A huis clos > Jennifer L. Armentrout

frigid,-tome-1-----huis-clos-923894-264-432

ÉditeurJ’ai lu pour elle

CollectionBest

Date de sortie : 7 juin 2017

Lien d’achatAmazon

Depuis la plus tendre enfance, Sydney et Kyler sont inséparables. Les années passant, Sydney sait pertinemment que ses sentiments ont évolué, mais elle ne l’avouera pour rien au monde. La raison ? Kyler a un succès fou auprès des filles, il ne passe jamais plus d’une nuit avec la même conquête et voit en sa meilleure amie la femme idéale, hors de portée, qu’il se doit de protéger de tout et de tous, y compris de lui-même. Comme chaque année, Kyler a invité Syd et quelques amis de l’université à passer une semaine dans le chalet de sa mère. Leur séjour au ski prend cependant une autre tournure lorsqu’une tempête se déclare dans la région, empêchant quiconque de les rejoindre. La vérité peut avoir un prix… Ce tête-à-tête suffira-t-il à laisser parler leurs sentiments ?


Mon avis – Note 4,5/5

Ce roman j’ai tout de suite voulu le lire, avant même de prendre connaissance du résumé. J’avais tellement envie de découvrir la plume de l’auteure que je n’ai pas hésité une seule seconde. Et je ressors ravie de cette lecture.

Sydney et Kyler, nos héros, sont meilleurs amis depuis leur enfance, au fil des années Syd a vu ses sentiments évoluer, mais elle n’a jamais fait le premier pas pour avouer à Kyler qu’elle l’aime. La raison ? Et bien Kyler est un homme à femmes, il a un grand succès auprès de la gent féminine et Sydney ne correspond pas vraiment à ses critères de sélection, du moins, c’est ce qu’elle croit.

Comme chaque année, Kyler, Sydney et tout un groupe d’amis vont se rendre à snowshoe, une station de ski pour y passer la semaine avant les fêtes de fin d’année. Sauf que cela ne va pas se passer comme prévu, une tempête de neige va empêcher leurs amis de les rejoindre au chalet. Sydney et Kyler vont se retrouver en tête à tête en attendant que les routes puissent être praticables. Arriveront-ils à laisser parler leur cœur pendant ce huis clos forcé ? Sydney aura-t-elle la force d’avouer ses sentiments ? 

J’ai littéralement dévoré ce roman. Honnêtement, je ne suis pas du tout déçue de l’histoire de Kyler et Sydney. L’addictivité de la plume de l’auteure a totalement gommé le fait que l’histoire est très prévisible. Alors je sais que ça gênera certaines lectrices, car oui j’avais effectivement deviné les tenants et les aboutissants de l’histoire, et pourtant j’ai passé un excellent moment de lecture. Tout d’abord, j’ai aimé le contexte de l’histoire, le tête à tête forcé entre Sydney et Kyler est très prenant, il crée une tension entre nos deux personnages, j’ai aimé le déroulement de cette partie de l’histoire. Quoi de mieux que de confronter deux personnes qui ressentent des sentiments contradictoires l’un pour l’autre ? 

Le huis clos est très bien mené, la succession de rebondissements met le lecteur en condition, que ce soit par rapport à la tempête qu’à la confrontation en elle-même. Kyler est un personnage qui m’a plu malgré le fait qu’il soit comme bon nombre de héros masculin. Kyler est beau gosse, sûr de lui avec des nanas sans importances, et aux côtés de Sydney il se révèle et c’est à ce moment là que j’ai craqué pour lui. Sydney quant à elle est une jeune femme qui manque de confiance en elle, son inexpérience est un réel problème pour elle car cela empiète sur ses relations avec les hommes. Et puis, elle ne désire qu’un seul homme qui ne la voit que comme sa meilleure amie. J’ai eu vraiment beaucoup de compassion pour Sydney, pour ce qu’elle vit au quotidien avec Kyler, le voir flirter sans cesse avec tout ce qui bouge, la souffrance qu’elle ressent de ne pas avoir la chance d’être aimé. Les personnages secondaires sont très sympas, et on a un aperçu de ceux que nous découvrirons dans le prochain tome.

