Pour l’amour de Mathilde > Louis Caron

51yHKRvLHJL._SX317_BO1,204,203,200_Editeur : L’Archipel

Livre : ICI

Kindle : ICI

Printemps 1939. Henri Ramier, peintre français renommé, est accueilli au Canada français par Félix Métivier, le plus important entrepreneur forestier de son pays, qui lui ouvre les portes de son royaume. Henri est séduit par la démesure de la nature… et par la forte personnalité de Mathilde Bélanger, l’infirmière aux longs cheveux blonds et aux épaules carrées, qui veille sur les milliers de bûcherons répartis dans l’immensité de la forêt. Mais comment la jeune femme a-t-elle pu s’amouracher de ce « Français de France » qu’elle dépasse d’une tête – et qui pourrait être son père ? Une idylle s’amorce. Mais l’affaire est mal vue dans ces contrées où les premiers échos de la guerre européenne se font entendre. Lorsque Henri rentre dans son Gers natal, les amants sont persuadés qu’ils ne se reverront jamais. Jusqu’au jour de 1943 où Mathilde, au terme d’une formation en radiocommunication en Ontario, est parachutée en mission dans le sud de la France…

4-5Le couple Mathilde et Henri est un couple comme j’aime, un couple où les personnes sont différentes, mais finalement tellement complémentaire que leur relation devient juste une évidence.

Henri est un homme sensible, Mathilde est remplie de courage.

C’est le genre de livre que l’on le lit pas, mais bien dont nous vivons l’histoire intensément et entièrement. Lorsqu’ils sont séparés, on en vient à vouloir qu’ils se retrouvent, il ne peut en être autrement, mais rien n’est évident car nous sommes en temps de guerre. Les émotions que l’on ressent sont tellement fortes, tellement bien écrites, que le lecteur ne peut que se mettre à la place de Mathilde ou d’Henri, de vivre leur histoire comme si elle lui arrivait, et non à un personnage de livre.

Leur couple est une évidence, et pourtant …

Je vais finir par penser que les hommes écrivent une romance beaucoup plus intense que certaines femmes auteurs, ce n’est pas le premier livre écrit par un homme que je lis, et pourtant à chaque fois je suis époustoufflée de voir ce que je peux ressentir, alors que l’on pourrait croire qu’une femme est plus sensible à la romance, honnêtement les hommes ne sont pas en reste, j’en ai encore eu la preuve avec ce livre.

Les émotions sont bien au rendez-vous, c’est incontestable. Alors pourquoi un 4 et non pas un 5 ? Simplement parce que j’aime également être surprise, être prise au dépourvu par certaines choses ou révélations, mais ici j’avais plus une impression d’évidence. Voila pourquoi je donne un 4 alors que je trouve que cela mérite un 5. On va trancher et dire que je donne un 4,5 ☺

Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre.

Merci à LP Conseils pour leur confiance et aux éditions l’Archipel.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s