Coups de cœur de Marlène·Romance érotique·Thriller/Policier/Polar

Effet de Vague – Saison 3, épisode 3 : Love You > Jana Rouze

51XqYQv2s0L

ÉditeurEditions Addictives

Date de sortie : 1 juin 2017

Liens d’achatAmazon – Google Play – iTunes

Matt Garrett, c’est zéro émotion.
D’énormes moyens.
Aucune morale pour les utiliser.

En affaires, s’il n’y a pas de danger, un Guerrier comme lui ne fait pas la guerre.
S’il n’y a pas d’enjeu, Matt Garrett n’agit pas.
Si le but n’est pas atteignable, il n’engage pas ses troupes.

Alors que la passion embrouille tout, que les siens sont menacés, que l’ennemi se sert de son intimité pour l’affaiblir, la folie est de croire que l’homme sans émotion ni morale va se comporter de la même manière qu’un autre.

Mais qu’en sera-t-il quand les événements l’amèneront à endosser un nouveau rôle ? Un rôle pour lequel le Guerrier n’est pas du tout préparé…

***

L’ultime saison de la série !
Love you Épisode 3 sur 3.


Mon avis – Coup de Coeur

J’écris cette chronique sous le coup de l’émotion, le visage encore baigné par les larmes. Cet épilogue, je n’ai pas de mots assez forts pour le qualifier. Cela dépasse le coup de cœur, le coup de foudre ! J’ai vécu cette fin comme si c’était la chose la plus importante dans ma vie.

Bien évidemment, cette chronique va être légèrement différente de d’habitude, parce que vous comprenez bien que je ne peux pas parler de l’histoire en elle-même, je ne peux pas détailler ce que j’ai découvert dans cet épilogue, qui est tout simplement magistral.

Je vous en avais déjà parlé dans mes avis précédents, Jana Rouze a une plume hors du commun. Et dans cette saison 3, elle s’est encore surpassée. Vous voyez dans les deux premières saisons tout s’enchaîne avec cohérence, l’auteure distille des indices tout au long du récit pour nous permettre de comprendre la complexité de la relation de Matt et Alex, mais aussi pour nous plonger dans une intrigue à suspense à nous couper le souffle. Cette saison 3 nous donne TOUTES les réponses aux questions que l’on a pu se poser dans l’intégralité de la saga. Je vous jure, c’est juste hallucinant ! Je n’en reviens pas moi-même je dois dire.

Cet épilogue m’a plongé dans un état de transe. Je n’étais plus du tout connectée à la réalité, j’étais totalement dans ma bulle. Dans ma VAGUE ! J’ai écarquillé les yeux je ne sais combien de fois pendant ma lecture, car si j’avais deviné certains rebondissements, Jana m’a mis une claque monumentale en nous exposant le mobile des faits…

Elle garde la même ligne de conduite et nous pousse toujours plus loin dans nos retranchements. Elle n’épargne personne, sa plume est tellement addictive, précise et imagée que l’on a juste l’impression de suivre un thriller sur grand écran. Qui dit thriller, dit action, angoisse, suspense et rebondissements en tout genre. Jana Rouze a travaillé son scénario avec soin, rien n’est mis de côté, tout est expliqué et inséré dans l’histoire pour la rendre plus « vraie » et plus intéressante. Tout est vrai dans [Effet de Vague], tous les sujets que l’auteure traitent existent, et c’est ce qui rend son histoire plus captivante. Le travail de recherche se ressent, l’auteure aurait pu nous pondre un récit plus court, mais alors il aurait été moins marquant, moins poignant. Non, vraiment j’adhère à tous les choix de l’auteure, elle a pris d’énormes risques avec son histoire et je l’applaudis bien fort.

[Effet de Vague] va marquer les esprits, des lectrices comme moi, qui recherchent des histoires qui les stimulent, qui les divertissent et leur ouvrent de nouveaux horizons. J’ai énormément appris avec EDV, des choses dont je ne savais rien, des choses qui m’ont captivée et qui ont marquée et que je n’oublierai jamais. Jana Rouze a poussé la curieuse que je suis à faire des recherches, à me tourner vers les thèmes qu’elle aborde et cela n’a pas de prix quand un livre vous fait cet effet. Jana Rouze a mis a profit son intelligence pour nous livrer une histoire romancée juste ce qu’il faut avec des personnages que vous ne serez pas prêtes d’oublier. Elle connaît les codes de la romance et elle n’a pas hésité à se les approprier en tissant une histoire d’amour hors normes au milieu d’un thriller haletant.

Quand la fiction se mêle à la réalité, le lecteur s’en trouve troublé parce que quelque part on puise dans ce qu’on lit pour s’enrichir. Elle maîtrise aussi très bien l’aspect psychologique de son récit, avec des personnages marqués par la vie qui ont bien plus de points communs que l’on ne croit.

