Bienvenue au monde, confidences d’une jeune sage-femme > Anna Roy

conf

Editeur : Le Livre de Poche

Poche : Ici

« Dans la course effrénée de ces presque dix années d’obstétrique, il y a un devoir que je n’ai jamais manqué, celui de noircir mes cahiers moleskine. Une seule crainte me tenaillait, celle d’oublier tous ces moments incroyables que l’exercice de cette profession m’avait permis de vivre. »

Un jour ordinaire pour une sage-femme, c’est l’extraordinaire sans cesse répété. Des naissances particulières, des rencontres avec des jeunes mères émerveillées, des femmes enceintes inquiètes en consultation, sans oublier ces « nouveaux pères »… Sur le ton du journal intime, et sans cacher les difficultés de son métier, Anna Roy nous livre à travers des histoires vécues tantôt cocasses, tantôt attendrissantes ou bouleversantes, des bribes de son quotidien, la réalité des naissances.
Une lecture que vous n’oublierez pas de sitôt.

tiss coup coeur

Merci à Anne des éditions Le Livre de Poche pour ce service presse.

Etant maman, je ne sais que trop bien l’importance des sages-femmes et leur rôle irremplaçable, alors en découvrir un témoignage aussi précis et réaliste c’est juste un pur bonheur. Anna Roy nous relate au cours de différents récits, son quotidien, ses joies, ses peurs, ses doutes et ses colères, elle nous montre que sous cette fameuse blouse rose ce cache des femmes (ou hommes) capables d’encaisser le meilleur comme le pire pour nous permettre de vivre des grossesses et accouchements le plus sereinement possible. Certains sont amusants, d’autres beaucoup plus durs, ou encore totalement stupéfiants, mais on perçoit toujours cet amour d’accompagner la vie coûte que coûte dans ses témoignages. On n’a pas assez conscience de qui sont ces sages-femmes, on ne leur donne pas forcement tout le mérite que l’on devrait et surtout nous ne le valorisons pas assez par rapport à leur rôle et leur aide, ces personnes sont fortes pour nous, perspicaces et courageuses, mais on oublie trop facilement qu’elles peuvent également être épuisées, incomprises voir en colère. La diversité de ce métier est poignant et magnifique, c’est fascinant et intrigant de découvrir leur quotidien et c’est avec sourire ou parfois larmes qu’on le lit.

Alors à toutes ces sages-femmes je dis bravo et merci de faire ce métier, d’être qui vous êtes et de continuer à nous accompagner dans ce chemin qu’est la naissance !

A titre personnel, je remercie toutes celles qui ont croisé ma route et à qui – je l’ai compris grâce à ce témoignage – je n’ai pas assez dit « Merci! », plus particulièrement encore à Evelynne et Mélanie, ces deux sages-femmes qui me connaissent maintenant très bien, qui ont toujours été la pour moi, pour me rassurer, m’épauler, me guider et m’aider à donner naissance à mes enfants!

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s