Sea, sex & me #3 > Ann Fox

19369781_877375549083462_1809965201_nÉditeur : Addictives

Nombre de pages : 111

Kindle (2,99€) : ICI

Spring Break : sept jours de fêtes complètement déjantées, sept jours pour devenir une autre !
Désireuse de changer son image de petite fille sage et coincée, Ella est prête à relever tous les défis que lui lancera sa meilleure amie pour le Spring Break.
Les fêtes sont folles, les nuits débridées, et plus aucune règle ne s’applique. Pas même celle qu’Ella s’était fixée à vie : éviter Hunter, le cousin de sa meilleure amie.
Il est arrogant, méprisant, sûr de lui… et irrésistible. Mais il la voit comme une gamine.
Ella compte bien lui montrer qu’il se trompe sur elle.
Mais Hunter n’est pas venu faire la fête, il a un objectif bien précis. Et son plan n’inclut ni Ella, ni le désir, et encore moins les sentiments !
Ils se détestent autant qu’ils s’attirent, et le danger n’est jamais loin…

***

Sea, sex & me, volume 3 sur 7

 

Ma note : 5/5

Mon avis

Si précédemment, j’avais comme des envies meurtrières, elles se sont un peu calmée avec ce troisième épisode, sauf que la fin de celui-ci, est méga frustrante également. Grrrrgrrrrgrrrr

Non mais sérieusement, c’est quoi tout ce panel d’auteurs qui me rendent complètement folle ?

Nous terminions le volume précédent sur l’annonce d’Hunter à Ella, le moment où, pour son bien à elle, il lui dit qu’il ne peut rien avoir de plus entre eux. Pourtant, Hunter a du mal avec cette séparation, il ne supporte pas le mal qu’il lui a fait, même si c’est pour une bonne raison.

S’il y en a une qui me déçoit dans son comportement, c’est bien Paris, elle qui se dit l’amie de Lula. Ce comportement à la fin de ce volume est pour moi carrément indigne d’une véritable amie, mais j’espère malgré tout qu’elle ouvrira les yeux. Je ne vous dévoile pas le pourquoi évidemment, il faudra le découvrir par vous-mêmes 🙂

Une autre qui me met littéralement hors de moi ? Hillary … elle m’énerve cette fille à se croire tout permis et à toujours rabaisser Ella. Cette fille est l’exemple type de la frustration.

Par contre, malgré la fin du volume précédent, eh bien j’ai un gros faible pour Hunter 🙂

Bon ben … Viiiiite la suite que je puisse retourner au Mexique 🙂 🙂

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour leur confiance.

 

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s