Coups de cœur de Marlène·Romance érotique·Sagas·Thriller/Policier/Polar

Effet de vague – Saison 2 > Jana Rouze

VEDV_002_FACE.9782371261419

ÉditeurEditions Addictives

Date de sortie papier : 6 avril 2017

Liens d’achatAmazon – Numilog

Le malheur ne l’atteint pas, ne l’affaiblit pas. Seul le bonheur le peut. Va-t-il succomber ? Dès la première nuit passée avec elle, Matt savait. On avait mis Alex sur son chemin soit pour l’anéantir, soit pour le ramener à la vie. Avec une fille comme elle, les deux étaient possibles. Dès les premières secondes, Alex savait. Ce mec indomptable, égoïste, arrogant, sans aucune émotion pouvait lui faire mal, très mal. Alex Sand et Matt Garrett se sont affrontés, séduits, heurtés, parce que malgré tout ce qui les séparait, il leur était impossible de résister. Pour l’avoir provoqué, Alex a vu son monde s’écrouler. Pour avoir relevé le défi, Matt s’est blessé… irrémédiablement. Matt et Alex auront-ils vraiment la force de rester loin l’un de l’autre ? Et s’ils cèdent à nouveau au besoin viscéral d’être ensemble, quel sera le prix à payer ?


Mon avis – Coup de Cœur !  

Souvenez-vous, je n’étais pas passée loin du coup de cœur avec le premier tome, j’avais été bluffée par l’histoire que Jana Rouze nous proposait, je m’étais très vite attachée à ses personnages et à l’histoire si complexe, mais il m’avait manqué un petit quelque chose pour basculer totalement au bord du précipice. Et bien c’est chose faite avec ce second tome qui a répondu à toutes mes attentes tant sur la partie thriller que sur la partie romance érotique.

Lorsque j’ai débuté ma lecture, j’ai ressenti une sorte de soulagement à l’idée de poursuivre cette histoire hors norme, et ce à tous les niveaux. Jana Rouze ne nous avait pas ménagé avec la fin de son premier tome, car son objectif premier avec cette saga, c’est de marquer les esprits, de démontrer à ses lectrices que la romance se marie à merveille avec d’autre genres, et que cela renforce encore plus les émotions que l’on ressent lors de la lecture.

Alex et Matt ne seront plus jamais les mêmes. Leur rencontre c’était l’évidence même, leur attirance la chose qui leur est à présent le plus précieux. Mais résisteront-ils à la déferlante ? Leur existence est maintenant mise à rude épreuve.

Ce second tome est un véritable coup de cœur parce que le récit prend encore plus d’ampleur, les émotions sont au rendez-vous et je vous assure que vous n’en ressortirez pas indemne.

Nous avions refermés le premier tome complètement en stress post-traumatique de fin de lecture, je m’étais mise à spéculer sur la suite, j’ai essaye d’imaginer où l’auteure voulait nous emmener avec ses personnages si intenses. Et bien, je n’aurais jamais deviné qu’elle allait me captiver autant avec cette suite.

Les révélations de ce tome sont ahurissantes. Je dois avouer que Jana Rouze s’est lancé dans un récit riche et complexe. Même la trame de l’histoire est profonde et extrêmement bien travaillée. Rien n’est laissé au hasard, tout ce qui se trouve dans [Effet de vague] existe, Jana a eu l’intelligence de broder son scénario autour d’éléments existants, la fiction prend vie autours de tous ces éléments véridiques. L’intrigue est… juste phénoménale, j’en suis encore sonnée à la fin de ma lecture. Dans ce second tome, l’auteure creuse encore un peu plus dans le passé du Guerrier, mais aussi dans celui d’Alex. Et vous allez voir c’est du lourd, de l’ordre de la folie ! Avec les indices que Jana distille tout au long du roman, on apprend à connaître nos personnages, cela nous permet de bien comprendre leur manière de fonctionner, appréhender leurs réactions.

