui ? Un amour ne se contrôle pas. Je vous conseille vraiment cette lecture d’une qualité exceptionnelle. Une lecture insolite que vous n’aurez pas l’impression d’avoir lu plusieurs fois comme certaines romances qui se ressembles toutes. 

Un moment de lecture inédit et que je ne regrette pas une seconde ! Aura t-on la chance d’avoir la suite des aventures de Kristian et Joren ?

Un grand merci à Tan Hagmann de m’avoir accordé sa confiance pour ce service presse.

alouqua.png

Comment ne pas craquer face à Kristian ?
Il est jeune, séduisant, il a un caractère bien trempé, comment ne pas vouloir l’étreindre, le cajoler, le rassurer, ou tout simplement l’aimer ?
Mais Kristian n’a que seize ans, que peut-il connaître de l’amour ?
Il n’a pas eu une jeunesse facile, sa mère voulant une fille, mais ayant donné naissance à deux garçons, a fait de son cadet cette fille qu’elle désirait. Elle ne lui a rien épargné, de l’habiller en petite fille à l’obliger à faire pipi assis et non debout. Comment ne pas être perturbé en grandissant ?
Heureusement, Kristian a eu son frère ainsi qu’un de ses cousins pour le sortir de ce cercle vicieux dans lequel sa mère l’avait plongé.
Sa rencontre avec Joren se fera lors d’un diner organisé par ses parents, alors que l’adolescent refuse toujours d’y participer, cette fois en ouvrant la porte à un des invités, il sera simplement subjugué par cet homme qui entre et décidera de prendre part à cette soirée.
Cet homme, cet écrivain dont il aime les écrits, lui fait ressentir quelque chose de plus fort, de plus puissant. Envie, désir, amour ?
« Sage comme une image », c’est l’histoire d’un jeune garçon qui cherche sa place, entre sa mère qui faisait de lui sa poupée, un père qui agi comme s’il n’était pas son fils, un homme qui lui fait ressentir autre chose qu’une simple attirance d’ado. C’est l’histoire d’un ado qui pourrait être mon fils (mon ainé va vers ses quinze ans), un ado pour qui j’ai eu un coup de cœur, un ado que vous aussi vous aurez envie de protéger en lisant son histoire.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s