Road Trip > Ena Fitzbel

road-trip-913521-264-432

ÉditeurCity éditions

Date de sortie : 12 avril 2017

Lien d’achatAmazon

Au cours d’un voyage, n’importe quoi peut arriver… Une comédie farfelue et tendre !

Vanessa est une jeune femme gentille. Trop gentille. Sa nouvelle lubie pour faire le bien dans le monde, c’est d’aller livrer de l’eau aux Africains. Elle remplit donc une vieille guimbarde et c’est parti pour une expédition sans problèmes.

Enfin presque… Si seulement, elle ne devait pas faire du covoiturage et supporter Gauthier, un jeune homme arrogant et mufle. Tout les oppose et le périple s’annonce mouvementé, surtout quand la voiture tombe en panne au beau milieu de la Creuse.

Le désastre risque de tourner au cauchemar quand ils débarquent dans le seul lieu habité du coin, un étrange centre de remise en forme. Un majordome se promenant nu dans les couloirs, des septuagénaires bien verts pour leur âge, une nymphomane et un délinquant vont devenir autant de petits cailloux sur l’improbable chemin menant au bonheur…


Mon avis – Note 5/5

Quel plaisir de retrouver la plume d’Ena Fitzbel avec [Road Trip]. Cette comédie romantique est vraiment déjantée, tendre et très émouvante. L’auteure a réussi à me faire passer un excellent moment hors du temps.

Je crois que ce que j’apprécie le plus dans la romans de l’auteure, ce sont ses personnages. Ils sont toujours étonnants avec un caractère brut et détonnant. Vanessa est une héroïne aux allures de gentille petite fille, mais Vanessa est volcanique, et après quelques soucis à cause de son tempérament de feu, elle a dû s’assagir. Vanessa est érudite et intelligente, elle se fond dans la masse là où elle travaille, mais un jour on l’inscrit sur le site de covoiturage de la société…Et c’est le drame…

Vanessa est profondément altruiste, et sa dernière lubie, c’est aller livrer des packs d’eau en Afrique. Elle va devoir faire une partie du voyage avec Gauthier d’Albron, qui va s’avérer être un homme arrogant et détestable au premier abord. Leur road trip s’annonce mouvementé.  

Ena Fitzbel nous embarque dans une comédie vraiment drôle. Elle a le chic pour mettre ses personnages en scène dans des situations rocambolesques. Un voyage qui s’annonçait simple va virer à la catastrophe et ce, grâce à des personnages hauts en couleurs.

Gauthier d’Albron passe d’abord pour un sacré mufle. J’ai adoré le détester, il en tient une sacré couche dans le genre hautain et insupportable. Au fil du récit, l’auteure nous le dévoile, on comprend un peu plus son caractère et son attitude. Il vient d’une famille noble et sa façon de s’exprimer est assez drôle, en total décalage avec Vanessa, qui pourtant est d’une grande intelligence.

Au niveau de l’intrigue, Ena Fitzbel nous entraîne dans une succession de catastrophes qui s’avèrent très drôles. Surtout dès que nos héros vont arriver dans la Creuse, au château de Christian, un étrange centre où l’on trouve le bonheur. Là des personnages tous plus extravagants les uns que les autres vont se succéder pour nous faire rire, mais aussi pour nous attendrir et nous faire ouvrir les yeux sur ce qui est important dans la vie.

La plume de l’auteure est toujours aussi agréable, les dialogues sont plein de pep’s et elle nous entraîne dans un récit plein d’humour et de tendresse.

En bref, Road Trip est un récit avec un côté décalé assumé par l’auteure, elle se démarque toujours avec des personnages hauts en couleurs. Vanessa et gauthier vont vivre un road trip décapant et entraîner les lecteurs dans un moment de totale détente. Une comédie romantique farfelue à découvrir sans hésitation.


Extrait 

Non ! Ce n’est pas vrai ! 

Pendant que Vanessa le couvrait de baisers, il revit toute la scène qui l’a mené jusque sur cette banquette. Cette fille et ses minauderies l’ont ensorcelé. Il s’apprêtait à l’aider à changer la roue, lorsqu’elle lui est tombée dans les bras. Il ne nie pas qu’il avait envie d’elle. Depuis le premier moment où il l’a vue, il l’a trouvé belle et attirante. Il ne regrette pas non plus cette étreinte qui les a unis si voluptueusement, les soudant l’un à l’autre comme si rien n’avait plus d’importance. Mais il s’en veut terriblement de s’être fait enfumer par le parfum d’innocence qui se dégageait d’elle.

Je remercie Marilyne et les éditions City pour leur confiance et ce service presse. 

2 réflexions sur “Road Trip > Ena Fitzbel

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #1 | Le monde enchanté de mes lectures

  2. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #1 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s