After #1 > Anna Todd

after,-saison-1-768208-250-400

ÉditeurLe Livre de Poche

Date de sortie : 30 mars 2016

Lien d’achatAmazon

Dès son entrée à l’université, Tessa fait la connaissance d’Hardin, un étudiant britannique au charme dévastateur. Avec ses cheveux bouclés et ses tatouages, Hardin est aux antipodes de son amoureux actuel. Tessa ne peut nier son attirance pour lui: quand ils s’embrassent, elle chavire, consumée par le désir. Mais plus elle cherche à se rapprocher de lui, plus l’étudiant rebelle la repousse…, pour mieux la rattraper quand elle se résigne à prendre ses distances. Tessa est troublée par l’attitude condescendante d’Hardin, à la limite de la cruauté. Elle a déjà un compagnon parfait, qui ne souhaite que son bonheur. Pourquoi risquerait-elle de le perdre ? Qu’éprouve-t-elle vraiment pour Hardin: une attirance physique puissante, mais passagère, ou un amour sincère et profond ?


Mon avis – Note 4,5/5

[After] est une saga que l’on ne présente plus, elle a tellement fait parler d’elle que je ne pouvais pas passer à côté, étant fan de New Romance, c’était une saga incontournable. Et je comprends mieux pourquoi après la lecture de ce premier tome. Alors forcément il y a du bon et du moins bon mais au vue de ma note vous devez vous douter que j’ai apprécié ma lecture. Et oui, vraiment, je ne pensais pas accrocher autant à leur histoire qui m’a tout de même causé quelques crises de nerf durant ces 800 pages.

Une soirée ! C’est le temps que j’ai mis pour lire ce premier tome, 800 pages en un peu plus de six heures de lecture. Six heures très intenses, et malgré les coups de sang que m’ont provoqués Tessa et Hardin je n’ai pas pu poser mon livre avant de l’avoir terminé.

Tessa est à l’aube de sa rentrée universitaire, jeune et naïve, elle ne sait pas vraiment ce qui l’attend cette année. Mais elle était bien loin de se douter que sa rencontre avec Hardin, un bad boy arrogant, allait bouleverser tout son univers. Tessa est en couple avec Noah depuis deux ans, et à eux deux ils forment un couple « gentillet ». Mais Noah n’est encore qu’en terminale au lycée, ils se retrouvent donc séparés par des centaines de kilomètres. Très vite, l’attirance entre Tessa et Hardin devient évidente, la jeune femme est totalement perdue car le bad boy souffle le chaud et le froid, tantôt gentil et appréciable et tantôt imbuvable et méchant. Elle ne sait plus sur quel pied danser avec lui, mais une chose est sûre elle ne peut refréner les sentiments qu’elle éprouve pour lui. Leur attirance est-elle purement physique ? Comment qualifier leur relation si tumultueuse ? 

J’ai lu ce premier tome en LC avec ma copine Coralie, du blog « Les tribulations de Coco », et on est unanime toutes les deux, ce premier tome nous a énormément plu. J’avais vraiment peur à cause du nombre de pages, j’ai vraiment eu peur des longueurs et de me désintéresser de l’histoire, mais non, la plume d’Anna Todd est bien trop addictive pour ça. Elle n’a pas totalement évité les clichés du genre, et pourtant l’ensemble fonctionne tellement bien que je ne lui en tient pas rigueur. Elle nous propulse dans un univers que j’aime bien, ambiance campus universitaire et tumulte amoureux en tout genre !

Nous faisons connaissance avec une foule de personnages. Tout d’abord, parlons un peu de nos deux héros. Tessa, notre héroïne, est naïve, très naïve, il faut dire qu’elle n’a pas l’habitude de fréquenter des jeunes qui enchaînent les fêtes et qui flirtent à tout va, alors au milieu de tout ce monde là, elle a du mal à trouver sa place. Tessa est prude et innocente, sa relation avec Noah est fade, pas de passion entre ces deux là, leur couple est mignon mais il est clair qu’ils ne sont pas fait l’un pour l’autre. J’ai trouvé qu’Anna Todd avait très bien développé son personnage féminin, Tessa peut être agaçante par moment, indécise et un peu impulsive mais honnêtement je me suis mise à sa place, et face à Hardin, qu’auriez-vous fait ? C’est assez facile de se dire, j’aurai agi de telle ou telle façon…mais on sait très bien qu’en réalité cela se passe toujours différemment, surtout quand les sentiments sont là. Qu’accepteriez-vous par amour ? Mais Tessa a aussi de très bons côtés, sa gentillesse n’est pas forcément un atout dans le monde où elle évolue et pourtant elle ne change pas, elle reste elle-même en découvrant sa nouvelle vie. Tessa est tout simplement entrain d’apprendre de ses erreurs, un chemin semé d’embûches mais qu’elle assumera jusqu’au bout.

