Coups de cœur commun·Coups de cœur d'Alouqua·Coups de cœur de Marlène·Romance érotique

The Pink Panthers > Audrey Dumont

ZPAN_001.1.The Pink Panthers.0.gene.9791025736760 (1)

ÉditeurEditions Addictives – Collection LUV

Date de sortie : 4 avril 2017

Liens d’achatAmazon – Google Play – iTunes

Pour ne pas souffrir, il suffit de fuir… Mais Harper le peut-elle encore ?

***

Harper est frondeuse, déterminée. Jouant de ses charmes et de sa sexualité, elle n’a peur de rien ni de personne. Elle travaille au Pink Panthers, un bar branché de Sacramento, rendu incontournable par ses barmaids. Avec elle, les règles sont claires : pas d’attachement, pas d’obligations, que du fun.

Mais ça, c’était avant l’inconnu aux yeux de braise…

Elle refuse de le laisser entrer ailleurs que dans son lit, d’apprendre à le connaître hors des nuits torrides. Du sexe, et rien d’autre ! Mais le jeu risque de se compliquer pour Harper car lui n’a qu’un objectif : changer les règles…

Découvrez la nouvelle série d’Audrey Dumont, nouvelle auteure aux éditions Addictives !


Mon avis – Coup de Cœur ! 

[The Pink Panthers] nous entraîne dans le quotidien d’une bande de jeunes femmes sexy et hors du commun. Une saga innovante qui met en lumière des héroïnes fortes et marquées par la vie. 

Tout d’abord je dois dire que je suis fan de la couverture très flashy qui donne de suite envie de découvrir le roman.

Harper est une jeune femme de 21 ans, à la croisée des chemins, sa vie n’est plus qu’un champ de ruine et elle chéri sa place au Pink Panthers plus que tout, les Pink représentent sa nouvelle famille, celle qui va l’accompagner vers des jours meilleurs. Harper est forte à l’extérieur, elle en impose et cache à merveille ses émotions derrière un masque de fille sexy et sensuelle mais qu’en est-il lorsqu’elle rentre chez elle, seule ? Harper est un personnage que j’ai adoré, son passé est dévastateur et elle a choisi de survivre de la manière la plus simple qu’il soit, plus d’attache, plus de sentiment pour ne plus souffrir. Mais sa rencontre avec Mason va mettre à mal ses belles résolutions. Comment va-t-elle gérer son pacte sexuel avec son bel étalon ? 

Mason, oh Mason est adorable. Il est l’eau quand Harper est le feu. Il est vraiment celui qu’il fallait à la jeune tigresse mais elle n’est pas prête pour cela. Mason est attirant et pas que pour son physique, plus on le découvre dans l’histoire et plus on s’attache à lui, même si j’aurai aimé qu’il ait une place plus importante et que l’auteure se penche un peu plus sur son personnage. Néanmoins, elle nous donne suffisamment d’éléments sur lui pour que l’on craque pour lui.

Les Pink…On en parle de ce groupe de nana soudées ! Elles sont juste magiques ces filles. Elles ont toutes un tempérament de feu et c’est le moins que l’on puisse dire. J’ai hâte de les découvrir les histoires qui leur seront consacré. Mention spéciale pour Max que j’ai juste adoré ! L’homme de la bande, le protecteur, l’épaule sur laquelle s’appuyer en cas de souci. Max est parfait dans son rôle, un nounours bourru trop attachant. Gros coup de cœur pour le personnage de Dottie ! Mon dieu, elle envoie du lourd ! Elle est drôle, brute de décoffrage, aucun filtre dans son langage, pire que ses Pink !

Le Pink Panthers est vraiment un personnage à part entière. La réputation de l’établissement n’est plus à faire et c’est le bar le plus réputé de Sacramento. Et l’endroit dégage vraiment quelque chose d’hypnotique.

Le style décomplexé et assumé de l’auteure se répand comme une traînée de poudre à travers les pages pour entraîner le lecteur dans un récit bien moins léger qu’il n’y paraît. Association parfaite d’humour et d’émotions brutes grâce aux sujets que l’auteure aborde. Maladie, famille, amitié, peur de l’engagement…tout y est très bien traité malgré le fait que le récit soit assez court. C’est d’ailleurs grâce à une bonne maîtrise de l’espace temps car nous n’avons pas l’impression de « tout va trop vite », non le rythme est cohérent et nous suivons l’histoire d’Harper et Mason avec addictivité et espoir.

L’intrigue est très bien traitée et même si du côté de la romance il n’y a rien de surprenant j’ai été ravie de découvrir que la trame de l’histoire qui se réfère à la vie d’Harper et ses secrets, est si riche en émotions et en rebondissements.

J’aime les romans qui me divertissent mais encore plus lorsque le fond est grave et intense, ici j’ai été propulsée dans mon propre passé, j’ai ressenti les moindres craintes d’Harper, j’ai été bouleversée par les émotions qu’Audrey Dumont a réussi à me faire ressentir. Et même si le récit est perfectible sur certains aspects, je dois dire que ce premier opus est un joli coup de cœur !