La plume de jennifer L. Armentrout est très efficace, addictive au possible. Et j’avoue que j’ai totalement adhéré à l’ensemble de l’histoire même si il n’y a aucune surprise quant au dénouement. Le côté charnel de la relation naissante de Sydney et Kyler est délicieux, les émotions sont intenses et assez contradictoires car nos personnages chamboulent totalement l’équilibre de leur relation amicale. De l’amitié à l’amour il n’y a qu’un pas mais jusqu’où seront-ils prêts à aller ? Les scènes érotiques sont très excitantes et sensuelles, j’avoue que j’ai été séduite pour l’ambiance du roman qui s’intensifie page après page. 

En bref, j’ai passé un excellent moment avec Sydney et Kyler. J’ai totalement adhéré à l’ensemble de l’histoire en faisant totalement abstraction du fait que l’histoire soit prévisible. J’ai aimé la dynamique de la relation de nos héros, les émotions contradictoires que j’ai pu ressentir à la lecture de cette histoire. La plume de Jennifer L. Armentrout m’a énormément plu et j’ai hâte de poursuivre cette série et de découvrir d’autres romans de l’auteure. 

[A huis clos] est une romance addictive, sexy et délicieuse dans un contexte assez sympa qui m’a fait passer un bon moment.


Extrait

Malheur, il n’y avait pas de mots pour décrire ce que je venais de faire. Je n’arrivais pas à y croire.

Mon coeur cognait dans ma poitrine quand je refermai la porte de ma chambre, et je reculai jusqu’à mon lit sur lequel je m’assis, ou plutôt m’effondrai, parce que mes jambes ne me portaient plus.

Non, ce n’était pas bon. C’était très grave et tout allait mal. Mon sexe dressé palpitait encore et en même temps j’avais la nausée. Comment avais-je pu me conduire ainsi pendant mon sommeil ? Je connaissais la réponse, mais tout de même. J’étais en train de rêver d’elle – de Sydney. Je l’avais vu en boxer et soutien-gorge avant hier, plus ce qu’il s’était passé hier soir, rien d’étonnant à ce qu’elle tienne la vedette dans mes rêves érotiques. Merde. Ce n’était pas la première fois que je fantasmais à son sujet mais je n’étais jamais passé à l’acte.

Mes mains étaient sur elle… mes doigts en elle.

-Putain de merde.

Et si je ne m’étais pas réveillé ? Jusqu’où serais-je allé ? Syd était intouchable pour les mecs comme moi.

J’étais sur le point de me relever pour aller la voir et m’excuser encore, mais je me ravisai. Parce qu’une fois le choc passé, je me souvenais maintenant de ce qui m’avait tiré du meilleur rêve que je faisais depuis longtemps – qui n’en était pas un.

Un bruit qu’avait fait Syd.

Un bruit qui n’exprimait ni de la peur de du dégoût. Chaque cellule de mon corps reconnaissait ce doux gémissement haletant. Elle y prenait du plaisir. Encore mieux, elle semblait ne plus dormir depuis un bon moment. Elle s’était forcément rendu compte de ce que je faisais et ne m’avait pas arrêté.

Nom de dieu, elle m’avait laissé faire.

Non seulement ça, mais elle était complètement trempée. Et ce n’est pas à moi que l’on allait apprendre ce que ça voulait dire. Pourtant, pour la première fois de ma vie, j’étais complètement déboussolé devant une fille qui mouillait pour moi. Mon cerveau faisait un blocage, même si mon corps, lui, savait très bien ce qu’il voulait.

Me laissant tomber sur le dos, je poussai un grognement qui résonna dans toute la chambre. Je contemplai le plafond. J’avais plus de chance de me voir pousser des ailes que de me rendormir cette nuit. Surtout quand j’avais déjà toutes les peines du monde à ne pas retourner dans le lit de Syd pour reprendre les choses exactement là où je les avais laissées.

Je remercie Charlotte et les éditions J’ai Lu pour leur confiance et ce service presse. 

9 réflexions sur “A huis clos > Jennifer L. Armentrout

  1. Pingback: Une semaine, nos lectures, nos avis | Le monde enchanté de mes lectures

  2. Pingback: Bientôt dans vos Pals – À demi-mot > Jennifer L. Armentrout | Le monde enchanté de mes lectures

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s