Sous ta peau #1 – Strong > Scarlett Cole

sous-ta-peau,-tome-1---strong-901108-264-432

ÉditeurCollection &moi

Date de sortie : 3 mai 2017

Lien d’achatAmazon

Harper Connelly n’avait jamais imaginé entrer un jour dans un salon de tatouage. Mais les cicatrices qu’elle porte dans le dos sont un rappel constant d’une partie de sa vie qu’elle voudrait au contraire oublier. Et pour pouvoir laisser ce passé derrière elle, elle a besoin de Trent, connu pour ses talents de tatoueur.

Chaque séance les rapproche un peu plus, le toucher délicat de Trent sur la peau de Harper est magnétique. Mais lorsqu’elle commence à recevoir des messages codés sur son téléphone, puis d’étranges paquets, et que le salon de tatouage est vandalisé, Harper est convaincue que son ex-petit ami a retrouvé sa trace. Pire, qu’il connaît l’existence de Trent. Elle a déjà fui une fois son passé, aura-t-elle cette fois-ci la force de se défendre ?


Mon avis – Coup de cœur 

Bon je vous avoue tout de suite que c’est la couverture qui m’a de suite attirée vers ce roman, et je suis sûre que je ne suis pas la seule dans ce cas là ^^ Sachant que j’adore les histoires qui se passent dans le milieu du tatouage c’était une évidence, il fallait que je lise [Strong], qui s’avère être un joli coup de cœur ! 

Je crois que dès les premières pages je savais que j’allais dévorer l’histoire de Harper et Trent, car l’auteure ne tergiverse pas, elle entre de suite dans le vif du sujet.

Harper Connely a vécu l’enfer, et sa décision est prise, pour avancer elle doit enterrer le passé, et elle choisit une solution radicale pour renaître. Son dos est maculé de cicatrices, de vilaines cicatrices qui la rattache trop à son ancienne vie, à son passé dévastateur et c’est pour cela qu’elle va venir trouver Trent, qui se trouve être le meilleur artiste tatoueur de tout Miami. Son objectif ? Se faire tatouer l’intégralité du dos pour cacher ses cicatrices, mais surtout pour tirer un trait sur ce qui la retient prisonnière de son passé. Ce tatouage, ce n’est pas un caprice, ce n’est pas pour faire « joli », bien que le tatouage en lui-même soit magnifique, non ce tatouage c’est les premiers pas de Harper vers sa nouvelle vie. Mais Trent est-il l’homme qui lui faut ? Peut-il répondre favorablement à sa demande ? 

Plus les jours passent et plus Harper et Trent se rapprochent, malgré les traumatismes de la jeune femme, l’amour peut-il guérir toutes les blessures ? Harper se laissera-t-elle guider par ses sentiments ? Ou la peur prendra-t-elle le dessus ? 

Pourquoi ce premier tome se retrouve-t-il dans mes coups de cœur ? C’est assez simple en fait, Scarlett Cole a réussi à capter mon intérêt dès les premières lignes en m’exposant simplement les faits, Harper est une héroïne forte et fragile à la fois, ce qu’elle vécu est tellement ignoble que je ne peux qu’applaudir la façon dont elle s’en est sortie. Et le début de ce roman, c’est tout simplement ses premiers pas vers la vie qu’elle mérite d’avoir. La relation qui va naître entre Harper et Trent est belle et fusionnelle dès leur première rencontre. Vous savez le genre de rencontre qui bouleverse toute votre vie. Trent s’avère être un homme très attentionné, doux et délicat avec Harper. Il perçoit de suite chez elle ce dont elle a besoin, et il va faire tout son possible pour lui apporter la paix qu’elle mérite. Il va établir un climat de confiance avec Harper, allant doucement vers une relation plus poussée où les sentiments trouvent leur place naturellement. Trent est un homme passionné qui se donne corps et âme, que ce soit dans son art ou en amour. Bien sûr, je suis tombée sous le charme de nos personnages, que ce soit Harper ou Trent, ou bien encore les personnages secondaires. Cujo a bien évidemment attiré toute mon attention, il est bien plus arrogant que Trent, et il est assez rentre dedans, ce qui m’a beaucoup plu je dois dire. Drea, la meilleure amie de Harper est une énigme, on sent chez elle beaucoup de méfiance envers la gent masculine, elle est assez virulente, avec un caractère bien trempé. Je sens que nous n’allons pas nous ennuyer avec elle et Cujo dans le second tome.

