Westmoreland – Volume 1 > Brenda Jackson

51mqP1TF1vL._SX323_BO1,204,203,200_

ÉditeurHarlequin

Lien d’achatAmazon

Découvrez la famille des Westmoreland et leurs aventures amoureuses, par l’auteur romance phare Brenda Jackson.

Dans leur quête effrénée de l’amour et de la passion, les Westmoreland sont prêts à tout. Quiconque croisera leur chemin n’en ressortira pas indemne.

Forcée de partager son chalet de vacances avec Jamal, Delaney Westmoreland hésite entre l’envie de prendre ses jambes à son cou et celle, totalement irrationnelle, de se laisser succomber au charme envoûtant de ce prince aussi arrogant que séduisant…
Dare Westmoreland n’a jamais cessé d’aimer Shelly, même lorsque celle-ci l’a brutalement quitté plusieurs années auparavant, pour une raison qu’il ignore encore. Aussi, lorsque Shelly revient à Atlanta, Dare est bien déterminé à la reconquérir, mais aussi à lever le voile sur son secret…
Thorn Westmoreland est un homme compliqué, il le sait. Et les femmes sont les premières à pâtir de son caractère capricieux et volage. Du moins, jusqu’à ce qu’il rencontre Tara. Désormais, la seule chose qui compte pour lui est de séduire cette femme qui ne cache pourtant pas son mépris à son égard…
Difficile pour Stone Westmoreland d’ignorer la splendide jeune femme qui vient de s’agripper à lui pendant le décollage de son avion. D’autant moins que, au bout de quelques minutes, celui-ci se rend compte qu’il ne la connaît que trop bien…


L’avis d’Alouqua – Note 5/5

Ce premier volume de « Westmoreland » est divisé en quatre parties, chacune consacrée à un des membres de la famille Westmoreland. Je vais donc vous donner mon avis sur chacune de ces parties séparément, et enfin de chronique, un avis plus global Pour chacune de ces parties, je donnerai également une note pour chacune d’elle comme si je faisais des chroniques séparées.

Tête-à-tête inattendu (Delaney Westmoreland): 5/5

En quelques mots, je pourrais vous résumer cette première partie concernant Delaney Westmoreland et Jamal. En quelques mots, cela pourrait donner ceci : un désir fulgurant et brûlant qui ne peut que vous consumer s’il n’est pas assouvi.

Alors qu’ils pensent tous les deux passer un mois tranquille, loin de tout, l’arrivée de Delaney au chalet où séjourne également Jamal, va radicalement changer leurs vies et perceptions de l’avenir.

Jamal, fils de cheikh, promis à une vie de règne lorsque le moment sera venu de succéder à son père. Delaney, dernière et seule fille d’une fratrie de six enfants, elle a une idée bien précise de ce que sera son futur.

Leurs coutumes sont différentes, elle est américaine, il est arabe.

Le désir qu’ils ressentent l’un pour l’autre est immédiat et grandi de jour en jour. Ils n’ont pourtant aucun avenir possible ensemble, ils le savent et ne vont rien se promettre.

Ne dit-on pas que « Le cœur a ses raisons que la raison ignore » ? Une expression qui résume également très bien leur histoire.

Le secret de Shelly (Dare Westmoreland):

Pour continuer de suivre la famille Westmoreland, cette fois nous sommes en compagnie de Dare. Alors que Delaney est maintenant princesse de Tahran et épouse du futur cheikh, elle a donné naissance à son premier fils âgé maintenant de cinq mois.

Mais si j’en revenais à Dare, c’est quand même de lui que l’on parle principalement dans cette seconde partie après tout !

Il y a 10 ans, Dare sortait avec Shelly, tout le monde était persuadé qu’ils finiraient par se marier. C’est sans compter sur le fait que Dare avait un rêve, celui d’entrer au FBI, il a alors eu un choix à faire : vivre son rêve de carrière, ou fonder une famille avec la femme qu’il aimait. Ne voulant pas gâcher son rêve, Shelly s’est effacée lorsque celui-ci a rompu leur relation, elle ne lui a pas non plus annoncé qu’elle était enceinte.

Pourtant, 10 ans après, elle revient s’installer à College Park, espérant malgré tout créer un rapprochement entre Dare et son fils. Ce qui ne sera pas évident, vous devez vous en douter.

Par la force des choses, Dare comprendra immédiatement qu’AJ est son fils, mais d’un commun accord avec Shelly, lorsqu’elle aura annoncé à leur fils qui est son père, il faudra que ce soit lui, du haut de ses 10 ans, qui veuille lui annoncer qu’il est son père. Dare devra faire celui qui n’est au courant de rien en ce qui concerne leur lien de parenté.

Etant maman, j’ai vraiment été touchée par ce garçon, par le travail qu’il a du faire sur lui, par ses réflexions et sa manière d’être. J’ai réellement eu un coup de cœur pour lui qui du haut de ses 10 ans, sans le savoir, tient son avenir entre ses mains.

