Les Harlem Hellsfighters > Max Brooks

61mw-+0IykL._SX335_BO1,204,203,200_

ÉditeurEditions Pierre de Taillac

Lien d’achatAmazon

« Harlem Hellfighters », tel est le nom qui fut donné aux soldats afro-américains du 369e régiment d’infanterie. C’est en raison de leur courage que les allemands les surnommèrent les « combattants de l’enfer ». Décorés par la France pour leur bravoure, ces new-yorkais furent ignorés par leur pays, et leur héroïsme fut bientôt oublié… Jusqu’à ce que max brooks fasse revivre leur histoire dans ce stupéfiant roman graphique.


L’avis d’Alouqua – Note 5/5

Moi qui aime apprendre de nouvelles choses, je suis servie avec ce livre. Eh oui, je dois vous avouer que je n’avais jamais entendu parler des Harlem Hellfighters, ou alors je ne m’en souvenais malheureusement pas, et là c’est encore pire ! Je ne peux donc que remercier Max Brooks de l’avoir écrit, mais également les éditions Pierre de Taillac de l’avoir publié et de me l’avoir envoyé.

Attention, ne vous attendez pas à lire un roman car ce n’est pas le cas ici, leur histoire est faite sous forme de BD en noir et blanc. Pour ma part, je trouve que cela donne encore plus de poids à l’histoire, cela nous donne l’image qui illustre les écrits, et moi j’adopte sans hésiter cette manière d’apprendre. Moi qui suis une visuelle, comme beaucoup de monde que je connais, le fait d’avoir les illustrations donne une envergure beaucoup plus grande, et plus d’impact également.

Je n’ai pas lu « World War Z », écrit également par Max Brooks, mais j’ai vu le film, c’est d’ailleurs un point qui m’a aussi diriger vers ce livre. Lorsque je l’ai reçu, j’ai lu sur le communiqué de presse qui l’accompagnait, que les droits pour l’adaptation cinématographique étaient déjà achetés et pas par n’importe qui, ils l’ont été par Will Smith. Je suis donc curieuse de voir comment ce sera adapté, et je vous le dis directement, je veux absolument voir le film dès qu’il sortira.

Ce livre retrace leur histoire, comment ce groupe a été créé, le pourquoi, il nous montre également que le racisme était bien présent, les différences entre blancs et noirs, les différences de traitement également alors qu’ils avaient le même but. Si l’on veut que l’histoire soit connue dans son entièreté, ce livre devrait être obligatoire dans les écoles, en plus du programme normal prévu par les profs. Ces personnes ont existées, alors il faut que l’on puisse connaître leur histoire, ce qu’ils ont fait durant la guerre, leur rôle.

Le fait qu’il soit sous forme de comics le rend abordable par les plus jeunes, c’est un gros plus je trouve, et cela permettrait de faire connaître les Harlem Hellfighters à un public plus large. Je proposerai à un de mes fils de le lire et voir ainsi ce qu’il en pense, je trouve que cela peut être intéressant de savoir ce qu’un enfant de moins de quinze ans retiendra de sa lecture.

Je terminerai en remerciant encore une fois Max Brooks de m’avoir permis de connaître ce pan de l’histoire que j’ignorais.

Merci à Emmanuel et aux éditions Pierre de Taillac pour leur confiance.

Une réflexion sur “Les Harlem Hellsfighters > Max Brooks

  1. Pingback: Une semaine, nos lecture, nos avis #3 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s