Les Aérochats #1 > Comme chiens et chats > Donovan Bixley

cover108019-mediumEditeur : Slalom

Kindle : ICI

Livre : ICI

De l’action, de l’aventure, des missions secrètes et… des harengs à la crème : voici ce qui motive le plus les valeureux membres des CATs (Chats et leurs Alliés Traditionnels) en guerre contre les CLEBs (Chiens Ligués pour Envahir en Bloc).
Alors que jusque-là les chats et les chiens vivaient en paix, une meute de chiens réunis sous le nom de CLEBs ont décidé d’annexer une partie du royaume des chats. Félix Belair, le plus jeune pilote dans la forcé aérienne des CATs, aidé de ses compagnons, va devoir faire ses preuves et braver les plus grands dangers pour ramener l’ordre en Europe !
Les chiens et les chats réussiront-ils à vivre de nouveau en harmonie ? Félix Belair survivra-t-il en gardant intactes ses neuf vies ?


Tome 1 : Comme chiens et chats

Europe, 1916. La terrible meute des CLEBs avance sur Paris alors qu’une nouvelle dramatique tombe au QG des CATs : le major Tom, le plus célèbre pilote de tout le royaume des chats, a disparu en territoire ennemi.
Félix Belair, n’écoutant que son courage, se propose pour accomplir la mission la plus périlleuse de sa jeune carrière en allant chercher le malheureux major Tom, au risque de retomber nez à nez avec le Setter rouge, son ennemi juré.
Aidé par tous les membres des CATs et sous les ordres du commandant Katerina Mimine, le jeune pilote va se révéler à la hauteur de la mémoire de son père, un valeureux membre des CATs.

4-5Avant de vous parler de l’histoire en elle-même, je voudrais souligner le travail sur les illustrations qui se trouvent tout au long de l’histoire. Elles sont non seulement super bien faites, mais à elles seules, elles nous racontent l’histoire.

Un autre point que je voudrais souligner, c’est que dès le départ il nous est signalé que l’histoire se passe lors de la première guerre mondiale. Mais en cours de lecture, je me suis rendue compte que certains éléments faisaient plutôt penser à la seconde. Certes ce n’est pas réellement un très gros problème, mais je trouve que même si le public visé par ce livre est un public jeune, ce serait mieux que ce soit signalé directement, ou qu’en effet il ne soit fait aucunes rélations qui mélangent les deux guerres. Vous allez peut-être trouver que je cherche la petite bête, mais je trouvais normal de souligner ce point.

Malgré tout, il y a une certaine cohérence dans l’histoire, et puis au final on se dit que ce mélange n’est pas très important, que le principal est de passer un bon moment.

D’un côté les CATs, de l’autre les CLEBs, l’éternelle guerre entre chiens et chats, mais ici nous avons des animaux militaire, avec pas mal de personnages féminins d’ailleurs. Chacun d’eux a quelque chose d’important dans l’histoire.

Mais une chose que j’ai franchement aimée, c’est l’humour.

Je suis certaine que ce premier tome plaira aux jeunes lecteurs, je vais d’ailleurs proposer à mon fils de le lire et ainsi avoir son avis dessus.

Merci aux éditions Slalom pour ce service presse.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s