Hardin ! Et bien, Hardin vient de remporter la première place sur mon podium des connards. Non pire, Hardin n’est pas un connard, il est inqualifiable. Parce qu’il est tellement changeant, je ne sais pas comment parler de lui. Je crois que je suis aussi perdue que Tessa face à lui, parce que si je l’ai détesté, je l’ai aussi beaucoup apprécié. J’ai ressenti tous ce que notre héroïne a ressenti, et plus j’avançais dans l’histoire et plus j’étais persuadée que ce n’étais pas un garçon si méchant que ça, pour arriver à la fin de ce premier tome et recommencer à le détester. C’est absolument hallucinant qu’Anna Todd ait réussi à nous faire un héros comme lui, à la fin de ce premier tome je ne sais même pas si j’ai réussi à le cerner, tellement il a été changeant. A quel jeu joue-t-il avec Tessa ? A-t-il des sentiments pour elle ? Est-il capable d’avoir des sentiments ? Et malgré tout ce qu’il a pu faire, et bien je dois dire que j’adore son personnage.

Les personnages secondaires sont très nombreux, je ne vais donc pas vous parler de chacun d’entre eux, sinon j’en ai pour dix ans. Heureusement, Tessa trouve des alliés à l’université, elle partage sa chambre avec Steph, qui est loin d’être du même genre qu’elle, mais grâce à Steph, elle va réussir à s’intégrer et découvrir la vie universitaire. Landon, sera un ami précieux pour elle, et elle trouvera très souvent refuge chez lui. Et puis, il y a Nate, Zed et Molly, les membres de leur groupe de potes. Bien sûr, Molly est détestable, il en fallait bien une. J’ai adoré le père d’Hardin, et la mère de Landon, mais je me réserve mon jugement sur eux vu qu’on ne connait pas encore très bien leur histoire. La mère de Tessa m’a fait hurler de rage, vraiment, tout comme Noah, même si son comportement à lui est compréhensible.

L’intrigue est sympa, pas novatrice avec toutes les romances sur le marché actuel, mais j’ai tout de même trouvé que grâce aux personnages de l’auteure, l’histoire avait sa propre identité. Et en terminant ce premier opus, on comprend bien mieux les tenants et les aboutissants de l’histoire, ainsi que l’attitude parfois étrange d’Hardin. La plume d’Anna Todd est efficace, addictive et très légère. C’est bien simple, ça se lit tout seul, n’ayez pas peur de la grosseur des tomes. Il y a plusieurs choses que j’ai fortement appréciées, tout d’abord, le réalisme. Anna Todd nous livre une histoire d’amour tumultueuse, elle met en avant la complexité des sentiments amoureux, ceux que l’on assument et ceux que l’on repoussent. Elle a pris son temps pour faire évoluer la relation de Tessa et Hardin, de manière intime. Ils ne couchent pas ensemble trop vite, et enfin, je dis bien enfin, car c’est ce qui m’exaspère le plus dans les romances qui mettent en scène des héroïnes vierges, Tessa ne jouit pas lors de sa première fois. Anna Todd a rendu cela si réaliste que je ne peux qu’applaudir parce que cela n’enlève en rien la beauté de leur première fois, ça la rend bien plus crédible. De même que le respect qu’elle distille tout au long du roman par rapport au sexe, du moins au sexe entre Tessa et Hardin ^^ Ce premier tome, c’est un incessant jeu du chat et de la souris, mes nerfs ont failli lâcher à plusieurs reprises, j’ai eu envie de hurler d’énervement, de plaisir et parfois de tristesse, car Hardin a un côté profondément noir et il n’est pas tendre avec notre Tessa.

En bref, ce premier tome m’a donné le vertige du début à la fin. J’ai été captivée par l’intensité de l’histoire de Tessa et Hardin, la tension est palpable durant tout ce premier opus et l’auteure nous laisse sur un cliffhanger de fin qui m’a totalement déboussolée, comme si Hardin avait réussi à m’atteindre moi aussi. La plume d’Anna Todd est agréable, simple, accrocheuse et terriblement addictive. J’ai trouvé son style crédible et réaliste et c’est pour moi un gros plus pour ce roman. Je n’avais pas prévu initialement de lire le second tome tout de suite, mais avec une fin pareille je n’ai pas le choix ^^ Alors à très vite pour mon avis sur le tome deux.


Extrait

– S’il te plaît, embrasse moi. J’ai besoin de toi.
Ces mots me font craquer. Ce garçon, abject, ivre, indécent, vient de dire qu’il avait besoin de moi et, sans que je sache pourquoi, ces mots résonnent comme de la poésie à mes oreilles. Hardin est comme une drogue, à chaque nouvelle prise, aussi petite soit-elle, j’en veux plus. Il annihile toutes mes pensées, envahit tous mes rêves.

Je remercie Anne et les éditions Le Livre de Poche pour leur confiance et ce service presse. 

5 réflexions sur “After #1 > Anna Todd

  1. Pingback: After #Tome1, Anna Todd – Les tribulations de Coco

  2. Pingback: After #2 – Anna Todd | Le monde enchanté de mes lectures

  3. Pingback: After #3 > Anna Todd | Le monde enchanté de mes lectures

  4. Pingback: After #4 > Anna Todd | Le monde enchanté de mes lectures

  5. Pingback: After #5 > Anna Todd | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s