Les fauves #1 > Régression > Manon Toulemont

les-fauves,-tome-1---regression-907958-264-432Éditeur : VFB

Nombre de pages : 248

Livre (17,99€) : ICI

Kindle (2,99€) : ICI

Dans un futur plus proche qu’on ne le croit, l’humanité se trouve divisée en deux. D’un côté, les individus civilisés mènent une existence confortable au sein de mégalopoles ultramodernes et surprotégées. Les règles y sont strictes, les sanctions sévères. Vivant en autarcie, totalement isolés d’une nature qu’ils ne comprennent plus et craignent par-dessus tout, ces citoyens sont les dignes représentants d’Homo sapiens industrialis. Mais à l’Extérieur, loin des ordinateurs, des aliments biosynthétiques et des machines survoltées, certains hommes sont retournés à l’état de bêtes : on les appelle « Fauves ». Criminels de sang et autres personnalités peu recommandables, exilés de la société pour leurs méfaits, peuplent les territoires sauvages à l’écart des villes. Là-bas nulle loi ne subsiste, si ce n’est celle du plus fort.
Nathaniel Darseau, riche et brillant étudiant de la capitale Oxalis, ne semble guère destiné à rejoindre cet enfer. Aucun instinct primitif n’anime ce jeune homme conditionné par une société résolument pacifiste. Il faudrait un incroyable concours de circonstances, une diabolique conspiration, une malchance inouïe pour entraîner notre héros dans cette spirale de violence et de mort…

Ma note : 5/5

Mon avis

Nous sommes dans une distopie dont l’environnement fait froid dans le dis, fait ressortir nos instincts les plus primaire dont celui de la survie à n’importe quel prix.

La construction de l’histoire m’a un peu fait penser à un mélange de Divergente et Max Max.  Vous imaginez un peu dans quel genre d’univers vous serez embarqué !

Lorsque les circonstances font que tout est contre vous, que malgré votre innocence vous êtes reconnu coupable, lorsque vous subissez plus que vous ne pouvez en supporter, voyez un peu dans quelle galère va se retrouver Nathaniel !

Dans un monde où se trouvent deux parties bien distinctes, si celles-ci venaient à se percuter, cela ferait immanquablement des dégâts. Mais si vous, vois êtes habitué à avoir ce dont vous avez besoin lorsque le besoin s’en fait sentir, que feriez-vous le jour où ce n’est plus le cas, le jour où toute votre vie change du tout au tout, le jour où votre survie dépend de votre capacité d’adaptation ?

Voilà pas mal de questions auxquelles Nathaniel devra trouver des réponses, et assez rapidement, sous peine de voir sa vie très écourtée.

Malgré la noirceur, j’ai adoré me plonger dans cet univers étrange où règne la loi du plus fort. Manon a le style d’écriture qu’il faut pour ce genre de littérature, un style parfois cassant, parfois avec une pointe d’humour, mais toujours avec cette justesse qui fait que dès que vous commencez, vous ne pouvez vous arrêter de lire. Les chapitres cours vous donnent en plus une impression de vitesse dans votre lecture.

Une saga à découvrir sans hésiter.

Merci à Vincent et aux éditions VFB pour leur confiance.

Une réflexion sur “Les fauves #1 > Régression > Manon Toulemont

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #8 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s