Corsets et complots (Le Pensionnat de Melle Géraldine, tome 2) > Gail Carriger

pensionnat 2.jpeg

Editeur : Le Livre de Poche

Livre : Ici

Certaines choses ne changent pas au pensionnat : Monique est toujours aussi pimbêche, les cours toujours aussi mortels et les vampires, les loups-garous et les humains brûlent de s’entretuer. Cette deuxième année s’annonce donc bien remplie pour Sophronia : alors que son école volante se dirige vers Londres pour un mystérieux voyage scolaire, elle doit réussir ses examens, remplir son carnet de bal, perfectionner son art de l’espionnage et découvrir qui se cache derrière un dangereux complot visant à contrôler le prototype susceptible de révolutionner le transport aérien surnaturel. Et voilà que les professeurs commettent l’impensable : ils laissent monter à bord rien moins que des garçons !
Un deuxième volet piquant et délicieusement écrit du Pensionnat de Mlle Géraldine.

tiss5

Merci à Anne des Editions Le Livre de Poche pour ce service presse.

Ce deuxième opus bien que gardant tous les atouts majeurs du premier est néanmoins beaucoup plus intéressant et développé selon moi. On y retrouve nos personnages, notre pensionnat si particulier, ses machines totalement fascinantes et l’étiquette anglaise dans toute sa splendeur, mais également une certaine maturité, des événements ou actions plus chevaleresques et sensés, le tout sous des complots très réalistes et bien ficelés.

Sophronia a grandi et mûri, même si elle garde un gout très prononcé pour l’excellence de l’espionnage et des péripéties, on la voit tout de même devenir de plus en plus une jeune fille de qualité qui manie nettement mieux le protocole anglais et qui y trouve même un certain intérêt. La particularité dans ce second tome c’est de la voir beaucoup plus réfléchie et soucieuse de ceux à qui elle tient, cela lui donne un côté plus touchant, elle se dévoile nettement plus, tant en apparence qu’avec ses émotions, on la cerne mieux et ainsi on accepte bien plus facilement toutes ses frasques car elles sont toujours sensées et pourvues de bonnes intentions. Et puis l’arrivée de certains nouveaux personnages masculins vont nous dévoiler une nouvelle facette de cette jeune fille, on va la voir découvrir la gente masculine et les flirts voulus ou non, elle fait un pas de plus dans le monde des adultes et c’est vraiment agréable de la voir évoluer dans le temps ainsi.

Quant à l’intrigue de cet opus, elle est terriblement bien ficelée, à aucun moment avant la fin on ne soupçonne les tenants et les aboutissants, tout au long du récit les événements vont s’enchaîner en nous dévoilant des pistes aussi variées que complexes, mais toujours avec ce sentiment d’avoir une héroïne prête à tout pour sauver les victimes. La où c’est également appréciable, c’est de voir nettement plus la présence des vampires et loups-garous, ils ont ici un rôle très important qui nous permet de mieux saisir la société dans laquelle ils vivent et j’admire la facilité que l’auteure a d’utiliser ces personnages sans jamais leurs donner ce côté méchant et sombre qu’on leur attribue presque systématiquement. Enfin concernant le Steampunk, c’est simple, je deviens de plus en plus fan, tout est tellement bien pensé, imaginatif mais si plausible, cohérent avec l’univers et en même temps tellement en décalage avec nos perceptions, c’est à la fois énigmatique et prenant, comme un nouveau passé que l’on pourrait concevoir.

En conclusion, un deuxième tome encore plus intrigant et fascinant et une Sophronia plus Lady et espionne que jamais !

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s