L’humour est le leitmotiv pour l’auteure et cela se sent. A travers sa plume j’ai ressenti sa folie douce qui pousse les lecteurs à rire de bon cœur. Mais d’un rire naturel et non forcé et souvent quand on s’y attend le moins. L’érotisme est aussi de la partie et j’ai adoré l’évolution à ce niveau. On passe vraiment du charnel à l’éternel…les scènes coquines sont torrides et j’ai aimé leur fréquence. L’auteure ne tombe pas dans le descriptif parce qu’elle veut d’abord nous faire comprendre ce que cela représente pour Harper. Mason n’est pas en reste hein, parce qu’il est canon et bien foutu ce qui rend tout cela très appétissant.

En bref, ce premier tome de [The Pink Panthers] à trouvé sa place dans mon coeur. Audrey Dumont est une auteure passionnée et cela se sent dans son roman. Elle écrit pour transmettre des émotions et pour laisser s’exprimer sa folie douce pour le plus grand plaisir de ses lecteurs. Elle divertit ses lecteurs avec un humour détonant et un érotisme assumé et décomplexé ! Laissez-vous séduire par les Pink qui ont chacune des atouts charme de choc.

[The Pink Panthers] c’est drôle, sexy et émouvant ! 


Extrait 

Faire partie des Pink Panthers est un honneur. Les filles du Pink sont des séductrices, des mantes religieuses. Elles contrôlent, dominent, exigent. Rien ne leur fait peur, rien ne les brise. Et méfiez-vous si vous en mettez une en colère, vous risqueriez de le regretter.


L’avis d’Alouqua – Coup de coeur (aussi)

Le première chose que j’ai adorée dans cette parution, c’est l’humour et l’auto-dérision dont font preuve toutes ces femmes, mais également le fait que se soient des femmes qui ont toutes deux points communs :

  1. Elles travaillent au Pink Panthers
  2. Elles ont toutes un passé qu’elles veulent fuir

Pour chacune d’elles, le Pink Panthers représente beaucoup plus qu’un simple travail, elles y ont trouvé une nouvelle famille, non pas de sang mais bien de coeur, ce qui les rend toute importante aux yeux des autres, si une d’elles a un problème, les autres sont là pour la soutenir, même si ce n’est que pour écouter.

Commençons par Harper, c’est une jeune femme de 21 ans qui n’a pas un passé des plus rose. Son moyen de défense c’est de se cacher derrière un masque de fille sexy qui s’assume. Mais s’assume t-elle réellement ? Elle ne veut pas d’attaches, un homme ça vient et ça repart, une nuit et hop on oublie, elle ne veut pas aimer parce que l’amour, pour elle, est dévastateur.

Mais dans la famille Pink Panthers, il n’y a pas que Harper, il y a les autres filles, il y a Arizona la patronne et Dottie sa mère, il y a aussi Max, le videur, un homme timide et renfermé, mais attention ne vous aventurez pas à toucher à une de ses filles, ils peut se montrer tellement plus farouche. Max c’est un peu le grand frère des filles, un gros nounours qui les défendra becs et ongles, eh puis sa carrure en fait reculer plus d’un, ce n’est pas pour rien qu’il est videur après tout. Perso, je l’adore Max et j’espère qu’il finira par sortir ce qu’il a au fond de lui, il le mérite amplement.

Je pourrais vous en dire un peu sur chacune des Panthers, mais il faut bien vous laisser un peu l’envie de faire certaines découvertes non ? ☺

Je vais malgré tout dire quelques mots sur Arizona et sa mère Dottie. Arizona c’est la grande soeur, elle veille au grain, elle voit et entend tout, dès qu’une des filles a besoin elle est directement présente. Quand à Dottie … oh wahou c’est une femme qui s’assume complètement, elle n’a pas peur d’apeller un chat un chat, et moi je l’adore cette femme qui quelque part est un peu la mère de toutes les filles, du moins elle agi comme tel et c’est rassurant d’avoir une oreille attentive lorsque vous en avez besoin.

N’oublions pas Mason …. mmmmh Mason. Comment ne pas fondre comme neige au soleil face à cet homme ? Lui qui a un sexe magique, un sex-appeal à faire fondre un iceberg, … Il va réussir à briser les murs qui entourent Harper, il va accepter des règles que peu d’hommes accepteraient, et déjà rien que pour ça c’est un mec en or pur.

Bon je m’arrête là autrement je vais trop vous en dire, mais lancez-vous sans hésiter dans cette aventure où une auteure ose parler de choses relativement grave tout en le faisant dans une histoire pétillante et au final, pleine d’espoir, vous terminerez votre lecture avec des étoiles dans les yeux ☺

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour leur confiance.

2 commentaires sur “The Pink Panthers > Audrey Dumont

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s