Furious Rush #1 > S.C Stephens

furious-rush,-tome-1-946531-264-432

ÉditeurHugo & Cie

CollectionNew Romance

Date de sortie : 6 juillet 2017

Lien d’achatAmazon

Mackenzie Cox a beaucoup de choses à prouver. Fille d’un pilote de moto de légende, elle veut montrer à ce milieu sportif dominé par des hommes qu’elle a hérité du talent de son père. La dernière chose dont Kenzie a besoin est que ces projets soient contrariés par le tout nouveau pilote de son équipe rivale, Hayden Hayes. Issu du monde des courses de rue illégales, Hayden trouble immédiatement Kenzie.

Kenzie et Hayden se challengent mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense, et absolument interdite, attirance.

L’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fait son possible pour respecter les règles mais lorsque son équipe rencontre une crise financière, elle cherche de l’aide auprès d’Hayden. Et si lors de ces rendez-vous nocturnes secret, la tension monte encore d’un cran, Kenzie a trop à perdre pour laisser libre cours à ses désirs. Surtout lorsqu’elle commencera à soupçonner Hayden de continuer les courses de rue illégales.


Mon avis – Note 🌟🌟🌟🌟/5

Ce premier opus aurait pu être un coup de cœur, je ne suis pas passé loin et je vais vous expliquer pourquoi.

Le début du récit est assez lent et trop descriptif, ce qui fait qu’il est difficile de rentrer de suite dans le vif du sujet. Le début n’est pas fluide, très peu de dialogues, la narration traîne parfois en longueur et c’est dommage car c’est ce qui me fait passer à côté du coup de cœur. Une fois l’histoire lancée à son apogée, j’ai totalement été captivée par l’intrigue et l’univers des courses de motos.

L’ambiance devient très vite survoltée, l’adrénaline se faire sentir lors des compétitions. L’univers que l’auteure nous fait découvrir est palpitant, ce milieu masculin où Mackenzie devra faire ses preuves, être la fille d’un pilote de moto de légende est très lourd à assumer pour elle, elle doit se dépasser sans cesse pour ne serait-ce qu’espérer être à la hauteur pour son père, qui s’avère être très exigeant avec sa fille. Cette année est déterminante pour sa carrière de pilote, elle va devoir être la meilleure, rester concentrée sur ses performances. Et ce n’est pas l’arrivée d’Hayden Hayes dans l’équipe rivale qui va l’aider à rester maîtresse de ses moyens.

Dès le premier regard, le courant passe, à tel point qu’ils se motivent et se challengent mutuellement sur le circuit, jusqu’à ce que cette alchimie s’étende à leur vie intime. Mais de nombreux obstacles vont les empêcher d’être ensemble. L’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Une chose en entraînant une autre, Mackenzie et Hayden vont se retrouver dans une situation sans issue. Ils n’ont pas le droit d’être ensemble…

Je dois dire qu’hormis le démarrage très lent de ce roman, j’ai tout aimé dans l’histoire. Les personnages sont très bien décrits, on fait connaissance avec des personnages aux caractères bien trempés. Mackenzie est une héroïne qui m’a tout de suite plu, elle est audacieuse, passionnée et c’est une compétitrice hors paire. Elle évolue dans un milieu d’homme sans se démonter, elle est victime du machisme qui règne dans cet univers, et pourtant elle s’impose haut la main. C’est une jeune femme qui cherche la reconnaissance de son père, ses choix et ses attitudes vont être bouleversés par l’arrivée d’Hayden dans sa vie. Comment garder le cap quand les sentiments s’en mêlent ? J’ai aimé son personnage pour sa force de caractère, pour sa détermination. Mackenzie est une jeune femme qui n’est pas guidée par l’impulsivité, elle est réfléchie et arrive souvent à se raisonner mais l’amour se trouve là… Et ce n’était pas prévu au programme.

Hayden Hayes est un personnage masculin très secret, je dois dire que l’auteure le rend mystérieux et cela m’a rendu folle à plusieurs moments. Car on a forcément envie d’en apprendre plus sur lui. Issu du monde des courses de rues illégales, Hayden attire l’attention sur lui en rejoignant l’équipe de Keith Benneti, ennemi juré de Jordan Cox, le père de Mackenzie. J’ai eu du mal à me faire un avis sur Hayden, il se dévoile très peu, on ne peut s’empêcher de spéculer sur lui. Est-il un homme de confiance ? Kenzie devrait-elle se laisser aller avec lui ? Je dois dire que mon avis au final est plutôt positif sur lui, l’auteure a su me donner de nombreuses raisons de l’aimer, au-delà du fait qu’il cache pas mal de choses, il est très séduisant, et son histoire personnelle m’a énormément touchée, je me suis du coup beaucoup attachée à lui. Même s’il garde un côté sombre et nébuleux en lui. Le fait que le récit soit narré du point de vue de Kenzie n’arrange pas le fait que l’on se pose énormément de questions sur Hayden. 

