Ni mariée, ni enterrée #1 > Katy Collins

ni-mariee,-ni-enterree-t1---partir--un-jour--901261-264-432

ÉditeurHarlequin

CollectionCollection &H

Lien d’achatAmazon

Se faire plaquer à deux semaines de son mariage : fait.

Se retrouver au chômage pour avoir préparé le-dit mariage sur ses heures de travail : fait.

Perdre toute dignité après avoir croisé le fiancé volage et la nouvelle femme de sa vie : fait.

Ce que Georgia n’a pas fait depuis longtemps en revanche, c’est se demander ce dont elle a vraiment envie. Et plus elle y pense, moins la sainte trinité « mariage-maison-maternité » la fait vibrer. Non, ce dont elle rêve depuis toujours, c’est de parcourir le monde. Apprendre une nouvelle langue au sommet du Kilimandjaro, s’ouvrir à la spiritualité auprès d’un moine bouddhiste, goûter des plats aux noms imprononçables… Alors, Georgia fait le grand saut : elle part. Six semaines en Thaïlande. Six semaines pour réaliser ses rêves et se recentrer sur l’important : elle-même.

Sauf que dans les voyages, comme dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu – et notre Bridget Jones en sac à dos ne vas pas tarder à s’en rendre compte… pour le meilleur et pour le pire.


 Mon avis – Note 3/5

Ce premier tome est assez sympa dans l’ensemble mais je ne ressors pas comblée par ma lecture. Et je vous avoue que je pense que cela vient plutôt de moi, je pense qu’il m’a manqué un peu de rythme et d’émotions pour que j’adhère totalement avec l’histoire de Georgia.

Que feriez-vous si vous vous faisiez plaquer à deux semaines de votre mariage ? Comment géreriez-vous la situation ? Pire encore, si vous vous faisiez virer de votre job, pour avoir préparé le-dit mariage pendant vos heures de travail ? Et pour couronner le tout, si vous croisiez votre futur époux avec sa nouvelle conquête ? Cela fait un peu beaucoup à gérer, non ?

Georgia va pouvoir compter sur l’aide de son amie Marie pour y voir plus clair, car si elle souhaite l’aide de sa mère, elle peut toujours attendre ! Bref, quelques jours de détente avec Marie vont la faire réfléchir à sa vie. N’est-il pas le moment pour Georgia de penser à elle ? De réaliser ses rêves ? Qu’a-t-elle à perdre maintenant ? 

Voici comment Georgia va établir la liste des choses qu’elle a envie de faire dans sa vie. Notre héroïne va donc partir à l’aventure avec son sac à dos. Prête à vivre une expérience inoubliable où elle ne pensera qu’à elle. Direction la Thaïlande, Georgia va vite comprendre que dans la vie rien ne se passe comme prévu. Au gré de ses rencontres, Georgia va en apprendre un peu plus sur elle, on perçoit du coup toute sa naïveté, il est temps pour elle d’ouvrir les yeux.

Ce qui m’a tenté au tout départ avec cette série, c’est que le récit est tiré d’une histoire vraie, j’avais envie de suivre les aventures de Georgia après que sa vie se soit totalement effondrée. Et si je n’ai pas été totalement comblée de l’ensemble de ce premier opus je dois dire que le message que l’auteure transmet est assez sympa et qu’il parlera à toutes les femmes. La plume de Katy Collins est agréable, avec beaucoup d’humour mais il m’a manqué du rythme et des émotions dans cette histoire. Je n’ai pas réussi à m’attacher comme il se doit au personnage de Georgia. J’ai gardé une distance entre elle et moi, je ne saurait vraiment expliquer pourquoi.

L’aspect que j’ai finalement préféré dans l’histoire c’est de voyager avec Georgia. Alors si je suis légèrement mitigée sur cette lecture, je sais que cela vient de mes préférence en matière de romance, ici on est davantage dans de la chick-lit. Georgia est une héroïne un brin naïve, gaffeuse et parfois un peu énervante. Malgré cela cette lecture fut agréable mais sans plus.

En bref, je conseille ce premier tome à tous les amateurs de chick-lit. Je n’étais pas totalement la cible de ce roman, il m’a manqué du rythme et des émotions, j’ai aimé que l’histoire reste légère et pleine d’humour et je suis sûre que Georgia charmera plus d’un lecteurs. N’hésitez pas à tenter l’aventure avec elle en Thaïlande !


Extrait 

Voilà ce que je voulais faire. Je voulais être la fille capable de s’exprimer dans une nouvelle langue sans effort, de cuisiner des recettes exotiques avec des ingrédients aux noms imprononçables, d’évoquer des souvenirs lors de dîners chics – « Oh ! ça me rappelle la fois où je faisais une retraite silencieuse dans un ashram indien » -, de raconter anecdotes et légendes au sujet d’endroits reculés, plutôt que de râler sur la hausse du marché de l’immobilier ou du barème des impôts locaux.

OK, c’est parti. J’ai commencé à écrire…

Je veux dévorer le monde. Je veux explorer, voyager, apprendre et repousser mes limites. Je veux me trouver. Les montagnes et les océans deviendront mes meilleurs amis, les étoiles me guideront la nuit et ma langue sera impatiente de parler pour partager tout ce que j’ai vu. Je veux voyager.

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin pour leur confiance et ce service presse. 

Une réflexion sur “Ni mariée, ni enterrée #1 > Katy Collins

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #4 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s