Juste une semaine > Nina Kelly

51yeKRnGevLEditeur : Harlequin

Kindle : ICI

Sept jours à cohabiter. Sept jours pour résister à la tentation… ou y céder

Lorsque Charlotte a accepté de garder les enfants de sa meilleure amie, Noémie, dans la maison de cette dernière, elle n’imaginait pas qu’elle devrait en plus cohabiter avec la tentation faite homme. Déjà, l’idée de sacrifier sa semaine de congés durement gagnés pour jouer les baby-sitters ne l’enchantait que moyennement ; Sophie et Louis sont adorables, mais, à respectivement quatre ans et six mois, on a tendance à pleurer un peu trop et à dormir trop peu. Tout ce qu’elle voulait, c’étaient quelques jours de calme, mais, dès l’arrivée de Matthias, le frère de Noémie, elle a compris que cette semaine ne serait définitivement pas de tout repos. Car son nouveau colocataire est aussi séduisant que renfrogné. Ils ne sont d’accord sur rien, sauf sur une chose : la tension sexuelle qui les pousse l’un vers l’autre va être très difficile à contenir une fois les enfants couchés…

3-5Avec cette romance, nous pouvons dire que l’humour est de la partie, et je pense que c’est de loin la meilleure partie.

Au niveau de la romance en elle-même, je ne dirais pas qu’elle ne m’a pas séduite, mais je l’ai trouvée assez simple et sans réelles innovations, ce qui n’enlève pas le fait que c’est une histoire qui nous fait passer un bon moment de détente sans prises de tête. Mais j’airais aimé que l’auteure prenne peut-être un peu plus de risque, peut-être que ce soit moins une évidence dès le départ, bien que l’on sait directement que la fin est logique, j’aurais aimé plus de doutes et de remises en questions au niveau des personnages.

C’est un peu comme un effet de déjà vu, dès le départ on à l’impression de connaître le déroulement, et moi, eh bien cela me gêne, j’aime avoir des sensations fortes. Alors pour moi, « Juste une semaine » est une romance plus classique qu’autre chose, mais je la recommenderai néanmoins à toutes les personnes ayant envie de passer une soirée sympa sans prise de tête, ou encore la lire tranquillement installée dans un transat au soleil avec la plage pour décor ☺

Bien entendu, mon avis n’engage que moi et mes attentes face à une nouvelle histoire, mon ressenti est complètement personnel, il ne sera certainement pas le vôtre. D’ailleurs en allant sur Amazon, j’ai vu un avis coup de coeur, donc cette histoire a son public et c’est très bien car l’auteure a passé du temps pour l’écriture et mérite que son histoire soit lue, même si moi je n’ai pas adhéré totalement.

Merci à Mélanie et aux éditions Harlequin pour leur confiance.

3 réflexions sur “Juste une semaine > Nina Kelly

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s