Féeries > Nora Roberts

51gjkiL9tLL._SX307_BO1,204,203,200_Éditeur : J’ai lu

Nombre de pages : 315

Livre (7,80€) : ICI

En Irlande, terre ancestrale de légendes passionnantes, les philtres magiques ont le pouvoir de faire naître l’amour. Bryna a ensorcelé Calin, certaine qu’il est la réincarnation d’un homme qu’elle a aimé longtemps auparavant. Allena est, quant à elle, mystérieusement attirée par le ténébreux Conal… Serait-ce lié au pendentif qu’elle porte autour du cou ? Enfin, Kayleen s’est retrouvée par hasard dans le splendide château du séduisant Flynn. Pourtant, c’est bien connu, la vie n’est pas un conte de fées. Peut-on malgré tout transformer ses désirs en réalité ?

 

Ma note : 5/5

Mon avis

Féeries, c’est le regroupement de trois histoires : Le château des secrets / L’étoile d’argent / La forêt enchantée.

Je vais vous donner mon avis sur chacune des trois histoires, ainsi qu’un avis global sur le livre.

Le château des secrets : 4/5

Malédiction, magie, destin, croyance, guerre, bataille, sentiments, amour, danger. Voilà qui résume assez bien l’histoire de Bryna et Calin.

Nora Roberts nous entraîne en Irlande, un pays qui me fait rêver de par ses légendes multiples et diverses. Pays de la magie et la sorcellerie.

Bryna et Calin sont liés par-delà les années, par-delà les siècles, par-delà la magie. Leur histoire est le genre que l’on aime regarder lors des journées d’hiver, bien au chaud près de la cheminée, ou du chauffage, avec une tasse de chocolat chaud. C’est le genre d’histoire qui ravi les âmes fleurs bleues. Mais également le genre d’histoire que l’on aime lire car elle n’est pas prise de tête, une histoire à lire pour passer un moment de détente assurée.

L’étoile d’argent : 5/5

Aaaah les légendes, j’adore ça 😍

Avec Allena et Conal, nous sommes dans les légendes celtiques, et plus précisément, la légende reliée à la famille de Conal depuis des siècles, une légende faite de pierres qui se dressent tel des dolmens, faite de solstice et d’étoiles.

Tout commence avec Allena qui entre dans une boutique, tout commence avec un pendentif qui pourrait sembler banal, mais pas pour Allena. Elle finira par l’acheter, et de là tout le reste va s’enchaîner. Elle va rater le bateau qu’elle est censée prendre, elle va trouver un jeune homme qui veut bien la conduire à destination.

Mais lorsque le destin se mêle de votre vie, il change carrément jusqu’à votre manière de voir et envisager les choses. Elle va rencontrer Conal, l’homme lié à ce pendentif qu’elle vient d’acheter.

Stop, pas un mot de plus, sinon je vais vous spoiler. Encore une fois, c’est le genre d’histoire que l’on aime regarder chez soi bien tranquille, le genre d’histoire qui pourrait être un téléfilm, le genre d’histoire fascinante qui nous fait rêver.

La forêt enchantée : 5/5

Oh moi aussi je veux trouver une forêt enchantée et un magicien maudit !

Ce qui est certain, c’est que Kayleen ne s’attendait pas à ce qui va lui arriver lorsqu’elle a décidé de partir en vacances, d’ailleurs, qui pourrait prévoir de tomber sur un manoir dans une forêt, manoir habité par un magicien maudit depuis quelques siècles ?

Pour un acte qui pourrait paraître banal pour un magicien, Flynn va se voir maudit. Sa malédiction est d’être retenu prisonnier de son manoir, d’être totalement transparent durant un siècle, de n’être véritablement de chair qu’une unique semaine tout les cent ans. Une semaine, c’est très court avant de replonger dans l’oubli total durant cent nouvelles années supplémentaires.

Je ne vais pas vous révéler l’intrigue, bien entendu, mais sachez que ces sept malheureux jours vont être assez intense et bouleversant pour chacun d’eux, que ni l’un ni l’autre ne pourrait sortir indemne d’une telle semaine, si ce n’est avec un sort d’oubli complet.

Avis global

Avec Féeries, Nora Roberts nous emmène dans un univers de magie, de légendes, de croyances, de sorcellerie, mais également un univers où rien n’est certain, rien n’est joué d’avance. Au final, l’amour restera le fil conducteur, mais par où devront en passer les personnages pour gagner cet amour, rien n’est facile, rien n’est acquis, tout est à faire et affaire de grande volonté.

Cette fois encore, impossible d’être déçue par Nora Roberts, que ce soit en romance ou en thriller, chaque fois sa plume agit sur moi tel une araignée filant sa toile, une toile dont je ne veux jamais sortir, et pourtant chaque bonne chose ayant une fin, il y a un moment où je dois bien refermer le livre car il n’y a pas de pages supplémentaires, par de pages qui s’ajoutent par magie. Non, la magie réside uniquement dans sa plume et dans l’intensité de ses histoires.

S’il y a bien une auteur qui n’a pas réussi à me décevoir jusqu’à aujourd’hui, c’est bien Nora Roberts. Bon, il y en a d’autres aussi, mais nous parlons ici d’une parution de Nora Roberts et non d’un autre auteur.

Merci à Charlotte et aux éditions J’ai lu pour leur confiance.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s