Sagas·Thriller/Policier/Polar

Mon ennemi Arnie > Jeremy Behm

mon ennemi arnie

Éditeur : Syros

Nombre de pages : 288

Livre (15,95€) : ICI

Kindle (11,99€) : ICI

Un jeu de piste machiavélique, terrifiant… et extrêmement drôle !

Arnie Spencer est un adolescent extraordinaire, un héros. Personne, à Ithaca, n’est près d’oublier cette nuit d’été durant laquelle il est venu à bout d’un serial killer qui terrorisait la petite ville depuis des mois. Seulement, tout le monde n’est pas dupe. Deux de ses camarades de lycée étaient avec Arnie la fameuse nuit. Fox et Cliff savent qu’il n’est pas le sauveur au destin tragique, mais plutôt un psychopathe en puissance, celui qui se fait appeler le « Chat de Schrödinger ».
Encore faut-il qu’on les croie !


Ma note : 4/5

Mon avis

 » Mon ennemi Arnie » est la suite de « Mon ami Arnie », mais ils peuvent se lire indépendamment, bien entendu, c’est toujours mieux de lire dans l’ordre, mais vu que je fais toujours tout à l’envers ! 🙂

Ce qui est certain, c’est que mai tenant que j’ai lu celui-ci, j’ai trop envie de découvrir le premier. Donc, après vous avoir parlé de ce tome, je ne manquerai pas de le faire pour le premier qui figure maintenant dans ma très longue liste de livres à acheter 🙂

En fait, cela me fait un peu penser à la série télé « Dexter », si vous connaissez, alors vous voyez dans quel univers l’auteur nous embarque.

Si vous n’aimez pas spécialement les livres où l’hémoglobine est bien présente, vous ne pourrez vraiment apprécier cette lecture. Cependant, vous passeriez à côté d’un bon livre qui a réussi à me faire frissonner.

Tout les éléments que l’on attend de trouver dans un thriller sont réunis, que ce soit l’angoisse, ou encore le suspens, vous n’en manquez pas durant votre lecture.

Imaginez un pamplemousse, non pas un jaune bien amer, mais un rose, ceux qui mélange l’amertume du pamplemousse au plaisir de se faire du bien en mangeant un fruit. Vous y retrouvez dans chaque quartier, le goût amer du pamplemousse, mais vous avez également ce petit goût sucré qui cache un peu cette amertume. Imaginez ce livre comme un pamplemousse dont vous auriez séparé chaque quartier. Vous commencez par en manger un, puis deux, puis trois, et vous ne pouvez vous empêcher de l’achever. Un chapitre est un quartier de ce pamplemousse, plus vous en lisez, plus vous voulez absolument continuer jusqu’au dernier.

Un thriller palpitant qui ne pourra que plaire aux amateurs du genre.

Merci à Audrey chez LP Conseils pour sa confiance.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s