Développement personnel·Romans

Le premier jour de ma nouvelle vie > Marie-Laure Cuzacq

le-premier-jour-de-ma-nouvelle-vie-944186-264-432

Éditeur : ESI Romans

Date de sortie : 8 juin 2017

Lien d’achatAmazon

Un mari aimant, deux enfants magnifiques, un travail : alors qu’elle pensait que c’était ça, le bonheur, Fanny se rend compte qu’il manque malgré tout quelque chose à sa vie. Dépassée par les exigences du quotidien, la jeune femme réalise qu’elle n est pas heureuse. Une drôle de rencontre va bouleverser son existence. Et si ce qui manquait à Fanny, c’était l’estime d’elle-même ? Bien décidée à changer, elle se heurte à l’incompréhension de son entourage. Parviendra-t-elle à écrire un nouveau chapitre de son existence sans y laisser trop de plumes ?
Ce livre en deux parties se lit d abord comme un roman, puis l’auteure propose aux lecteurs de s’impliquer à travers une série d’exercices et de conseils pratiques inspirés de ceux qui ponctuent le parcours de Fanny, l’héroïne. Une manière d’entamer le changement pour celles et ceux qui le souhaitent !


Mon avis – Note 4,5/5

Je souhaite remercier Carole qui m’a fait parvenir ce roman qui je crois était vraiment fait pour moi. Ce livre se lit comme un roman pour terminer sur une partie coaching.

Ici le thème ? L’estime de soi. Nous allons découvrir l’histoire de Fanny, 38 ans, qui fait ,en quelque sorte, une crise de la quarantaine. Elle fait le bilan de sa vie familiale et professionnelle en ressentant certains doutes. Une rencontre fortuite, des envies de changement, le regard et le jugement de son entourage. Nous allons voir tout cela dans ce récit qui certes s’avère assez simple et assez prévisible, mais je pense que c’était là le but de l’auteure. De nous permettre de voir clair entre les lignes, de mettre des mots sur les émotions que l’on va ressentir à la lecture du roman, pour mieux aborder la partie coaching.

Evidemment le récit de Fanny parlera à de nombreuses femmes et hommes, car cela peut-être dans le sens inverse. Il y a plusieurs choses que j’ai aimé, déjà et bien il est facile de s’identifier à l’héroïne, Fanny c’est un peu madame tout le monde, elle représente à merveille la femme trentenaire à l’aube de ses 40 ans. Mariée, deux enfants, elle a sur le papier, tout pour être heureuse mais malgré tout quand elle y regarde de plus près… et bien le bilan n’est pas aussi rose qu’il en a l’air. Mais c’est difficile de faire cette introspection. De voir ce qui bloque et de trouver le courage d’y remédier.

La scénario de ce roman nous pousse vraiment à faire le bilan sur notre estime de soi. Avons-nous confiance en nous et en nos capacités à être heureux ? L’histoire est limpide, elle coule de source, l’auteure a une plume très agréable, teintée de sentiments, d’interrogations très pertinentes. J’imagine que ce roman plaira aux personnes qui ont vraiment envie de faire ce travail sur eux-mêmes. J’avoue être la cible idéale de ce genre de récit, c’est la toute première fois que je lis un livre qui allie roman et développement personnel. La seconde partie vous propose une série d’exercices et de conseils pour améliorer son estime de soi. J’ai pour ma part commencé à regarder globalement ce que l’auteure nous proposait et j’ai décidé de faire ce travail sur plusieurs jours, pour analyser au mieux mon ressentiment et voir si cela est porteur sur le long terme. Car c’est un cheminement et c’est ce que l’on voit avec l’histoire de Fanny, certaines choses ne sont à prendre à la légère. Marie-Laure Cuzacq sait de quoi elle parle, elle a écrit de nombreux ouvrages de développement personnels, et ces conseils sont pertinents. 

En bref, ce fut pour moi une expérience de lecture très enrichissante. Je pense que ce genre d’ouvrage plaira malgré tout davantage aux personnes qui ont besoin de renforcer leur estime de soi. Car le roman en lui-même est très sympa à lire et assez symbolique en ce qui concerne le thème. Il se pourrait que certains lecteurs ne l’apprécie pas plus que cela s’ils ne perçoivent pas le message que l’auteure souhaite faire passer avec l’histoire de Fanny. Personnellement j’ai aimé la simplicité et le cheminement de l’histoire, on se laisse porter par la plume de l’auteure en réfléchissant à notre propre vie. C’était une première pour moi que de lire un roman coach et je dois avouer que je ne regrette pas.


Extrait  

J’ai eu 38 ans il y a huit jours, le 21 août. 38 ans, ce n’est ni vraiment jeune, ni vraiment vieux. C’est dans une sorte d’entre-deux inconfortable, ce qui décrit à merveille mon état d’esprit actuel… Je ne sais plus trop où j’en suis !

Je n’ai pas raté ma vie, attention ! Non, je l’ai même plutôt bien réussie, si l’on regarde tout cela objectivement. Je suis mariée depuis quinze ans. J’aime mon mari et je crois pouvoir dire sans me tromper qu’il m’aime aussi. J’ai deux enfants magnifiques : Quentin, bientôt 12 ans, et Leila, 6 ans aujourd’hui (enfin, il y a deux jours, mais ça tombait un jeudi… pas idéal pour la « boum »). J’ai bien réussi professionnellement : je suis cadre technico-commercial dans une boîte d’intérim et je gagne confortablement ma vie. On a même acheté un appartement dans Paris, un soixante-cinq mètres carrés certes, mais dans le onzième, un quartier que j’adore. Bon d’accord, les mensualités sont énormes, mais qui n’a pas un crédit sur les bras de nos jours ?

Alors oui, c’est sûr, il y a aussi des points noirs. D’abord, je vieillis. Bientôt la barre fatidique des 40 ans, un premier bilan… la midlife crisis peut-être même ? Ensuite, je bosse comme une tarée parce que mon patron est le fils caché d’Hitler et de Staline, et ne me laisse aucun répit. Et mon boulot n’est pas vraiment épanouissant. Mais il faut bien le payer, ce crédit, n’est-ce pas ?

Je remercie Carole et les éditions ESI pour leur confiance et ce service presse. 

2 commentaires sur “Le premier jour de ma nouvelle vie > Marie-Laure Cuzacq

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s