Jupons et poisons (Le Pensionnat de Melle Géraldine, tome 3) > Gail Carriger

pens 3

Éditeur : Le Livre de Poche

Livre : Ici

Toujours élégante, Sophronia continue sa deuxième année au pensionnat – avec un éventail à lames d’acier dissimulé dans les plis de sa robe de bal, bien évidemment. Une arme tendance et fort à propos, puisque la jeune espionne, sa meilleure amie Dimity, l’adorable soutier Savon et le charmant Lord Felix Mersey montent clandestinement dans un train en direction de l’Écosse pour ramener leur camarade de classe Sidheag à sa meute de loups-garous. Personne ne se doute de ce qu’ils vont trouver – ou qui – à bord de ce train étrangement vide. Alors que Sophronia met à jour un complot susceptible de plonger Londres tout entière dans le chaos, elle va aussi devoir décider une bonne fois pour toutes vers qui va sa loyauté.

tiss coup coeur.png

Merci à Anne des Editions Le Livre de Poche pour ce service presse.

Ce troisième tome va crescendo dans les actions mais également dans les émotions et ressentis de nos personnages. Toute notre petite tribu grandit et mûrit, ainsi on voit très facilement le changement tant sur le plan du comportement que dans l’attitude, ils sont plus distingués, plus téméraires, plus à l’aise avec les aventures et surtout ils découvrent l’attraction du sexe opposé, cette évolution est vraiment plaisante, on a réellement l’impression de les suivre mois après mois et de voir ce qu’ils deviennent, ce qui accentue notre attachement et notre intérêt pour eux.

Sophronia est clairement très douée pour son rôle d’espionne, elle arrive de mieux en mieux à manier l’art de feindre, de suivre, d’enquêter et d’agir avec la bonne étiquette anglaise ce qui la rend si distinguée. Dans ce tome, elle se dévoile encore plus, elle prend conscience de ses sentiments et de ce que cela peut impliquer, elle s’investie davantage émotionnellement parlant et c’est vraiment intéressant car cela facilite encore plus notre capacité à nous imprégner du personnage et ainsi vivre et ressentir chaque événement avec elle. Son côté rationnel côtoie son instinct et c’est dans cet opus qu’elle va enfin choisir la raison ou son envie et cela se fait plutôt dans la douleur ce qui change des tomes précédents qui étaient plus légers.

Côté intrigue on passe là aussi à la vitesse supérieure, c’est plus profond, dangereux et palpitant, les risques et les conséquences affectent Sophronia et son groupe mais également toute la société anglaise ce qui donne une dimension plus importante à l’histoire pour notre plus grand plaisir. Un autre point positif dans ce tome, c’est le côté surnaturel qui est ici bien plus présent, on s’attarde d’avantage sur les vampires et les loups garous, on les comprends mieux, on saisit plus facilement leurs rôles, mais tout en restant toujours soft et concevable, c’est un subtil mélange d’aventures et de bit-lit toujours sous fond de steampunk.

En conclusion, plus on avance dans cette saga plus c’est fort et intéressant, la maturité des personnages est vraiment agréable et les enquêtes sont plus poussées. Une fois encore dès que l’on commence ce récit on ne peut qu’être pris dans l’engrenage et être totalement sous le charme de cette société anglaise dotée de bonnes manières, d’êtres surnaturels et de mécaniques improbables.

 

5 réflexions sur “Jupons et poisons (Le Pensionnat de Melle Géraldine, tome 3) > Gail Carriger

  1. J’adore cette auteure et ses séries steampunk.
    J’ai débuté pour ma part le protocole de la crème anglaise où e retrouve avec joie toujours lord Maccon, Le professeur Nyall et les femmes de la famille Maccon.
    Le dernier tome de Sophronia est tout aussi génial tu vas l’adorer car la fin nous surprend. Ou pas lol

    Aimé par 2 people

    • J’ai lu le 1er du protectorat de la crème anglaise lors de sa sortie en service presse, c’est ce qui m’a fait connaitre l’auteure et son univers. La je suis dans la saga du protectorat de l’ombrelle et j’adore voir que ses series restent dans le même univers et avec certains meme personnages ❤

      Aimé par 1 personne

      • Oui on retrouve le professeur Lyall dans les trois séries par exemple.
        Je vais attaquer le tome 2 du protocole de la crème anglaise : Imprudence et j’ai hâte de voir évoluer la relation entre Prue et le beau gosse.

        J'aime

  2. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #1 | Le monde enchanté de mes lectures

  3. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #1 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s