La plume de Scarlett Cole est terriblement addictive. J’ai lu le roman d’une seule traite, impossible de le poser, j’en voulais plus, je voulais terminer le roman tout en savourant l’histoire pour ce qu’elle nous transmet comme message et comme valeur vis à vis de l’univers du tatouage. Moi qui ne suis pas fan de la narration à la troisième personne, je dois dire qu’ici cela ne m’a pas du tout gênée, comme quoi si l’histoire est bien menée et bien la troisième personne apporte quelques avantages, comme celui de percevoir les réactions de nos personnages de manière plus générale. Sur une même situation on sait ce que chacun ressent. Et j’ai adoré être spectatrice de cette très belle histoire. L’auteure parsème le récit de référence sur Dante, j’ai adoré ce détail dans l’histoire, pour moi cela enrichit énormément le récit, nous pousse à revoir nos connaissances et cela donne aussi un autre sens à l’art du tatouage que pratique notre héros. Trent et Cujo sont des artistes tatoueurs, ils s’expriment avec leur art qui tient une grande place dans leur vie. Scarlett Cole nous permet de découvrir une dimension différente de cette univers, grâce à la vision de Trent sur son art. Le tatouage qu’il élabore pour Harper représente la victoire de la jeune femme, sa revanche sur les affres du passé. J’ai aimé que Scarlett reste pertinente et crédible en abordant le traumatisme vécu par Harper, elle ne précipite pas les choses entre elle et Trent, elle mesure l’ampleur des efforts que les victimes doivent fournir pour reprendre leur vie en main, l’aspect psychologique est très bien géré et cela rend à mes yeux le récit bien plus crédible, c’est un sans faute.

L’intrigue apporte son lot d’émotions et de rebondissements. L’idylle de Harper et Trent se mêle à une intrigue à suspense qui accentue l’ambiance intense et rythmée du roman. Le côté romance est vraiment très bien exploité, Scarlett Cole mise tout sur les émotions et les sentiments. Le côté sexy de l’histoire n’est pas en reste car Trent s’avère être très appétissant et le duo qu’il forme avec Harper est harmonieux, limpide, évident, la romance est pleine de bons sentiments, l’amour se ressent et cela m’a fait fondre pour eux.

En bref, [Strong] est un incontournable dans le genre. Scarlett Cole nous démontre tout son talent à travers cette histoire de renaissance. Harper et Trent forment un couple naturel, fusionnel et très mignon. J’ai adoré la douceur qui se dégage de l’histoire malgré le fond profondément sérieux. Le milieu du tatouage y est sublimé de la meilleure des façons, Scarlett Cole nous démontre l’étendue de la signification des tatouages, elle met en lumière l’aspect artistique de ce milieu, j’ai adoré ce premier tome. Tellement charmée par la plume de l’auteure, je vais me jeter sur le second tome dès sa sortie. Surtout que Cujo à attiser ma curiosité et m’a mise en appétit !


Extrait

C’était quoi le truc, avec cette fille ? Elle lui faisait un effet que personne ne lui avait fait depuis très longtemps. Il songea à l’unique fois où il avait eu envie de s’investir dans une relation à long terme. Cette expérience désastreuse avait profondément bouleversé sa vie amoureuse. Pas une seule fois depuis n’avait-il envisagé une quelconque histoire sérieuse. Jusqu’à aujourd’hui. Trent attira Harper plus près de lui et inspira à fond.

La façon dont son corps s’emboîtait parfaitement avec le sien, à la façon de deux pièces d’un puzzle, lui procurait une telle sensation de bonheur que c’en était effrayant. Baissant la tête jusqu’à ce que son menton repose sur la tête d’Harper, il apprécia chaque courbe, chaque ligne qui épousait son propre corps. L’odeur qu’elle dégageait lui évoquait une brise d’été mélangée à des effluves de vanille et de fraise. Une senteur fraîche qui vous donnait l’eau à la bouche. Sentant la chaleur d’Harper tout contre son torse, il se mit au diapason des mouvements de son souffle. Merde, des chansons avaient été écrites pour décrire ce moment précis – et lui-même n’était-il pas en train de laisser parler son âme de poète ?

Elle n’avait toujours pas bougé. Peut-être devrait-il la lâcher, seulement il n’avait aucune envie que ce moment prenne fin. C’est alors qu’il le sentit. Un infime mouvement de Harper, qui venait de passer un doigts dans un passant de son jean.

Cette marque de confiance faillit bien le mettre à genoux. Déglutissant avec difficulté, il fit glisse une main dans son dos, de haut en bas. Ce tout petit geste signifiait davantage que la plus passionnée des étreintes. Lorsqu’elle poussa un soupir et se laissa aller contre lui, Trent fit parvenir une prière à quiconque dans l’univers voudrait bien l’écouter.

Je remercie la collection &moi et Netgalley pour leur confiance et ce service presse. 

2 réflexions sur “Sous ta peau #1 – Strong > Scarlett Cole

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #4 | Le monde enchanté de mes lectures

  2. Pingback: Sous ta peau #2 – Broken > Scarlett Cole | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s