The Vanishing girl #1 > Laura Thalassa

téléchargement

Éditeur : Amazon Crossing

Lien d’achatAmazon

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.

Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !


L’avis d’Alouqua – Note 5/5

Première chose : j’adore la couverture 😊

Ensuite, eh bien, l’histoire est à la hauteur de ce que j’attendais du résumé. J’ai malgré tout un gros point négatif, je veux la suite !!!

Un rythme effréné qui par moments m’a coupé le souffle, une histoire originale qui nous sort de ce que l’on a l’habitude de lire, une histoire cohérente dans son déroulement. Autant vous dire qu’il est impossible d’être déçu en arrivant à la fin, si ce n’est que l’on voudrait avoir la suite directement sous la main.

Parlons de l’histoire justement 😃

Ember a 18 ans, elle cache un secret qui fait d’elle une personne exceptionnelle, une personne à part.

Son secret ?

Le vagabondage Nocturne. En clair, elle est capable de se téléporter durant une courte période lors du premier cycle de son sommeil, le hic, c’est qu’elle ne contrôle pas forcément l’endroit où elle se rend. Si j’avais ce “don”, je sais ce que j’en ferais et l’endroit où je me rendrais, mais chut c’est mon petit secret ça !

Au fil des pages, la tension continue de montrer, bien que je trouve que par moments nous avons trop rapidement les réponses à certaines de nos questions, à d’autres je trouve que cela reste assez flou. En même temps, il faut bien garder un peu de mystère pour la suite, ce qui fait que l’on ne peut que la désirer rapidement.

Mais, il y a toujours ce foutu mais, le don d’Ember n’est pas un don naturel, malheureusement, elle l’apprendra peu après son anniversaire, en fait c’est une expérience génétique dont elle fait partie, comme d’autres personnes ayant ce même don.

Caden est un personnage qui cache sa véritable personnalité derrière un masque, il paraît arrogant alors qu’on le découvre protecteur. Je le trouve mystérieux, et plus j’avançais, plus je voulais en apprendre sur lui. Si on le compare à Ember, ils sont totalement opposés, et les opposés s’attirent comme les pôles inversés des aimants.

Ce livre ravira les amateurs de science-fiction​, d’histoires à suspens, mais également les amateurs de romance. Une histoire qui a sans aucun doute sa place sur le bureau d’un metteur en scène qui la sublimera sur grand écran.

Merci à Amazon Crossing pour leur confiance.

Une réflexion sur “The Vanishing girl #1 > Laura Thalassa

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #4 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s