Il y a beaucoup de personnages secondaires. Du coté des Cox, vous ferez connaissance avec Nikkie, la mécanicienne de Kenzie, et aussi sa meilleure amie. Nikkie est assez drôle, une jeune femme qui apporte un côté léger à l’histoire. Myles, un des coéquipier de Kenzie se montrera plus sérieux, c’est un jeune homme agréable, son évolution dans l’histoire nous montre d’autres facettes de son personnage, ce qui renforce l’intensité de l’intrigue. Jordan Cox est un homme sévère et exigeant. Son attitude envers Kenzie m’a quelque peu révoltée, je n’ai pas spécialement apprécié son personnage malgré l’excellent rôle qu’il joue dans le scénario. Coté Benneti, et bien il y a Keith, personnage quelque peu effacé malgré le fait qu’il soit un élément central de l’histoire. Keith a un passif avec la famille de Kenzie ce qui apporte de la profondeur au récit car les liens entre les personnages sont tumultueux. D’autres personnages s’ajoutent à ce tableau, dans le milieu des courses de rues. L’auteure a réussi à mettre en scène beaucoup de protagonistes sans jamais perdre le lecteur en toute. 

La romance est très attractive car plusieurs facteurs la rendent passionnée et intense. Tout d’abord, la notion d’interdit rend les choses très excitantes. Kenzie et Hayden sont rivaux, et ça les mets dans une situation inconfortable surtout lorsque l’attirance devient trop forte pour y résister. La romance met du temps à se mettre en place, et cela n’est pas un point négatif, car l’évolution est totalement crédible et cohérente. L’alchimie entre nos deux héros est indéniable, presque une évidence tellement la fusion se fait entre eux. Sur la piste, lors des courses, ils sont seuls au monde, ils se sentent pousser des ailes. J’ai adoré le couple qu’ils forment en secret, l’ambiance est particulièrement chargée sexuellement et pourtant l’auteure a fait de bons choix. Faire monter le degré d’attirance jusqu’à ce que nos personnages assouvissent leur désir. Les sentiments s’installent doucement, la dynamique de la romance est vraiment parfaite, j’ai vraiment été séduite par ce qui se dégage de leur couple.

L’intrigue est rythmée par la rivalité de nos héros, les courses de motos, les trahisons et les sabotages en tout genre. La romance vient s’immiscer dans cet ensemble bourré d’adrénaline. L’univers des courses de moto est très bien exploité, j’avoue que je n’y connais pas grande chose, mais ce que j’ai découvert dans ce roman m’a captivée. Le fait que Mackenzie se fasse sa place dans un milieu d’homme est aussi un gros plus. L’érotisme n’empiète pas sur le scénario, c’est la cerise sur le gâteau, le petit plus qui pimente une histoire déjà très puissante. S.C Stephens nous fait aussi passer un beau message avec cette héroïne qui trouve sa place dans ce milieu masculin, elle nous montre bien que les femmes ont encore fort à faire pour être égales aux hommes et que cela n’est pas normal. J’ai d’autant plus aimé son héroïne pour sa façon de s’imposer et de prouver qu’elle a bien sa place dans les courses de motos.

En bref, vous l’aurez compris j’ai adoré ce premier tome, et hormis le début qui traîne en longueur, et bien j’ai tout adoré par la suite. S.C Stephens nous propose une romance passionnée interdite dans un milieu inédit pour ma part. J’ai adoré suivre l’intrigue qui est pleine de mystère, qui a fait monter mon rythme cardiaque a plusieurs reprises. La plume de l’auteure est toujours aussi addictive, j’ai vraiment été convaincue par la suite du récit, et je vous conseille de persévérer si vous coincez un peu avec le début de l’histoire car ce roman vaut vraiment le coup. La mise en scène des personnages nous plonge dans une intrigue où se côtoient danger, amour et rivalité. La romance est belle, le lien qui unit Kenzie et Hayden est palpable et j’en ai eu quelques frissons. Nous terminons ce premier opus sur un cliffhanger qui remet tout en question. J’ai peur pour la suite, je me fais déjà des films :p Mais je ne raterai la suite pour rien au monde ! Mais je suis stressée, angoissée par le rebondissement de fin, je me suis dit : »Noooonnnn pas ça ! » Bref, la suite s’annonce mouvementée !

Adrénaline, danger, trahison et passion au rendez-vous de cette romance hors du commun ! 


Extrait

Je suis sur le point d’approcher ma main vers la sienne pour le toucher – mes doigts tressaillent rien qu’à cette idée -, quand il ajoute :

-Quel est ton petit nom, poupée ?

Poupée ? Les deux syllabes qu’il vient de prononcer m’atteignent comme l’aurait fait un seau d’eau froide jeté en pleine figure et détruisent toute perspective de rêverie sur lui. Je vis, travaille et respire dans un monde où les hommes me regardent comme si j’étais un être de seconde classe. Pour prouver ce dont je suis capable, je dois travailler beaucoup plus dur, beaucoup plus longtemps et gardant tout le temps tout pour moi. C’est comme si, par cette adresse avilissante, il venait d’anéantir tout ce travail si dur que j’ai accompli jusqu’à présent.

-Au revoir, dis-je en m’éloignant.

Je remercie toute l’équipe des éditions Hugo & Cie pour leur confiance et ce service presse.

Une réflexion sur “Furious Rush #1 > S.C Stephens

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s