Une histoire de coquelicot > Isabelle Morot-Sir

51RTBlesRDLNombre de pages : 99

Livre (10€) : ICI

Kindle (2,99€) : ICI

Il y a des histoires compliquées et tortueuses, il en est aussi des simples, des histoires sans histoire semblant s’écouler limpides et sans heurt. C’est le cas de celle d’Améthyste, une jeune artiste, tatoueuse gothique et introvertie, fort satisfaite de la vie qu’elle partage entre une boule de fourrure répondant au nom de Poppy, ses toiles, ses pinceaux et son dermographe. Rien ne saurait venir troubler cet équilibre. Rien ? Vraiment ?

 

Ma note : 5/5

Mon avis

C’est la deuxième fois que je lis une parution d’Isabelle, et je dois dire que j’aime beaucoup sa manière d’écrire, de manier les mots, de me retenir entre chaque phrase, de m’empêcher de poser ma liseuse avant la fin.

Nous rencontrons Améthyste, une jeune femme pas ordinaire, une jeune femme au style un peu spécial qui peut déranger, mais ça elle s’en fout un peu. Elle apprend l’art, un jour par semaine elle travaille dans comme tatoueuse. Dans sa famille, vous avez le père qui est flic, la soeur qui elle aussi est flic. Quand à elle, eh bien les flics, très peu pour elle.

C’est dans le salon de tatouage pour lequel elle travaille, qu’elle rencontrera Tancrède. Cet homme plutôt séduisant et bien bâti vient pour se faire tatouer (c’est ce que l’on fait dans un salon de tatouage non ?), un tatouage un peu spécial qui demandera plusieurs rendez-vous.

Tout comme Améthyste, on en vient à vouloir en savoir plus sur lui. Chaque tatouage ayant une signification pour la personne qui se le fait tatouer, on a envie de connaitre ses raisons, pourquoi ce tatouage et non un autre.

Nous sommes dans une romance, vous devinez donc un peu la suite des événements, et pourtant, tout comme moi, vous vous poserez certaines questions sur qui est réellement Tancrède, sur cette chose qu’il semble vouloir cacher à Améthyste, et que pourtant elle devrait avoir soupçonné.

Hop hop hop, je ne vous en dis pas un mot de plus 🙂

Tout comme je le dis au début, j’aime la plume d’Isabelle. J’aime également la fragilité cachée de ses personnages, cette force extérieure qu’ils semblent pourtant détenir, et qu’un petit rien peut faire voler en éclat, mais j’aime également l’humour et la poésie qui ressort de ses textes. Toutes ces petites choses, font que j’aime me plonger les yeux fermés dans ses livres, que je suis certaine d’aimer le prochain tout autant que les deux que j’ai lu. Mais aussi, que je ne peux que vous recommander de vous laissez surprendre par ses histoires, vous ne pourrez qu’aimer, tout comme moi, j’en suis certaine.

Merci à Isabelle pour sa confiance.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s