Extraits

L’extrait du Jeudi – Seduce me > Gina Gordon

1499975139979.jpeg

Aujourd’hui je vous propose un extrait érotique de [Seduce me], le premier tome de la saga [Temptation] de Gina Gordon paru aux éditions Harlequin dans la collection &H.

Seigneur !

Les grandes questions spirituelles, le paradis, l’enfer, le salut, tout ça… ça n’avait jamais été mon truc. Je n’y connaissais rien et je m’en fichais pas mal.

Mais sur le moment… Je me serais converti aux croyances d’Everly rien que pour sentir ses lèvres autour de ma queue.

J’ai ouvert le robinet de la douche. Pendant que l’eau chauffait, j’ai enlevé mon T-shirt et, sans me laisser le temps de réfléchir, j’ai ôté mon short et mon boxer dans le même mouvement.

Everly me regardait avec une expression gourmande qui valait mille compliments. J’aimais ce regard ravi qui flattait ma vanité de mâle, ce petit sourire en coin qui signifiait, d’après mon expérience, que des pensées coquines lui traversaient l’esprit.

Je suis retourné vers elle pour l’aider à se déshabiller. Le pantalon de yoga. Puis la culotte. Quant à ses seins, j’avais une meilleure idée.

Imaginer Everly accroupie devant moi, sa bouche sur mon sexe semblait l’idée la plus sexy du monde. Mais si on ajoutait à la scène ses petits seins dans sa brassière de sport, c’était encore mieux.

-Garde ça.

Elle a ri en secouant la tête et m’a suivi dans la baignoire. J’ai tiré le rideau pour que la vapeur nous enveloppe.

Je l’ai attirée contre moi, ma main à plat sur le bas de son dos. A vrai dire, très vite, je lui ai empoigné les fesses.

Sa respiration s’est accélérée, comme toujours dans les moments chauds. J’ai senti les battements de son cœur contre ma poitrine, aussi frénétiques que les miens.

-Je veux te donner du plaisir.

-Tu le fais toujours, bébé, ai-je dit en l’embrassant. Toujours.

-Non, mais… beaucoup de plaisir.

Ses yeux rivés aux miens, elle s’est agenouillée.

Oh ! Bordel ! On y était. Enfin. J’avais très envie de faire l’amour avec elle, mais être à l’intérieur de sa bouche… j’y pensais tout le temps. Quelque chose à voir avec sa petite langue rosée dont le bout pointait quand elle réfléchissait.

Mon cerveau a disjoncté dès que ses lèvres ont touché ma queue. Elle m’a embrassé, bouche ouverte, et sa langue à frôlé mon gland avec délicatesse…

Une délicatesse exquise.


Et un second extrait, plus doux ❤

Chaque fois, avec elle, c’était comme un lever de soleil. Même dans le noir, elle était le rayon de lumière qui m’apportait l’espoir. Pour l’avenir. Pour mes choix. Pour la vie qui pourrait un jour être la mienne.

Pour commander le roman, ce que je vous recommande faire, c’est par ICI

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s