[Au bonheur de ces dames] d’Angela Behelle fait peau neuve chez France Loisirs

[Au bonheur de ces dames] d’Angela Behelle revient sur le devant de la scène avec sa toute nouvelle édition France Loisirs.

au-bonheur-de-ces-damesUn jeune homme arrive à Paris, des rêves littéraires plein la tête, et pousse la porte d’une librairie tenue par Claudia, voluptueuse maîtresse-femme. La suite se devine, une initiation à des plaisirs charnels débridés, mais dépasse votre imagination en matière d’intensité et d’audace.

Achat sur le site France Loisirs –ICI


Mon avis – Coup de cœur

Jérémy, jeune homme de 18 ans fraîchement débarqué à Paris pour ses études, grâce à ses parents il a la chance d’avoir un logement rien qu’à lui dans un quartier très sympa. En face de chez lui…une librairie. Qui ne manquera pas d’attirer son attention dès son emménagement ! Après de nombreuses hésitations, il se décide enfin à franchir le pas de cette boutique si mystérieuse à ses yeux.  Il s’attendait à trouver un vieil homme, quelle fût sa surprise en posant les yeux sur Claudia…Il tombe sous son charme dès le premier regard…et bien plus, il se passe en lui une réaction encore bien méconnue pour le jeune homme. Après plusieurs rencontres Claudia se proposera de faire de lui un homme.

Jérémy est tellement pur et inexpérimenté, ne rien savoir de sa belle initiatrice l’excite encore plus.

Avec Claudia, Jérémy vit ses premiers désirs, ses premiers fantasmes et rêves érotiques. Un jeu de séduction s’installe entre la maîtresse et son élève. Claudia joue de son pouvoir de séduction, elle sait à quel point Jérémy lui ai dévoué. Dans l’apprentissage de Jérémy il a cependant des règles, le deal est assez simple entre eux, l’initiation en échange du fait que Jérémy ne néglige pas ses études.

Jérémy se prête au jeu sans même réfléchir aux conséquences à long terme, le désir et la soif de découverte l’emportent sur la raison.

Angela Behelle nous fait donc pénétrer dans ce délice de sensations, une initiation en douceur, étapes par étapes. Le mystère qui entoure Claudia est très intriguant. Claudia a cette prestance autoritaire, elle dégage une aura, elle en impose et intimide son jeune disciple. J’ai adoré cette héroïne si charismatique.

Plus j’avançais dans le roman plus j’étais aussi excitée que Jérémy à l’idée qu’il la rejoigne pour parfaire son éducation.

Claudia est dans toutes ses pensées, elle le hante jours et nuits.

Moi, je ne rêvais que de la douceur de la peau de Claudia, de la tendresse de ses baisers, du moelleux de ses seins…

Même si son initiation lui prend une bonne partie de son temps en plus de ses études, ses relations amicales avec Thomas et Valentine sont importantes et apportent un équilibre dans sa vie. Valentine attend bien plus que de l’amitié avec Jérémy…

Jérémy arrivera-t-il à gérer cette relation si particulière ? Lui apportera t-elle ce qu’il désire ?  Les sentiments viendront-ils bousculer cet équilibre si fragile ? 

Je dois vous dire que ce roman est pour moi un énorme coup de cœur.

Je découvre avec « Au bonheur de ces dames » la plume d’Angela Behelle, et que dire je suis complètement envoûtée ! Mon dieu, l’écriture d’Angela à ce petit truc en plus d’authentique, la tournure des phrases est des plus plaisante, le tout est vraiment très fluide et on se laisse porter par les mots. Le contexte et le décor apporte une touche de charme et de sensualité.

J’ai littéralement bu les mots d’Angela, me laissant porter par les émotions que je subissais pages après pages. Mais quel plaisir ! Dans tous les sens du terme hein!!! Je le dis comme je le pense cette auteure est une magicienne, sa plume est sa baguette magique. J’ai été plus que tenue en haleine du début à la fin quelle intensité !

L’histoire est vraiment très belle, le fait que l’on ait que le point de vue de Jérémy laisse planer un mystère absolu sur les pensées de Claudia. Un petit charme supplémentaire est que cela ce passe à Paris, dans l’enceinte de cette librairie pleine de cachet.

Les filles, on est dans un roman érotique où les scènes de sexe sont très nombreuses et à chaque fois plus hot et plus intenses, je me suis délecté de l’initiation de Jérémy, les scènes sont osées, excitantes au possible et je peux vous dire qu’Angela est la reine en la matière. Je ne me suis sentie gêner à aucuns moments et pourtant il y aurait eu de quoi, bien au contraire je n’ai pu rester de marbre lors de cette lecture. Ce roman est sulfureux, sensuel et l’évolution de leur relation est superbe et à mon sens l’auteure termine ce roman sans aucunes fausses notes.

Bref, ce roman est pour moi un coup de cœur à tous les niveaux, l’histoire est géniale, avec un véritable fondement et tout est pertinent, j’ai été de surprises en surprises tout au long du roman, j’ai ressenti tellement d’émotions et j’ai fini ma lecture en ayant des frissons partout. Merci Angela pour ce délicieux moment.


Extrait (attention destiné à un public adulte et averti)

Elle me laissa l’étreindre, traquer l’un de ses seins sous sa tunique. Ses mains caressaient mon dos, mes épaules, l’arrière de mon crâne. Elle finit par me repousser contre les coussins. Sa bouche se posa sur la mienne et la picora de petits baisers. Elle prît le même chemin que ses doigts quelques minutes auparavant. Elle embrassa l’un de mes tétons puis poursuivit son voyage sur ma peau frémissante. Le contact de ses lèvres sur ma queue me fit soupirer, mais elle ne s’arrêta pas là. Elle descendit jusque sur mes testicules qu’elle se mit à lécher du bout de la langue. Par réflexe, j’écartai les jambes. Elle s’installa plus commodément contre moi et continua son humide vagabondage sur mes bourses. Au moment où je m’y attendais le moins, elle en goba une. Je poussai un cri de surprise et me cramponnai à la couverture qui protégeait le canapé. Mes abdominaux sensibles se rappelèrent douloureusement à mon souvenir.

Claudia me relâcha. Elle fit remonter sa langue le long de ma verge et effaça les quelques gouttes qui perlaient sur mon gland. Elle dirigea mon sexe vers sa bouche qui s’ouvrit. Elle allait et venait délicatement sur mon pénis fièrement dressé devant elle. Sa main accompagnait ses gestes maîtrisés. C’était doux et grisant. Je fermai les yeux. Elle continua ainsi de longues minutes et je fus pris, petit à petit, d’une envie brutale. Les mouvements involontaires de mon bassin trahirent mon impatience. Elle eut pitié de moi et augmenta la cadence en intensifiant sa succion. Ses doigts pressèrent mon sexe humide et chaud. Je me contractai au fur et à mesure qu’elle me menait vers un inexorable orgasme que j’appelais de tous mes vœux. Ma verge prisonnière se raidit jusqu’à l’insoutenable….

 

Une réflexion sur “[Au bonheur de ces dames] d’Angela Behelle fait peau neuve chez France Loisirs

  1. Pingback: Une semaine, nos lecture, nos avis #3 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s