Romance érotique·Sagas

Temptation #1 – Seduce me > Gina Gordon

9782280370172

ÉditeurHarlequin

CollectionCollection &H

Date de sortie : 5 juillet 2017

Lien d’achatAmazon

Il n’est pas un homme bien, il est celui dont elle a besoin.

La vie d’Everly a été une suite ininterrompue d’obligations et de soirées révisions. Sur le point de terminer sa fac de droit, elle n’a toujours pas trouvé le temps d’accomplir ne serait-ce qu’une seule des « expériences incontournables » dont sa grand-mère lui a dressé la liste avant de mourir. Jusqu’au jour où elle rencontre Max Levin. Il est arrogant, amoral et macho. Bref, pas son genre. Soit exactement l’homme parfait pour mener à bien la première expérience de sa liste : « Sors avec un homme auquel tu n’aurais même pas adressé la parole. » Sauf que, très vite, le vent de liberté que Max fait souffler sur sa vie bien réglée menace de tout emporter sur son passage : son avenir tout tracé, ses certitudes et bien plus encore…


Mon avis – Note 4,5/5

Ce roman a été un véritable défi livresque pour moi, tout simplement parce que notre héros Max Levin travaille dans l’industrie du sexe, plus précisément dans la production de films pour adultes… et vous allez rire… mais je déteste les films pornographiques… là encore vous allez vous dire, elle est gonflée celle-là qui adore les romances érotiques ! Et oui c’est très paradoxal, je vous l’accorde, bref l’univers de ce roman n’avait rien pour me plaire en théorie, mais en pratique, je peux vous dire que Gina Gordon a su tirer son épingle du jeu en nous proposant une romance érotique très osée dans un univers noirci par tous les préjugés que l’on peut avoir  sur l’industrie du sexe. Cela pourrait repousser certaines lectrices et c’est là que j’entre en jeu pour vous assurer que si vous aimez les romances érotiques vous ne pourrez qu’aimer l’histoire d’amour atypique de Max et Everly. L’univers du roman contribue à l’originalité et à la crédibilité de l’histoire.

Le fait que je vous révèle l’univers  professionnel de Max pourrait être vu comme un spoiler, mais je ne me voyais pas du tout écrire mon avis sans le mentionner parce que malgré tout c’est sur ce thème que s’articule l’histoire de nos deux héros, mais pas que cela évidemment car vous verrez que Gina Gordon a maîtrisé à la perfection les tenants et les aboutissants de l’histoire.

Everly est une jeune femme sage et appliquée. Elle travaille d’arrache pied pour réussir ses études d’avocate. Blasée par sa vie inintéressante, elle ne pense qu’à une chose… Accomplir les expériences incontournable de la liste que sa grand-mère lui a laissé avant de mourir. Sa rencontre avec Max Levin va lui permettre de débuter sa liste, arrogant, sûr de lui et macho, il sera parfait pour cocher le premier point de sa liste qui est « Sors avec un homme auquel tu n’aurais même pas adressé la parole. » Sauf que très vite Max va bouleverser son quotidien et son avenir tout tracé, ses certitudes et bien plus encore…

Je félicite les éditions Harlequin de nous proposer des romances toujours plus originales et addictives. [SEDUCE ME] de Gina Gordon est destiné à un public adulte et averti, l’érotisme a une place très importante dans le récit et le milieu dans lequel évolue notre héros est tout de même particulier, vous aurez donc des scènes érotiques très intenses, osées, parfois assez poussées et peu conventionnelles. Mais qu’en est-il de l’intrigue ? Et bien, l’auteure nous propose une romance vraiment passionnelle, avec un côté très doux et un autre côté plus piquant et coquin. J’ai aimé le contraste entre le sexe et les sentiments. Max Levin, notre héros est un homme désabusé, son arrogance et son machisme démontre juste sa désinvolture. Héritier de White Lace Production, Max est sacrément bon dans son métier, mais le sexe ne représente plus rien à ses yeux. Jusqu’à sa rencontre avec Everly. Notre héros est un personnage complexe, je l’ai trouvé vraiment intéressant, le fait qu’il travaille dans l’industrie du sexe m’a poussé à voir au-delà de son rôle au sein de l’entreprise de son père. Gina Gordon décortique bien le caractère de son personnage masculin, l’évolution de Max est vraiment plaisante à suivre, je me suis énormément attaché à lui, à l’homme qu’il est au-delà de son étiquette de producteur de porno. Max a énormément de qualités humaines.

