2048 > Lionel Cruzille

512X0Wj2XnL._SX311_BO1,204,203,200_

Éditeur : Numériklivres

Lien d’achatAmazon

Dans un monde qui se relève du chaos, tous les êtres humains se sont vus implanter une puce biotechno pour survivre à une terrible pandémie. Miya, orpheline et vagabonde, évolue dans cet univers sombre avec des pouvoirs de sorciers dont elle ne connaît ni les limites ni les véritables usages mais qui ont permis sa survie. Tout bascule lorsqu’elle se fait enlever par un inconnu durant un affrontement avec les CYTOP, la cyber police, au cours duquel elle va perdre son compagnon.
Elle se réveille dans un centre éloigné de toute civilisation abritant un nouveau groupuscule étrange et conduit par un certain Shifu. Miya, ne le sait pas encore, mais sa destinée est complètement liée à la survie de l’Humanité tout entière car elle seule détiendrait la clé pour faire face à l’Apocalypse que tout le monde redoute. Le compte à rebours est enclenché. Miya sera-t-elle prête à temps ? A-t-elle seulement conscience des dangers qu’elle devra affronter ? Quel prix sera-t-elle prête à payer ? Celui de sa vie ?


L’avis d’Alouqua – Note 4/5

Si vous aimez être directement dans l’action, alors pas de doute, “2048” est fait pour vous.

Ce que j’aime dans l’univers de Lionel, c’est que le lecteur se sent directement en immersion, pas besoin de mots savants pour qu’il nous plonge dans son imagination. Mon seul petit souci est que je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages comme avec les précédentes parutions que j’ai découverte de Lionel. Ce n’est peut-être que moi, mais il m’a manqué ce petit quelque chose qui fait que j’aurais pu m’attacher à eux. Quoiqu’il en soit, cela n’enlève rien au fait que j’ai passé un excellent moment lecture.

Le fait que j’aime les personnages au caractère fort, m’a fait apprécier Miya plus que les autres, on peut dire qu’elle ose s’affirmer quand elle n’est pas d’accord, et ce trait de caractère, eh bien moi j’aime.

Avec son nombre de pages peu élevé, le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer, le rythme assez soutenu nous laisse étourdi par la fin qui nous laisse en attente totale de la suite.

Pour vous faire une petite idée de ce qui vous attend, eh bien je pense pouvoir dire que l’auteur doit être fan du film “Blade runner”, cela vous donne une piste de l’univers dans lequel vous plongerez.

Merci à Lionel pour sa confiance et sa patience.

Une réflexion sur “2048 > Lionel Cruzille

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #4 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s