New Adult

A tout hasard > Jamie McGuire

a-tout-hasard,-l-integral-930374-264-432

ÉditeurJ’ai lu pour elle

CollectionBest

Lien d’achatAmazon

Trois mois. C’est le temps qu’il reste à Erin Easter dans sa ville natale de Blackwell. Une fois son diplôme en poche, elle pourra partir à l’université et ne plus jamais revenir en arrière. Là, elle n’aura plus à vivre avec une mère démissionnaire et alcoolique, plus à subir les moqueries de ses camarades, et encore moins la comparaison incessante avec deux filles qui portent le même prénom qu’elle, mais qui ont tout quand elle n’a rien. Tout, notamment Weston, la star du lycée, qui, non content d’être le sportif le plus populaire, est aussi d’une grande gentillesse à son égard. Alors qu’Erin rêve à lui et à une vie meilleure chaque nuit, un heureux hasard pourrait changer sa situation du tout au tout…


Mon avis – Note 4/5

Un nouveau roman de Jamie McGuire ? Je n’ai pas hésité, j’ai tellement aimé ses précédents romans qu’il fallait que je la lise à nouveau.

Dans l’ensemble, [A tout hasard] a été une très bonne lecture, j’ai néanmoins relevé quelques détails qui m’ont légèrement dérangée. A certains moments, le haussement de sourcil était de sortie.

Avec l’histoire d’Erin Easter, on est dans un genre new adult, une bonne partie du récit se déroule au lycée, et à ce niveau là, l’auteure a plutôt bien géré l’ambiance et les réactions de nos personnages. Cependant, un manque de cohésion s’est fait sentir au fil des pages, des rebondissements qui sont survenus trop vite, et qui ont entraînés des attitudes disproportionnées de la part de tous les protagonistes.

Erin Easter n’a qu’une hâte, quitter la petite ville de Blackwell. Depuis l’école primaire, elle est le souffre douleur d’Erin Alderman et Erin Masterson. Les points communs entre ces trois filles ? Elles portent le même prénom et elles sont nées le même jour. Quel drôle de hasard, n’est-ce pas ? Erin Easter ne mène pas du tout la même vie que les deux autres Erin, elle vit avec une mère alcoolique et doit se démener au travail pour subvenir à ses besoins. Et puis, il y a Weston, la star du lycée, qui se trouve être quelqu’un de gentil malgré les apparences. Erin nourrit certains sentiments à son égard, et un jour, un heureux hasard pourrait bien les rapprocher.

En débutant ce roman je ne savais pas vraiment où l’auteure souhaitait nous emmener, et puis très rapidement un rebondissement vient bouleverser l’équilibre précaire de la vie d’Erin Easter, elle qui a toujours dû essuyer les moqueries et les méchancetés des autres élèves. Erin est une héroïne avec une force de caractère incroyable, au fil des années elle a su se forger une carapace pour réussir à ne pas sombrer face à ce harcèlement incessant. Les questionnements l’assaillent, mérite-t-elle cet acharnement ? Qu’a-t-elle fait pour alimenter la haine de ses camarades de classe ? 

Je suis assez vite entrée dans l’histoire, la plume de Jamie McGuire s’avère aussi bonne que dans ses précédents romans, mais j’ai tout de même relevé quelques bémols dans l’histoire d’Erin. Il y a un manque de profondeur dans l’exploitation des rebondissements, on passe vraiment du coq à l’âne et cela peut être perturbant. Les thèmes que l’auteure traitent sont très poignants mais hélas trop survolés, c’est dommage car cela enlève de l’intensité et de la crédibilité à l’histoire.

Pourquoi j’ai aimé l’ensemble de l’histoire ? Parce que malgré les petits couacs, le scénario est tout de même très bien trouvé, je dois avouer que si j’ai vu venir certaines choses, j’ai été totalement surprise par d’autres révélations. Les personnages nous permettent de réagir à toutes les situations, j’ai été touchée par l’histoire d’Erin, parce qu’honnêtement personne ne voudrait vivre ce genre de harcèlement, cet acharnement inhumain. Il y a aussi beaucoup d’aspects de l’histoire que j’ai aimé, notamment la façon dont Erin évolue, la façon dont elle réagit face à certaine problématique. Notre héroïne est loin d’être immature, elle s’est élevée seule face à l’adversité. Le plus dommage, c’est le manque de crédibilité face au plus gros rebondissement de ce roman.

La romance est mignonne, j’avoue que dans le chaos de la vie d’Erin j’ai ressenti comme un soulagement lorsqu’elle se rapproche de Weston. Notre héros masculin n’est pas super accrocheur, j’ai bien aimé son personnage, mais il ne m’a pas fait rêver, je l’ai trouvé trop centré sur lui-même malgré son attachement pour Erin. On le découvre sous diverses facettes, ce qui est un point positif. Jamie McGuire nous donne aussi des personnages à détester, j’adore ça quand je peux pousser une colère à cause de certains protagonistes.

En bref, si ce roman m’a fait passer un bon moment, il reste néanmoins un cran en dessous par rapport à ce que l’auteure nous a déjà proposé. Le scénario est très bien trouvé, les thèmes abordés apportent une énorme potentiel à l’histoire, mais la dynamique aurait méritée d’être différente, moins précipitée et plus réfléchie dans les réactions et attitudes de nos personnages. Il manque aussi un épilogue, parce que la fin ne m’a pas comblée comme je l’aurai voulu. Cela reste une romance new adult très addictive que j’ai lu sans difficultés et qui plaira j’en suis sûre à bon nombre d’entre vous. Une lecture agréable mais pas le meilleur roman de l’auteure.


Extrait 

-Quand tu penses suffisamment à quelque chose, tu commences à en rêver. Et quand tu rêve suffisamment de quelque chose, tu en viens à espérer qu’elle devienne réalité. (Il soupira.) Je pense à toi tout le temps, Erin. J’avais envie de te parler depuis des années, mais j’étais tellement nerveux… Je ne savais pas quoi te dire, et je redoutais ta réaction si je le faisais. Et puis j’avais peur que tu penses que je ne faisais qu’essayer d’aider Alder à te tourmenter. Je sais que j’ai mal choisi mon moment, parce qu’on s’apprête tous les deux à prendre des chemins différents, mais j’ai développé un véritable don pour t’aimer à distance.

J’avais fait tellement d’efforts pour ne jamais pleurer devant quiconque que j’éprouvai un moment de panique en sentant les larmes me monter aux yeux et la première rouler sur ma joue. Je l’essuyai rapidement.

Weston posa ses pouces de chaque côté de mon visage, se pencha en avant, et s’arrêta avant de murmurer :

-Je peux t’embrasser ?

Je remercie Charlotte et les éditions J’ai lu pour leur confiance et ce service presse. 

3 commentaires sur “A tout hasard > Jamie McGuire

  1. J’ai beaucoup moins aimé que toi à cause justement de l’incohérence dans les réactions des personnages… C’est juste pas vraisemblable. Je comprend néanmoins que tu aies aimé histoire est très originale. Mais malheureusement je n’ai pas aimé autant que je l’aurai voulu 😑

    Aimé par 1 personne

    1. Oui tout à fait y avait vraiment des choses qui étaient pas logique au niveau des réactions des personnages et aussi la gestion du deuil qui m’a un peu choquée !

      J'aime

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s