Miss Peregrine et les enfants particuliers – Tome 3 : La bibliothèque des âmes > Ransom Riggs

Miss Peregrine 3

Éditeur : Le livre de poche

 Poche : ICI

Broché : ICI

Kindle : ICI

Dans le Londres d’aujourd’hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres. Ils retrouvent leur trace grâce au flair aiguisé d’Addison, l’illustre chien particulier doué de parole. Ils rejoignent ainsi l’Arpent du Diable, une boucle temporelle à la réputation effroyable où séjournent les particuliers les moins recommandables…

4 etoiles

Dans ce troisième tome on continue avec Jacob et Emma qui poursuivent leur périple dans le but de sauver Miss Peregrine et les autres ombrunes mais aussi leurs amis qui entre-temps se sont fait capturer par les Estres.

Quand on commence « La bibliothèque des âmes » on se replonge direct dans l’histoire où le tome 2 (Hollow City) nous avait laissé c’est-à-dire dans la station de métro, ce début annonce une poursuite des aventures tout aussi exaltante, palpitante qu’on a pu  le voir dans les tomes précédents et ce fût le cas, jusqu’à ce que la trace des enfants particuliers (plus récente) flairé par Addison mène dans un endroit pas très fréquentable, un endroit beaucoup plus sombre, à l’opposé du monde des particuliers tel qu’on le connaît, un endroit où il n’est pas très prudent de s’y promener surtout si on ne connaît pas les dangers qui guettent cet endroit. Un décor qui s’apparente fortement à l’enfer. Ceci dit une bonne cachette pour les Estres.

Dès qu’on rentre dans cette partie de l’histoire, les événements qui surviennent nous paraissent interminables. Tout ce qu’on souhaite à la lecture de ce passage c’est que ça se termine et qu’on passe à autre chose, qu’on passe à un autre décor. Mais malheureusement cela ne sera pas le cas avant quelques scènes encore. C’est cette longueur, je trouve, qui a étouffé un peu l’histoire. Pourtant dans ce passage il se passe certaines choses, surviennent des rebondissements, de nouvelles rencontres, etc … Et on ne peut pas le qualifier de plat, mais néanmoins plus j’avançais, plus je trouvais qu’il ne me suscitait pas tant que ça un grand enthousiasme.

Après ce passage incommensurable, c’est une nouvelle bouffée d’air frais, on reprend plaisir à lire et à poursuivre cette aventure. L’enthousiasme perdu revient au galop et l’envie de savoir ce qui va se passer, comment le sauvetage de l’ensemble des prisonniers va se dérouler, si au final ils vont réussir… se fait ressentir de nouveau et cette sensation est agréable. On a l’impression que les choses « sérieuses » vont enfin commencer. Mais j’ai trouvé dommage que cela n’arrive qu’à la quasi-fin du livre. Ceci dit le grand final que nous à concocter Ransom Riggs valait vraiment le coup d’attendre.

Parce que cette fin est juste G.E.N.I.A.L.E, je ne m’attendais pas à cette possibilité et je dois dire que j’ai été agréablement surprise du choix qu’avait fait l’auteur. C’est une très bonne et belle fin, je crois qu’on ne pouvait pas rêver mieux que celle-ci. Pour dire je trouve que cette fin est tellement G.E.N.I.A.L.E qu’elle rattrape toute cette longueur et lourdeur de ce fameux passage et qu’on l’oublierait presque. D’ailleurs vu la tournure qu’a prise cette fin on peut envisager à une éventuelle suite, mais cela dépendra du bon vouloir de l’auteur.

Ce que j’ai remarqué également au fur et à mesure de la lecture c’est que le duo que forment Jacob et Emma fonctionne toujours aussi bien. On aime ces deux jeunes, par leur force et leur courage mais aussi via le lien qu’ils entretiennent entre eux. Ils sont toujours aussi attachants. J’ai aimé les suivre durant cette grande aventure.

Une belle et grande saga écrit par un grand auteur.

Je crois qu’après avoir lu cette saga je peux affirmer que cette saga fait partie de la liste des « incontournables », des livres à lire absolument. Évidemment cela reste mon simple et humble avis.

En bref, ce troisième tome reste bon, malgré un passage qui traîne en longueur et où les scènes intéressantes arrivent un peu tardivement dans la lecture, pour ne pas dire à la quasi-fin du livre. Mais avec une fin tellement géniale. Et je pense que c’est la seule chose qu’il faut retenir.


Remarque :

La saga « Miss Pergrine et les enfants particuliers » est tellement riche, que ce soit au niveau des personnages, des décors, des rebondissements, de l’action… Que le film adapté et réalisé par Tim Burton n’est pas du tout à la hauteur des livres et de l’histoire de Ransom Riggs, malgré la qualité de l’image.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s