Éternels #1 > Evermore > Alyson Noël

41GBNsRjy-L._SX355_BO1,204,203,200_Éditeur : Michel Lafon

Nombre de pages : 363 (poche) – 341 (broché)

Livre (15,95€/7,00€) : BrochéPoche

Kindle (6,99€) : ICI

Quand Ever perd toute sa famille dans un accident tragique, elle reçoit soudain un don terrifiant : celui de lire dans l’esprit des gens. Elle évite alors tout contact avec les élèves du lycée qui la regardent comme une chose bizarre… jusqu’au jour où elle rencontre Damen Auguste.
Damen est mystérieux et d’une beauté inquiétante. Toutes les filles se le disputent mais c’est Ever qui l’intéresse. Or c’est aussi la seule âme qu’elle ne peut déchiffrer. Damen n’est pas un simple mortel, Ever en est certaine. Elle sait aussi qu’elle ressent pour lui une profonde attirance.

La note d’Alouqua : 💜

Avis

Lorsque tu as envie de faire plaisir, lorsque tu vois qu’une des sagas que tu as fait partie de la whish liste de cette personne, tu ne peux faire autrement que de lui offrir le premier tome tout en ayant derrière la tête d’enfin sortir ton propre premier tome de ta très longue PAL en réalisant une chronique commune 😎

Ce que j’ai adoré, c’est qu’il est simple de pouvoir s’identifier à Ever, de comprendre sa souffrance, d’avoir envie de la protéger, ou la secouer parfois. Ever est une jeune fille comme les autres, jusqu’à cet accident qui coûte les vies de ses parents, sa petite soeur et leur chien. Terrible accident dont seul Ever sort vivante. Vivante, oui, mais différente également.

Cette différence lui donne envie de se cacher, de ne plus rien entendre. Nous comprenons très vite que nous ferions comme elle car avoir ses dons ne doit franchement pas être une sinécure. L’arrivée de Damen va changer pas mal de choses, il va agir sur elle comme un baume, un médicament.

C’est vrai qu’au départ, je l’ai trouvé très mystérieux, je me suis posée pas mal de questions, tout comme Ever j’avais envie d’y croire, mais … il y a toujours ce fameux « mais ». Mais au final on finit par comprendre tellement de choses, que l’on finit par admirer un tel amour, un telle ténacité.

Un premier tome qui nous promet un super suite pour cette saga qui mélange les styles, mais à laquelle on le deviendrait rapidement accro. Un premier tome qui est un coup de coeur, j’ai maintenant hâte de pouvoir ouvrir le deuxième tome « Lune bleue ».


La note de Tissiana : Coup de Cœur!

Avis

Je dois dire que cette série me faisait de l’œil depuis longtemps et grâce au très beau cadeau d’Alouqua j’ai pu découvrir ce premier tome qui m’a totalement conquise. C’est un subtile mélange entre la romance new adult, le paranormal, la magie et une touche de bit-lit mais ce qui est vraiment intéressant c’est de naviguer dans notre réalité avec ses bons comme ses mauvais moments.

Ever est une adolescente qui a connu la tragédie et qui vit recluse dans son monde depuis, sa souffrance est forte et totalement compréhensible ce qui nous permet immédiatement de nous attacher à elle et de la prendre en compassion. Malgré son physique ravageur, elle se cache sous un style informe pour passer inaperçue mais surtout pour enfouir le plus possible ses dons acquis dernièrement. On pourrait penser qu’avec de tels pouvoirs nous serions heureux mais elle nous prouve que cela peut être perçu également comme un fardeau, une vie douloureuse sans jamais pouvoir mettre pause, c’est assez communicatif pour nous faire ressentir son malaise et son ras le bol. Alors lorsqu’elle découvre un « antidote » auprès de Damen on ne peut que s’accrocher comme elle a se semblant de répit, mais rien n’est jamais simple ni acquis et elle va en faire l’expérience.

Damen lui, malgré son physique avantageux et son charme indéniable, dégage un côté mystérieux et inaccessible qui nous laisse perpétuellement dans l’interrogation, on arrive pas à le cerner véritablement, on doute, on se questionne et on suit le raisonnement d’Ever le concernant. Ce n’est que vers la fin qu’on découvre sa véritable facette et quelle bonne surprise d’y découvrir un homme doux, tendre, patient, attentionné et ô combien amoureux.

J’aime beaucoup le fil conducteur de l’histoire, on évolue dans un certain trouble permanent, on émet des hypothèses sans jamais avoir réellement de réponse, c’est voulu par l’auteur et très bien joué car cela nous intrigue et nous aide à nous imprégner d’avantage à l’histoire. Malgré nos différentes suppositions, on découvre que nous étions totalement à côté, on ne voit absolument pas les choses venir et c’est à la fois inquiétant et intrigant car ce côté « nouveau », cet univers inédit nous force à admettre et visualiser un nouveau monde ce qui nous sort de nos sentiers connus et titille ainsi notre curiosité.

Enfin, j’ai été agréablement surprise par les émotions et sentiments dégagés, ils sont à la fois intenses, durs, limite violents et en même temps tellement beaux, doux et vrais. Et puis la connotation réaliste permet également de garder un pied ancré dans notre réalité avec des sujets, interrogations et donc ressentis totalement adaptés aux personnages et aux situations ce qui là encore abat la frontière entre l’imaginaire et le réel d’une très belle manière.

En conclusion, un très beau 1er opus qui nous fait découvrir un nouvel univers, avec de nouveaux codes, de nouvelles perspectives et qui nous promets une suite inattendue.

Une réflexion sur “Éternels #1 > Evermore > Alyson Noël

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis #8 | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s