Gina Gordon a confronté deux personnages totalement opposé ! Imaginez-vous une jeune femme douce, peu expérimentée avec une vie bien rangée… et un homme connu comme étant le digne héritier de la plus gros boite de production de films pour adultes, homme qui s’avère être arrogant, intimidant et qui baigne dans le sexe depuis son plus jeune âge… L’auteure a fait de leur différence une force, et c’est la que réside tout l’intérêt du roman, en plus des scènes torrides qui vous ferons suer à grosses gouttes.

J’ai tout de suite adoré les deux personnages principaux. Leur lien se tisse très vite, et la dynamique de la romance m’a vraiment enchanté. On a une histoire d’amour vraiment mignonne, douce et sincère en parallèle avec un contenu érotique mesuré et décomplexé. Gina Gordon ne s’est pas précipité, elle est allé étape par étape pour séduire ses lecteurs avec l’histoire de Max et Everly. 

J’ai aussi trouvé les personnages secondaires très intéressants, ils apportent beaucoup de poids à l’histoire, provoquent des rebondissements qui relancent sans cesse l’intrigue. Certaines révélations m’ont prise au dépourvu, preuve que Gina Gordon a su me surprendre.

L’auteure a aussi fait de l’univers de son roman un point très positif, si si c’est moi qui vous dis ça… J’ai été étonnée de ne pas être dérangée par le côté sexe du métier de Max, Gina Gordon ne s’est pas lancée au hasard, elle nous plonge dans une ambiance qui transpire le sexe, elle pousse le lecteur à abandonner la raison, car en amour la raison ne l’emporte jamais, tout comme avec le désir et l’excitation. Au-delà du fait que nous soyons dans une romance érotique, nous avons aussi un scénario très solide qui met en scène des personnages au prise avec leur émotions contradictoires, nos personnages seront en constante remise en question. Everly et Max vont se faire du bien, dans tous les sens du terme. L’aspect psychologique m’a énormément plu, c’est d’ailleurs pour cela que j’aime autant les romances érotiques, parce que cela met souvent en lumière la complexité des relations amoureuses, quand le récit est de bonne qualité, bien entendu.

Ici ce que j’ai vraiment le plus aimé c’est le contraste entre la douceur et la sauvagerie de leur relation. Entre leurs sentiments et leur désir. Les thèmes abordés par l’auteure nous permettent de bien cerner nos personnages, que ce soit avec les notions de famille, d’amitié ou encore d’avenir.

La plume et le style de Gina Gordon sont tout ce que j’aime. C’est addictif ! Sa plume a plusieurs nuances, elle sait s’adapter à toutes les situations qu’elle nous propose dans l’intrigue, je dois dire qu’elle a réussi à m’émouvoir, à me faire rire et aussi à m’exciter avec des scènes érotiques de haut niveau, un érotisme osé, cru et grisant. L’humour est comme je l’aime, permanent dans le récit. Certaines scènes deviennent si drôles que j’en ai eu les larmes aux yeux tellement j’avais envie de pleurer de rire.

En bref, [Seduce me] ravira toutes les lectrices qui aiment la romance érotique. Gina Gordon nous propose un récit tantôt doux, tantôt sulfureux avec une intrigue très addictive et captivante. [Seduce me] c’est la tentation livresque à déguster sans culpabilité. Je ressors totalement sous le charme de l’histoire d’amour de Max et Everly, j’ai été touchée par le fond de l’histoire qui s’avère moins léger qu’il n’y paraît. L’érotisme bien qu’omniprésent est très bien dosé, il n’empiète pas sur le scénario, l’auteure a su insérer les scènes torrides au bon moment pour faire monter la température. Une belle réussite que je vous conseille si vous aimez le genre.


Extrait 

Il y a des gens qui pensent que rien n’est plus beau dans ce bas monde qu’un coucher de soleil. Pour d’autres, c’est une fleur qui s’ouvre, pour d’autres encore, le sourire d’un bébé. Ce sont, certes, des choses d’une beauté indiscutable, mais pour moi, elles ne tenaient pas la comparaison avec le visage d’Everly au moment de l’orgasme.

Je ne pourrais jamais oublier. L’image était gravée au feu dans ma mémoire. Enregistrée de façon indélébile dans mon lobe temporal.

Cet instant-là, sur fond de ciel rose, orangé et pourpre qui mettait en valeur son teint diaphane, c’était ce que j’avais connu de plus proche d’une révélation mystique.

Une autre révélation s’est produite au moment où elle avait enfin osé s’abandonner au plaisir pour me laisser m’occuper d’elle. J’avais su, d’instinct, comment l’encourager, jusqu’où la pousser, à quel moment la laisser s’envoler.

C’était beau. Enivrant. Et je voulais renouveler l’expérience encore et encore.

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin pour leur confiance et ce service presse. 

2 commentaires sur “Temptation #1 – Seduce me > Gina Gordon

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s