Cette saison 3, c’est celle de Civilité. Vous voyez, dans la saison 1, j’a été subjuguée par le Guerrier, cette force de la nature sans émotions. L’auteure lui a dédié ce premier volume pour nous mettre le grappin dessus, ce personnage absolument hypnotique qui ne m’a pas laissée de marbre, dans la saison 2 on est vraiment sur une sorte de transition, Matt est toujours aussi charismatique mais notre Alex remonte la pente et gagne du terrain. Dans la saison 3, Civilité arrive sur la ligne d’arrivée, elle est devenue l’égale du Guerrier. Une Guerrière sexy en devenir, prête à sortir les armes si besoin ! 

Mais [Effet de Vague], c’est aussi des personnages secondaires de haut niveau et je me suis attachée à chacun d’entre eux. Dans cette saison 3, certains se révèlent sous leur vrai jour, et pour certains d’entre eux ce fut un vrai choc pour moi. Encore une fois l’auteure a réussi un tour de force, surprendre sans cesse ses lecteurs avec des rebondissements inattendus.

Dans cet épilogue, l’auteure va plus loin en matière d’érotisme. Toujours dans la psychologie, elle pousse ses héros de plus en plus loin. Un événement marquant va venir tout remettre en question et le sexe sera un catalyseur d’émotions. LA scène de cet épisode est monumentale. D’une originalité et d’une tension implacable. Jana Rouze c’est de l’érotisme haut de gamme, là encore, elle se démarque, elle ne se range pas dans un case, elle exulte là où elle est la plus forte. Jouir c’est facile, mais ressentir la jouissance jusqu’au plus profond de soi c’est autre chose. Rien de mécanique dans les scènes de sexe entre Matt et Alex. Je dois avoue que c’est un des passages de cet épisode qui m’a le plus surpris, et à partir de ce moment là j’ai eu des frissons jusqu’à l’épilogue final où j’ai fini en pleurs. L’érotisme selon Jana Rouze c’est un mélange d’émotions, c’est une preuve d’amour infinie, au-delà des mots, qui parfois ne veulent pas dire grand chose. C’est ressentir et se comprendre au-delà des mots.

Avec cette saga, l’auteure nous démontre que les actes ont plus de valeurs que des mots, les « Je t’aime » sont parfois galvaudés, utilisés à mauvais escients et parfois ils représentent une profonde souffrance comme c’est le cas pour Matt. Mais le chemin que le Guerrier a parcouru pendant ces trois saisons est admirable, étapes par étapes il s’est relevé, et sa renaissance est magnifique.

Le final… Dur de vous en parler, tellement cela a été un bonheur et un déchirement pour moi. Je sais que j’ai pleuré parce que la fin est inoubliable, et je sais que je pleure encore de me dire que c’est TERMINÉ…

[Effet de Vague] c’est une aventure fantastique, j’ai suivi cette saga sans savoir où j’allais mais je peux vous dire qu’elle est incontournable. Cette saison 3 m’a transcendée, émerveillée, émue, excitée, angoissée. Je me suis tout simplement laissée emportée par la VAGUE et c’est le conseil que je vous donne. Lâchez prise, laissez-vous guider par les mots de l’auteure qui vous feront ressentir une multitude d’émotions. Que vous aimiez ou pas, cette saga ne vous laissera pas indifférentes.

Petit mot pour Jana : A mes yeux, tu as plus que réussi ton pari. Merci pour tous ces moments de lectures que tu m’as fais vivre, merci pour tout ce que tu m’as appris au travers de cette histoire, merci de m’avoir fait ouvrir les yeux sur des sujets si intéressants et merci pour le voyage ! Et merci pour ta disponibilité et ta proximité avec tes lecteurs. Sache que je ne suis pas prête d’arrêter de te suivre.


Extrait

Dieu pardonne. Moi pas !

Ne me l’enlève pas, Judas. Si au moins tu existes, putain !

[…]

C’est ensemble que nous sommes assez forts. Nous formons « La Vague ». Celle qui se referme après l’écueil sans jamais se rompre. Nous ne pouvons pas repartir en arrière. Aucune vague ne le fait.

Je remercie Carole et les éditions Addictives pour leur confiance et ce service presse. 

Mon avis sur [Effet de vague – Saison 3, épisode 1] – ICI

Mon avis sur [Effet de vague – Saison 3, épisode 2] – ICI

5 commentaires sur “Effet de Vague – Saison 3, épisode 3 : Love You > Jana Rouze

  1. Merci pour cette magnifique chronique, tout y est et c’est exactement comme cela que j’ai vécu ma lecture. EDV est assurément mon coup de cœur, même si Jana le malmène mon pauvre cœur.
    Merci aussi de n’avoir rien dévoilé….

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir Sylvie ! Merci pour ce message ! Je fais toujours en sorte de ne rien dévoiler du contenu de l’histoire pour préserver toute la saveur de l’œuvre ! Et ici Jana nous réserve du haut niveau 💙

      J'aime

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s