Débâcle > Laetitia Kermel

41U4ItqNUtL._SX307_BO1,204,203,200_

Éditeur : Fragrances

Lien d’achatAmazon

Islande, solstice d’été. Alors que les jours commencent à raccourcir, annonçant l’arrivée des ténèbres sur les terres glacées de l’île, cinq femmes vont disparaître. Leur cadavre laisse voir une étrange et artistique mise en scène. L’officier de police chargé de l’enquête sollicitera le concours de Aurore, fleuriste sensible et solitaire, néanmoins proche de l’une des victimes. À mesure que se dénoue l’intrigue, elle sera confrontée à ses propres démons. Ces meurtres semblent en effet avoir une finalité troublante, un sens… Délicieusement ambigu, oscillant volontiers entre horreur et poésie, Débâcle est le troisième roman de Laetitia Kermel. À la fois sombre et optimiste, planté dans un décor grandiose et sauvage, il est né d’un désir esthétique et sensoriel : voir se confronter la beauté et la fragilité des fleurs à la puissance brute de la glace et, au-delà, explorer les ressorts dramatiques et les ramifications symboliques de cette union contre-nature. Tout ceci en fait un thriller psychologique pas comme les autres.


L’avis d’Alouqua – Note 5/5

Moi qui suis amatrice de thrillers, je peux vous certifier que celui-ci est unique en son genre. D’ailleurs, je ne le classerais pas vraiment dans les thrillers, plutôt dans les polars ou romans noir.

Il m’arrive d’éprouver des difficultés à écrire ce que je pense d’un livre lorsque je le termine, celui-ci fait partie de ces livres pour lesquels j’ai du mal à formuler, à trouver les bons mots. On pourrait croire que c’est parce que je n’ai pas aimé ma lecture, alors que bien au contraire, ce fut pour moi un moment inoubliable tellement l’émotion de fin est grande.

Tout d’abord, ce livre m’a permis de voyager dans un pays qui m’est inconnu, l’Islande, hormis dans les livres ou lors de reportages que j’ai pu voir, je ne connais absolument rien de ce pays. L’auteure m’a complètement embarquée dans ce décor qu’elle dépeint de manière à ce que le lecteur se sente totalement immergé, qu’il se sente ailleurs que dans son fauteuil. Je suis de nature frileuse, donc le grand froid, très peu pour moi, mais j’ai adoré ce voyage.

Ne vous attendez pas à une lecture pleine de rebondissements car ce n’est pas le cas, c’est plutôt une suite d’événements qui vous semblera logique dans son déroulement. Bien que je ne m’attendais pas à cette révélation finale, au bout du compte lorsque j’y pense en vous écrivant cet avis, tout est logique et cohérent.

Tout comme moi, je suis certaine que vous ne verrez plus les choses de la même manière en refermant ce livre qui ne peut que laisser une trace indélébile en vous.

En un mot : excellent.

Merci à Catherine et aux éditions Fragrances pour ce service presse.

Une réflexion sur “Débâcle > Laetitia Kermel

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #4 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s