Le Guerrier est toujours aussi énigmatique, même si les chapitres de son point de vue nous éclaire grandement sur ce qu’il ressent ou ce qu’il ne veut pas ressentir auprès d’Alex. Matt Garrett c’est un homme brisé qui se défend avec vigueur lorsque l’on touche d’un peu trop près son histoire. Il transforme sa vulnérabilité en force en usant du seul moyen de défense qu’il connaît, et pour se protéger, il blesse ceux qu’il aime. Inconsciemment, il sait que cela arrivera… il s’est construit comme ça. Mais Alex arrivera-t-elle a lui faire baisser sa garde ? Alex arrive à se faire une place là où personne ne s’est aventuré avec le Guerrier, elle connaît son lourd passé… Matt a une sombre relation avec le mot « amour ». Il ne peut pas aimer, au risque de ce perdre dans les méandres de son passé, ces simples mots qu’il ne peut pas prononcer à Alex sont tout simplement une torture, une souffrance sans fin. Pourtant, on le sent investi dans sa relation avec Civilité, mais sont-ils sur la même longueur d’onde ? Alex se contentera-t-elle de prendre ce que Matt veut bien lui donner ? Même si cela signifie ne jamais être aimée en retour ? Mais ici encore l’auteure soulève tout un tas de question sur le thème de l’amour. Car qu’est-ce que l’amour à vos yeux ? L’amour ne se défini pas par des mots prononcés, l’amour existe de bien des façons et sous toutes les formes. L’amour n’est pas dicté par la raison mais par des sentiments profonds qui peuvent être effrayants tellement cela nécessite de se mettre à nu envers la personne que l’on aime. Dans [Effet de vague], il est aussi question de confiance, celle que l’on doit donner sans concession. Encore un aspect de l’histoire qui m’a énormément plu car la confiance est un élément récurrent tout au long du récit. La question qui en découle est, Matt et Alex seront-t-ils assez forts pour se faire confiance ? Mon avis sur son personnage n’a pas changé, je suis amoureuse du Guerrier (chut je sais je ne suis pas la seule rohhh), son côté connard arrogant est sexy à mourir, son côté dominant me fait frémir et son âme blessée de petit garçon est juste trop émouvante, Matt est un personnage masculin charismatique de par son passé et son présent, et encore plus vis à vis de l’avenir qu’il convoite avec Alex.

Alex est une jeune femme, elle n’a que vingt deux ans, mais je vous assure qu’elle n’a pas un rôle de midinette écervelée. Alex est tout aussi secrète que Matt, ils se sont bien trouvés. C’est une héroïne intelligente, qui comprend mieux que quiconque la nature humaine, elle est tellement dévouée aux autres, vis à vis de Matt, elle donne sans concession avec toujours cette lueur d’espoir de le voir changer à ses côtés. Mais qu’en sera-t-il si on lui prouve que Matt ne sera jamais capable d’aimer ? Ni maintenant, ni jamais ! Cela change tout de même la donne. J’ai de suite compris ses doutes et ses angoisses car son attirance envers le Guerrier est irrémédiable, elle est condamnée à l’aimer, quoi qu’il arrive, malgré le sombre passé de Matt. Dans cette suite, on va en apprendre plus sur elle, on va faire connaissance avec d’autres personnes de son entourage et faire des découvertes hallucinantes qui oriente le récit vers une intrigue de haut niveau.

L’intrigue, parlons-en. Je dois dire que c’est ce qui rend [Effet de vague] unique. On est confronté à des scènes si réalistes que cela devient vraiment perturbant par moment. Je suis totalement fascinée par la teneur de l’histoire. Je plonge dans une histoire qui me captive au plus haut point tellement je suis étrangère à tout ce qui s’y déroule. Notre couple se retrouve menacé de toute part, personne ne les épargne, et les ennemis sont partout. Qu’ils soient proches ou inconnus, le fait que Matt et Alex soit ensemble, cela ne plaît pas. Le côté thriller n’a rien à envier aux plus grands auteurs du genre, Jana Rouze se démarque avec une intrigue très bien ficelée, des rebondissements surprenants qui relancent sans cesse les interrogations des lecteurs. Oui j’ai bien essayé de deviner qui se cachait derrière toutes les attaques, en faisant des hypothèses, mais à chaque fois que je pensais avoir découvert quelque chose, l’auteure nous dévoilait un autre élément qui mettait à mal mes maigres suppositions. Et c’est ce que j’appelle du génie, c’est ce que j’attends d’un récit à suspense. Qu’il me retourne la tête pour finir par me surprendre. L’aspect psychologique est énorme dans ce roman, il vous faudra faire preuve de beaucoup d’ouverture d’esprit pour apprécier au mieux ce grand cru littéraire ! 