Le baiser du scandale (Thorn Westmoreland): 5/5

Les bikers et moi, c’est une grande histoire, ils m’ont toujours fascinée avec leurs engins (les motos, bien entendu !!!). Alors cette partie concernant Thorn, j’étais impatiente de la lire !

Depuis sa toute première rencontre, explosive, avec Tara dans l’appartement de sa sœur Delaney, Thorn est obsédé par cette femme. Il ne peut s’empêcher de la repousser, de la dédaigner, et pourtant au fond de lui brûle un désir fou. Quant à Tara, elle ne comprend pas qu’il puisse avoir un tel comportement avec elle, c’est vrai que lors de cette première rencontre, elle lui a dit ce qu’elle pensait de lui, mais cela fait deux ans que cette histoire a eu lieu !

La femme du chef de Tara va lui faire une demande un peu particulière. Sachant qu’elle connaît la famille Westmoreland, et donc Thorn également, elle espère que Tara pourrait le convaincre de poser pour un calendrier qui serait vendu au profit d’une association. Comment pourrait-elle lui faire une telle demande alors qu’ils ne se parlent même pas et qu’ils sont toujours en train de s’éviter ? Mais pour l’association, Tara va braver le sale caractère de Thorn.

Si au départ il refuse catégoriquement, il va cependant faire une proposition à Tara. Avant chaque course sur circuit, il prône l’abstinence charnelle, mais si elle accepte sa proposition, il posera pour le calendrier. La fameuse proposition est de passer une semaine complète avec lui, il assouvirait ainsi son désir d’elle et ferait tout pour ensuite l’oublier. Une semaine où elle serait à lui entièrement. Cette compétition est dans cinq semaines, cela lui laisserait le temps de soit se faire à l’idée, soit qu’elle trouve une solution pour qu’au final il ne veuille plus de cette fameuse semaine.

Le feu c’est dangereux, si on s’en approche, on se brûle. Voilà bien une expression qui convient à cette histoire.

Bien plus qu’un hasard (Stone Westmoreland): 5/5

Pour clôturer ce premier volume de la famille « Westmoreland », Brenda Jackson a fait fort, très très fort !

Stone est le troisième né de la famille. Suite aux mariages de sa sœur ainsi que de ses deux frères ainés, il se fait charrier sur le fait que lui aussi devrait franchir le cap. Mais Stone aime sa vie de célibataire, il ne veut pas d’une femme dans sa vie, il ne veut pas se marier.

Alors qu’il se rend dans le Montana, il fera une rencontre étonnante, la jeune femme assise sur le siège voisin du sien dans l’avion va lui raconter pourquoi elle se rend elle aussi dans le Montana. Sa mère y était en vacances avec deux de ses amies. Si les deux amies sont rentrées comme prévu, ce n’est pas le cas de sa mère. Bien qu’ayant reçu un message de celle-ci lui disant que tout va bien et qu’elle prolonge juste ses vacances, Madison veut s’assurer que sa mère va bien.

Après avoir expliqué à Stone ce que lui ont raconté les deux amies de sa mère, il est presque persuadé que l’homme dont il est question n’est autre que son oncle Corey. Chose étrange lorsque l’on sait qu’il n’a jamais laissé aucune femme entrer dans son domaine dans les montagnes. Il va alors décider d’aider la jeune femme à retrouver sa mère, ou du moins à comprendre son comportement.

Une expression dit « Ne jamais dire fontaine je ne boirai pas de ton eau », voilà une expression qui colle parfaitement à Stone qui est contre les relations durables et le mariage !

Avis global sur ce volume 1 : 5/5

Comme vous le voyez, je ne suis pas trop entrée dans les détails de chaque histoire, juste assez pour vous donner envie de découvrir cette famille unie, une famille où les parents se sont aimés dès le premier regard. Ils ont d’ailleurs prédits que leurs 6 enfants serait eux aussi victimes du coup de foudre. Jusqu’ici, on peut dire que cette « prophétie » se réalise plutôt bien d’ailleurs. Je suis curieuse de voir ce que l’auteure a prévu pour les jumeaux Storm et Chase.

Chacune des histoires de ce volume 1 se suit, elles suivent la ligne du temps et sont plutôt cohérentes, bien que parfois trop rapide à mon goût, mais c’est justement ce qui fait le charme de cette famille. Une famille unie comme les doigts de la main, qui se soutient dans les épreuves, et dont les moments chauds sont plus que chaud et qui ne peuvent que torturer votre libido débordante.

Pour ma part, j’ai hâte de découvrir le volume 2 qui est prévu pour le mois de juin ☺

Merci à Mélanie des éditions Harlequin pour sa confiance.

Une réflexion sur “Westmoreland – Volume 1 > Brenda Jackson

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #2 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s