Dating You Hating You > Christina Lauren

dating-you---hating-you-933536-264-432

ÉditeurHugo New Romance

Date de sortie : 1er juin 2017

Lien d’achatAmazon

« Au boulot comme en amour, tous les coups sont permis … »

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent, en les mettant en compétition pour le même poste, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter.

Lors d’une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d’Hollywood flashent l’un pour l’autre. Mais lorsque qu’ils sont mis en compétition pour le même poste, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l’amour vache.

Qu’ils vivent une happy ending hollywoodienne ou une tragédie aux proportions épiques, le lecteur retrouve le style tapageur et hilarant de Christina Lauren au meilleur de sa forme.


Mon avis – Note 3/5

Je n’aime pas écrire des avis mitigés, je déteste ça même ! Mais je suis honnête et j’avoue être passée à coté de ce nouveau titre des auteures Christina Lauren. Ça m’énerve même de ne pas avoir réussi à accrocher à l’univers de ce roman parce que j’ai adoré Evie et Carter. D’où cette déception. Le milieu des agents d’Hollywood m’a totalement barbé, dès le début j’ai trouvé cela long, le milieu professionnel prenant totalement le dessus sur la romance, mais pourtant lorsque leur rivalité prend de l’ampleur j’ai retrouvé de l’engouement pour l’histoire mais cela n’a pas duré assez longtemps pour que je finisse sur une bonne note.

Le but ici n’est absolument pas de vous dissuader de lire ce roman, car j’ai des amies qui ont adorés l’ensemble de l’histoire. Je vous fais juste part de mon ressenti mitigé face à ce récit. Je me faisais une véritable joie de découvrir une histoire où nos personnages sont trentenaires, je m’étais dis que j’arriverais peut-être à m’identifier à certains traits de caractère de notre héroïne, mais l’aspect professionnel m’a vraiment déplu. Pourtant, l’histoire nous sort des schémas habituels mais je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire comme je l’aurai espéré.

Revenons un peu sur l’histoire, Evie et Carter se rencontre à une soirée, et entre eux on peut dire que le courant passe. Leur histoire à peine commencée, ils vont se retrouver en concurrence dans leur vie professionnelle après la fusion de leurs deux agences. Leur attirance va alors se transformer en guerre ouverte sur leur lieu de travail, tous les coups sont permis pour saboter les chances de l’autre. Ils sont tous les deux performants en tant qu’agents et ils vont devoir prouver qu’ils sont les meilleurs. Pourtant, ils ne peuvent faire abstraction du désir qu’ils éprouvent l’un pour l’autre… Arriveront-ils à concilier vie privée et vie professionnelle ? Peuvent-ils ne serait-ce qu’envisager une relation intime alors qu’ils peuvent à peine se supporter au travail ? 

J’ai aimé la phase où ils se font des coups vaches, cela permet de nous mettre à leur place, de percevoir leurs doutes et les choix qu’ils sont obligés de faire malgré eux. L’humour a su me toucher et me donner le sourire mais le sérieux revient trop vite et j’ai de nouveau relâché un peu mon intérêt.

Je ne vais pas m’étendre sur les raisons qui font que je n’ai pas accroché, car elles sont simples. Il m’a manqué la fougue et la légèreté dont les auteurs ont fait preuve dans leurs précédents romans, le fond de l’histoire à pris trop le dessus sur la romance. Je me suis ennuyée dans la première moitié du roman, et dans la seconde malgré les quelques passages qui m’ont fait rire je n’ai pas été transportée. Pourtant, j’ai vraiment adoré Evie et Carter. Mais les personnages secondaires ne m’ont pas spécialement plu, en plus de l’univers qui ne m’a pas du tout captivée. J’ai ressenti leur rivalité comme une pression sociale, je me suis sentie plus stressée que divertie par l’histoire. Ce n’était peut-être pas le bon moment pour moi pour le lire, car je traverse une grosse période de stress et ce milieu dicté par les performances et la rivalité mêlé au fait que lorsque l’on est une femme on doit faire ses preuves deux fois plus que ces messieurs, et bien cela m’a mise un peu mal à l’aise.

Ma note pourrait être plus sévère car j’ai vraiment eu du mal, mais le fait est que Christina Lauren sont deux auteures de talent qui n’ont plus à faire leurs preuves. Je sais que ce roman plaira à beaucoup de lecteurs, il n’était tout simplement pas fait pour moi. Je relève malgré un point positif. Les auteures nous démontrent avec brio les disparités qu’il existe encore entre les hommes et les femmes dans le milieu professionnel et j’ai adoré l’attitude de Carter, c’est justement pour cela que j’ai tellement aimé son duo avec Evie.

En bref, mon avis est très personnel. Je suis honnête et je vous invite à découvrir l’histoire d’amour vache d’Evie et Carter. 

Je remercie Déborah et Marie des éditions Hugo & Cie pour leur confiance. 

4 réflexions sur “Dating You Hating You > Christina Lauren

  1. Exactement, chacun ses goûts puisque moi, j’ai aimé ce roman. Je l’ai trouvé plus léger niveau sexe, j’ai aimé Evie et Carter et le milieu des agents ne m’a pas gênée car j’ai été à bonne école avec la série Movie Star. Mais je peux comprendre ton ressenti.

    Aimé par 1 personne

    • Pourtant tu vois j’ai lu une autre série avec à peu près la même intrigue. Deux agents rivaux qui sont attirés l’un par l’autre mais qui ne veulent pas admettre leur attirance par pure compétition au sein de leur agence. Et j’ai vraiment bien aimé le contexte et tout. Et là j’ai pas accroché alors que j’ai adoré Evie et Carter. Je me le relirai peut être a un autre moment.

      Aimé par 1 personne

      • Je n’ai pas lu cette autre série mais j’arrête pas d’en entendre parlé je verrai le moment venu.

        C’est vrai que Evie et Carter sont tops. J’ai aussi aimé le fait qu’il s’agissait d’un one shot et donc de ne pas avoir de suite. Ca me change avec elles 🙂

        J'aime

  2. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #7 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s