Vous ajoutez à cela des scènes érotiques sous hautes tensions. Car n’oublions pas que dans [Effet de vague] le sexe sert de communication à nos héros. Tout dans leurs regards, dans leurs caresses et dans leurs corps à corps transpire l’amour. Matt peut bien se murer dans ses certitudes mais quand il fait l’amour à Alex il parle bien plus qu’il ne le pense. Car toutes les émotions sont à vifs, ils ne mentent pas, il se mettent à nus dans tous les sens du terme. Je n’ai jamais été langue de bois dans mes chroniques et oui les scènes érotiques de ce second opus sont très excitantes, je dirais même grisantes. Je lis pas mal d’érotique depuis quelques temps et je sais reconnaître les véritables scènes érotiques, celles qui vous titillent au point que vous ayez besoin d’apaiser le feu qui couve dans votre bas ventre, et oui mesdames, préparez-vous ce sera violent. Jana Rouze use d’un vocabulaire si sensuel et imagé que je n’ai pas résisté et j’ai ajouté certaines scènes à ma propre liste de fantasmes. Alex et le Guerrier ensemble ? Mon dieu, mais cela devrait être interdit d’être aussi sexy, de transpirer le sexe à ce point. Là où j’applaudis l’auteure c’est qu’elle ne nous inonde pas avec du sexe bas de gamme, du sexe qui n’a aucune signification, le plaisir c’est bien mais là on ressent tout ce que nos héros n’arrivent pas à se dire avec des paroles, leur amour est beau et perturbant parce qu’il est si intense que l’on comprend que l’un sans l’autre ils sont brisés. Les scènes sont peu nombreuses dans la globalité du roman et pourtant l’auteure maintient une tension sexuelle entre Alex et Matt, une attirance qui ne diminue jamais, même au delà de leur difficulté à communiquer. Car c’est une évidence, quoi qu’il arrive ils se laisseront toujours emporter par la vague. Pages après pages, on surf sur la vague du plaisir, tant et si bien que j’aurai voulu qu’on m’achève, parce que niveau chaleur corporelle je suis montée haut, très haut ! Vous aurez compris le côté érotique du roman envoie du lourd et m’a totalement séduite que j’en redemande ! 

Nous avons toujours les deux points de vue de Matt et Alex. Mais aussi celui de Karim, ce que j’ai trouvé très sympa car cela permet aussi de bien se faire une idée sur lui et sur ses intentions envers Alex. Les personnages secondaires sont très nombreux dans l’histoire, mais l’auteure prend le temps de bien les situer dans le récit ce qui nous évite d’être largué pendant la lecture. Tous les personnages sont tous plus intéressants les uns que les autres. J’ai bien failli douter de chacun d’entre eux d’ailleurs, tellement le suspense est à son comble dans cette suite. J’affirme clairement que je déteste Tricia et la mère de Matt, ce sont deux personnages horripilants qui apportent énormément au récit, et j’adore détester des personnages alors c’est juste parfait !

Pour celles qui nous suivent et me connaisse un minimum, vous savez que j’aime quand les auteurs prennent des risques et qu’ils assument leur différence, Jana Rouze fait partie de ses auteures que j’admire car elle va au bout des choses comme elle les conçoit dans sa tête. Et mon dieu, elle a réussi à m’attraper avec EDV !

En bref, ce second tome se classe dans mes coups de cœur ! D’une part parce que le roman regroupe tout ce que j’aime, il mêle deux genres que j’adore. L’intrigue à suspense est riche et complexe, Jana Rouze a usé de toute son intelligence pour proposer à ses lecteurs une histoire hors du commun, qui sortira indéniablement du lot de par les sujets traités avec rigueur et documentation. On sent l’énorme travail de recherche sans pour autant que cela se transforme en documentaire car elle a réussi à romancer le tout avec brio. La romance est indéfinissable, hors norme là aussi. La relation d’Alex et Matt s’étoffe pour captiver les lecteurs, elle ne se simplifie par pour autant, car qui a dit que les sentiments c’était simple à éprouver ? Je dois dire que j’ai été emportée par la vague, je ne sais même pas comment retransmettre mon ressenti tellement je me suis sentie hébétée à la fin de ma lecture. Je me suis dis : »Merde, mais c’était quoi ça ? Putain ce que c ‘était bon ! » Le récit s’enchaîne sur un rythme effréné qui ne laisse aucun répit au lecteur, la fin s’intensifie encore pour nous mettre une bonne claque qui nous abat tant les révélations sont au rendez-vous ! Et là je suis en état de frustration avancée car je veux vite poursuivre cette saga ! Il faut vraiment foncer découvrir l’histoire d’Alex et Matt, ne vous laissez pas freiner par la taille des romans, qui sont énormes, parce que l’histoire vaut vraiment le détour !

Cette lecture en quelques mots : Démente – Intense – Érotique – Surprenante – Vertigineuse et Addictive ! Laissez-vous emporter par la vague !


Extrait

Mon coeur déborde d’amour pour ce mec arrogant, ce connard égoïste. J’aime l’homme blessant parce qu’il est blessé. J’aime le Guerrier impitoyable parce qu’il s’est relevé. J’aime l’enfant confiant parce qu’il est naturellement bon. L’adulte solitaire qui, à son image, a appelé son appartement le B-One. L’amant qui me fait l’amour doucement pour me satisfaire alors qu’il lui faut plus de brutalité dans l’acte pour basculer. J’aime tout en lui. Tous les Matt Garrett.

Un grand merci à Carole et aux éditions Addictives pour leur confiance et ce service presse. 

Mon avis sur [Effet de vague – Saison 1] – ICI

Un commentaire sur “Effet de vague – Saison 2 > Jana Rouze

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s