Et si tu n’existais pas > Claire Gallois

41SV009t5NL._SX312_BO1,204,203,200_Editeur : Stock

Livre : ICI

Kindle : ICI

Ce livre, c’est un peu comme un secret que je vais dire à tout le monde. L’histoire d’un engagement que j’ai pris enfant et que je n’ai jamais oublié.
Nous sommes dans les années quarante. J’ai six ans et je n’ai jamais vu ma mère. Un dimanche de juillet, elle arrive dans une belle Citroën noire et m’emporte en dix minutes. Ma nourrice court dans la poussière blanche soulevée par la voiture et jette son tablier noir sur sa tête. Je grimpe contre la lunette arrière et je lui dis en moi-même : Je te retrouverai, je te le jure. »

2-5Lorsque j’ai entendu parler de ce livre lors de la soirée organisée par NetGalley, tout ce qui en était dit m’emballait à le découvrir. Du coup, peut-être que je voulais plus que ce que j’en ai au final ressenti.

En lisant le résumé, on s’attend à avoir des sensations assez fortes, et pas spécialement positives pour notre héroïne, vu le conteste.

Si les émotions sont bien présentes, j’ai eu une impression de vite fait, parfois d’incompréhension du texte (voir même des phrases) qui passe du coq à l’âne, et là je me suis un peu perdue. L’avantage, c’est le nombre de page peu élevé, du coup je l’ai repris du début lorsque je l’ai terminé, histoire de voir si cela me permettait de mieux comprendre. Mais non, malheureusement !

Mon impression finale est que l’auteure a voulu que l’on voit à travers les yeux de cette petite fille âgée de 6 ans, avec sa manière de parler, de penser. Ce qui donne ce style un peu spécial et décalé.

Donc, deux solutions possibles :

  1. Soit c’est moi qui n’ai rien compris, ce qui est fort possible d’ailleurs
  2. Soit le style de Claire Gallois n’est pas fait pour moi

Ce que j’aimerais maintenant, c’est le relire en laissant passer un peu de temps, pour voir si je repars sur les mêmes impressions. Si c’est le cas, eh bien je mettrai ma chronique à jour sans hésiter.

Mais par contre, je serais ravie de découvrir un des autres livres de Claire, la lire dans avec une autre histoire car je n’aime vraiment pas rester sur un avis négatif ou mitigé, tout comme je n’aime pas non plus donner d’avis comme celui-ci, mais le but est que je reste le plus sincère possible.

Merci aux éditions Stock et à NetGalley pour leur confiance.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s